Archives pour la catégorie Newsletters

Newsletters – Nos super lettres rédigées avec amour, tendresse et humour par Virginie. Rarement courtes mais toujours passionnées ! Abonnez-vous !

[Lettre] Au Temps découvrir la plume de Victor Pouchet…

Bonjour à toutes et à tous,

Nous avions promis de ne pas vous inonder de messages mais le rythme s’accélère un peu en ce moment. Nous en sommes désolés mais nous sommes surtout très heureux de vous inviter à une nouvelle rencontre à la librairie. Elle a lieu avec Victor Pouchet demain vendredi 20 octobre de 17h à 19h. Jeune agrégé de lettres, enseignant en classes préparatoires, il signe Pourquoi les oiseaux meurent, un étonnant premier roman. En guise de couverture, une magnifique planche de sciences naturelles dessinée par Adolphe Millot, et pour éditeur, Finitude, une maison audacieuse qui sait dénicher des écrivains de talent, croire en eux et les emmener très loin. Après le succès incontesté d’Olivier Bourdeaut et de son En attendant Bojangles, les éditions Finitude font le brillant pari de Pourquoi les oiseaux meurent et c’est encore réussi !

Avec certainement un brin d’auto-fiction, Victor Pouchet nous emmène dans les pas d’un jeune universitaire un peu perdu dans les méandres de sa thèse et de sa vie d’adulte débutant. Ce n’est pas de son sujet d’étude dont il va être question ici mais d’un fait divers mystérieux dont tout le monde se fiche royalement : il pleut des oiseaux morts en Normandie, à Bonsecours, petite ville où le narrateur a grandi et où vit son père. Il a alors une seule idée en tête, celle de mener l’enquête sur ce mystère ornithologique. Il décide de remonter la Seine de Paris à Honfleur en embarquant à bord d’un bateau de croisière sur lequel il rencontre plus de retraités que d’étudiants… C’est le début d’un voyage marginal et initiatique, intriguant et inquiétant, loufoque et poétique avec des questions qui restent sans réponse et des réponses qui n’avaient pas de question. Le résultat, porté par une écriture élégante et teintée d’humour, est simplement jubilatoire.

Victor Pouchet-auteur ou Victor Pouchet-narrateur, les deux sont séduisants, drôles, brillants et attachants et très certainement incollables sur les oiseaux ! Pour en être certains, nous vous invitons à rencontrer ce nouveau romancier de talent. Vous pourrez embarquer à bord de la librairie quand vous le souhaitez entre 17h et 19h pour discuter avec l’auteur qui vous proposera une lecture à haute voix à 18h, moment d’exception à ne pas manquer ! D’ailleurs pour la petite histoire, Victor Pouchet vient de nous signaler un article dans La Voix du Nord faisant état d’un fait récent similaire où des oiseaux meurent près de Marcq-en-Baroeul de façon inexpliquée… Simple coïncidence certainement mais incroyablement surprenante alors que Victor Pouchet vient à la librairie mais il aura peut-être un avis sur le sujet…

Nous saisissons ici l’occasion de dire que les auteurs qui viennent à votre rencontre sont ravis de parler de leurs livres pour vous donner envie de les lire. Beaucoup d’entre vous n’osent pas participer à ces rencontres parce qu’ils n’ont pas lu les livres mais c’est justement pour vous présenter votre éventuelle prochaine lecture, peut-être votre nouveau coup de cœur, que nous organisons ces moments d’échanges. Parce qu’on ne lit pas les livres de la même façon quand on a rencontré celui qui se cache derrière sa plume, nous vous invitons chaleureusement à nous retrouver demain.

En marge de cet événement, nous vous proposons de participer à une opération solidaire « Donner à lire » dont nous sommes partenaires et qui vise à offrir des livres aux enfants et aux adolescents qui n’en ont pas. Le principe est simple : vous choisissez un livre jeunesse (des petits aux ados) dans la librairie, vous l’ajoutez à vos achats, vous nous le confiez et nous le transmettrons au Secours Populaire qui l’offrira aux enfants. Comme le disaient si joliment les éditions Rue du Monde « Les oiseaux ont des ailes, les enfants ont des livres », faisons en sorte que cela se réalise vraiment autour de nous grâce à cette initiative qui dure jusqu’au 20 novembre.

Il ne vous reste plus qu’à noter une date dans votre agenda, celle du jeudi 9 novembre au Bistrot de la Gare Saint-Sauveur. Comme chaque année au cours de cette soirée festive et littéraire, vos libraires se prendront pour des comédiens et liront à haute voix et ça promet d’être un peu fou !

Ce courrier est maintenant terminé, vous pouvez reprendre vos activités !

Vos libraires qui n’en reviennent pas d’accueillir autant d’invités géniaux et ce n’est pas fini comme vous pourrez le voir en vous promenant sur la page d’accueil de notre site autempslire.com.

Mikaël, Virginie, Rémy, Audrey, Sarah et Apple

[Lettre] Au Temps rencontrer l’écrivain qui illumine cette rentrée littéraire…

Bonjour à toutes et à tous,

Vous avez peut-être remarqué qu’une vitrine lui est consacrée, mais aussi une table dans la librairie, une chronique sur notre site, plusieurs publications sur les réseaux sociaux et des affiches un peu partout… Vous l’avez certainement compris, nous avons aimé Ma Reine de Jean-Baptiste Andrea, aimé, beaucoup et plus encore. Nous avons invité Jean-Baptiste Andrea à la librairie et il a accepté avec enthousiasme et simplicité.

L’idée de cette rencontre est dans l’air depuis le printemps dernier. En voici l’histoire :

Au mois de mai, la maison d’édition l’Iconoclaste présente sa rentrée littéraire aux libraires. Une rentrée puissante et touchante avec les plumes connues et reconnues de Valentine Goby, Timothée de Fombelle et Christian Bobin, rien que ça.

Et puis il y a ce nom, celui de Jean-Baptiste Andrea, réalisateur et scénariste pour le cinéma. Il y a son premier roman Ma Reine. Jean-Baptiste Andrea est présent ce jour là, il lit un extrait de son livre et la magie opère. Vous sentez qu’il se passe quelque chose, déjà vous êtes touché. Vous attendez le moment où vous pourrez plonger dans cette lecture.

La réunion de présentation se poursuit, les échanges sont simples, chaleureux et prometteurs. L’heure des aurevoirs arrive, les promesses de rencontres s’échangent. L’éditeur attentionné vous offre un petit sac en kraft sur lequel on peut lire « J’ai des livres à l’intérieur ». Vous regardez rapidement dans votre précieux sac, les quatre livres sont là, vous êtes comblé. Vous comprenez alors que vous pourrez lire Ma Reine en avant première. (Neverland de Timothée de Fombelle est là aussi mais ça c’est une autre histoire, à suivre elle aussi…).

Le soir même vous commencez Ma Reine, le soir même vous l’avez dévoré. Le lendemain il vous parle, vous émeut et vous bouleverse encore. Ce sentiment vous poursuit le surlendemain, la semaine suivante, les personnages ne vous quittent plus. Vous savez alors que ce livre vous l’aimez, que vous allez le porter, le faire découvrir, le faire aimer.

Ma Reine c’est une histoire d’enfants loin du monde des adultes, un été 1965 en Provence. C’est l’histoire de Shell, un garçon un peu différent et de Viviane, une fille un peu mystérieuse. Elle sera sa reine, il goûtera à tous les bonheurs aussi intenses ou infimes soient-ils. Ma Reine c’est une insouciante quête d’absolu. C’est, comme le dit son éditeur, « une ode à la liberté, à l’imaginaire, à la différence. Jean-Baptiste Andrea y campe des personnages un peu cabossés et signe un conte initiatique tendre et fulgurant ».

Ce premier roman semble promis à un destin que son auteur n’avait peut-être pas osé imaginer. Ma Reine se retrouve notamment en lice pour le Grand Prix du Roman de l’Académie Française, le Prix Femina, le Prix Jean Giono, le Grand prix des lectrices de ELLE, et d’autres encore.

Lors de nos échanges, Jean-Baptiste Andrea nous a dit se réjouir à l’idée de vous rencontrer à la librairie de façon tout à fait informelle et détendue. Il sera là tout simplement pour discuter avec vous de votre ressenti à la lecture de son premier roman ou pour vous donner mieux que quiconque l’envie de le découvrir. Nous entendons souvent à la librairie les lecteurs parler de leur plaisir de rencontrer un écrivain mais aussi de leur timidité et de leur appréhension à cette idée. Surtout n’oubliez jamais qu’un écrivain est souvent aussi timide que vous et que pour lui, la plus belle récompense, c’est vous ! Jean Baptiste Andrea sera présent ce samedi 14 octobre de 10h30 à 13h30 avant de s’envoler pour retrouver son sud, alors ne ratez pas ce moment privilégié avec un écrivain talentueux et généreux.

Nous terminons ce courrier en espérant bien entendu vous croiser samedi et en vous rappelant qu’une autre rencontre réjouissante aura lieu vendredi 20 octobre prochain à partir de 17h avec Victor Pouchet pour son roman Pourquoi les oiseaux meurent paru aux éditions Finitude.

A très bientôt,

Vos libraires qui font tout pour vous transmettre leur enthousiasme quand ils aiment un livre !

Mikaël, Virginie, Rémy, Audrey, Sarah, Apple

Jean-Baptiste Andrea - Ma Reine - L'Iconoclaste Jean-Baptiste Andrea - Ma Reine - L'Iconoclaste

[Lettre] Au Temps regarder « La Grande Librairie »…

Bonjour à toutes et à tous,

Une fois n’est pas coutume, vos libraires de caractère vous autorisent à regarder la télévision sur France 5 ce jeudi 28 septembre à 20h50. Non, mais pour qui se prennent-ils ces libraires ? Et bien ils se prennent pour des stars du petit écran le temps du reportage qui sera diffusé pendant « La Grande Librairie ». Chaque semaine, la fameuse émission animée par François Busnel a pris la belle initiative de pousser les portes d’une librairie indépendante. Cette semaine c’est la porte de votre librairie que l’équipe de La Grande Librairie a franchi avec sa caméra et son micro. C’est Mikaël qui est passé sur le grill et c’est toute la librairie qui est super fière ! C’est ainsi qu’au milieu des interventions du romancier Marc Dugain pour son dernier ouvrage, Ils vont tuer Robert Kennedy et celles d’Alice Zeniter pour son roman L’Art de perdre, se glissera ce petit détour chez nous ! Alors à défaut de pouvoir être tous ensemble dans le même canapé ce jeudi 28 à 20h50 pour visionner ce petit zoom sur Au Temps Lire, nous pourrions juste imaginer qu’au moment où François Busnel lancera le reportage, nous aurons tous, vous et nous, le même sourire aux lèvres et la même petite émotion. Promis, nous n’allons pas prendre la grosse tête mais nous sommes un peu fiers quand même ! Pour les autographes, nous nous arrangerons quand vous passerez à la librairie…

Bon allez, il ne faudrait pas que ce petit passage sous les projecteurs nous empêche de continuer à vous choyer, au contraire ! Et pour vous le prouver, nous proposons ce samedi 30 septembre un atelier créatif pour les enfants de 3 à 6 ans. Vous connaissez l’excellent Georges, le magazine pas gnangnan pour les 7-12 ans, eh bien depuis fin Août, il a un petit frère, il s’appelle GRAOU, il est tout aussi génial et il s’adresse aux plus petits. Et pour fêter l’arrivée de GRAOU et faire sa connaissance, rien de tel qu’un petit atelier. Deux créneaux sont proposés : de 11h à 12h30 et de 16h à 17h30. Il faut compter 1/2h-3/4h d’activité sauf si vous ne réussissez plus à décoller votre petit tellement il se sentira bien au milieu des ciseaux, de la colle et des crayons ! Nous vous conseillons de réserver vos places directement à la librairie, par téléphone, ou par courriel en précisant votre nom, votre numéro de téléphone, le nombre d’enfants et le créneau horaire.

Enfin, nous y reviendrons mais nous vous invitons d’ores et déjà à la rencontre de deux écrivains que les critiques de la rentrée littéraire ne cessent de saluer pour leurs premiers romans. Le samedi 14 octobre de 10h à 13h, nous avons la grande joie d’accueillir Jean-Baptiste Andréa pour son magnifique roman Ma reine publié aux éditions de L’Iconoclaste et à propos duquel tout le monde s’accorde à dire qu’un écrivain est né. Le vendredi 20 octobre de 17h à 19h, nous recevons Victor Pouchet pour son intriguant roman Pourquoi les oiseaux meurent paru aux éditions Finitude, celles-là même qui avaient découvert Olivier Bourdeaut et son fameux En attendant Bojangles. Notez dès à présent ces rendez-vous exceptionnels et prometteurs.

Ils ne vous restent plus qu’à regarder la télévision pour voir vos libraires, à surveiller les critiques dans la presse pour vous donner envie de rencontrer de nouveaux talents d’écrivains et de venir à la librairie parce que nous allons finir par croire que c’est là que tout se passe ! Bon d’accord, nous avions promis de ne pas prendre la grosse tête mais c’est juste parce que nous sommes heureux !

A très bientôt,

Vos libraires très très contents !

Mikaël, Virginie, Rémy, Audrey et Sarah (notre nouvelle stagiaire qui nous accompagne durant un an) et Apple qui assiste à tout ce petit spectacle bien détendue sur le parquet de la librairie.

[Lettre] Au Temps se dire que c’est reparti (mon kiki)…


Bonjour à toutes et à tous,
A l’heure où ces mots s’écrivent sur le papier, le ciel est plutôt bas voire très bas et un léger petit crachin tombe avec persistance. Si vous aviez encore un doute, là au moins c’est certain, le mois de septembre a bien commencé et la cloche de la rentrée a sonné. Au placard tongs et t-shirts, finies les grasses matinées qui se succèdent, bonjour les bouchons matins et soirs et en plus avec les journées qui diminuent, dans quelques semaines, il fera nuit à 16h. Et là vous vous dites que vous n’allez pas lire une ligne de plus de ce courrier sinon vous risquez d’y laisser le bénéfice de votre été. Pensez-vous vraiment que vos libraires de caractère seraient capables de vous filer le bourdon et de vous laisser attaquer cette nouvelle rentrée désespérés et démoralisés ? Certes, non !

Pour nous, c’est la dixième rentrée et si nous oublions le fait que nous avons pris dix ans, nous sommes très très heureux de vous emmener une fois encore à la découverte des nombreuses, très nombreuses (trop nombreuses ?) parutions de cette rentrée littéraire. Chaque jour de nouveaux romans arrivent dans les cartons et cette année nous avons envie de tout lire. Pour le moment toutes nos lectures nous laissent ravis, étonnés, émus, amusés, déstabilisés, bouleversés, enthousiastes mais jamais indifférents. Vous pouvez d’ailleurs retrouver nos chroniques et conseils sur le site de la librairie avec de jolies photos : http://autempslire.com. Vous verrez que nous passons parfois beaucoup de temps à mettre en scène les livres que nous avons aimés et c’est juste pour vous ! D’accord là c’est un peu du « fayottage » mais c’est la rentrée, c’est maintenant ou jamais !
Et pour continuer sur notre lancée et comme nous savons que vous aimez discuter avec des auteurs, nous préparons un délicieux programme de rencontres pour cet automne à l’intention des grands et des petits. Les noms des invités seront dévoilés au fil des semaines mais vous pouvez d’ores et déjà trouver d’évidents et flagrants indices en venant à la librairie…

Pour lancer les festivités de cette rentrée avec fantaisie et truculence, nous accueillons un habitué des lieux ce samedi 9 septembre de 10h à 12h et de 15h à 18h. Le toujours pétillant et souvent taquin Bernard Leconte viendra signer son tout dernier ouvrage « Louis XIV, Martine et moi : Promenade dans Lille » paru cet été aux éditions Les Lumières de Lille. L’auteur raconte : « Louis XIV est venu sonner à ma porte muni d’un bon de sortie du purgatoire, j’ai d’abord cru à un imposteur mais l’ayant bombardé de questions vaches, pas de doute, c’était bien lui ! Du coup je l’ai emmené visiter le Lille qu’il avait connu de 1667 à 1680, le Lille où j’ai grandi dans les années 1950 et 1960 et le Lille actuel de Martine Aubry. » Sans mâcher ses mots, avec humour et avec la plume qui est la sienne, Bernard Leconte propose ici une fantaisie pédestre, historique, littéraire et sociale imaginée pour évoquer notre ville qui fête les 350 ans de son rattachement au royaume de France par Louis XIV. Bernard Leconte se fera un plaisir d’échanger avec vous samedi autour de ce petit livre malicieux.

Pour terminer ce courrier, nous vous glissons que nous avons craqué pour de nouvelles marques et collections d’accessoires pour les petits. Nous accueillons ainsi DEUZ et Coq en Pâte, deux maisons créatives qui placent l’éthique, le respect de l’homme et de l’environnement au cœur de tout processus de fabrication. Leurs trousses, leurs sacs à dos ou à coulisses, leurs jeux, tapis de jeux et fanions sont tous en coton bio et les motifs sont vraiment craquants. Nous vous laissons découvrir tout cela et vous promettons encore beaucoup de nouvelles et jolies choses.
Il ne vous reste plus qu’à venir nous voir, vous nous avez manqué pendant les vacances !

Vos libraires un peu fayots

Mikaël, Virginie, Rémy, Audrey et Alice

[Lettre] Au Temps comprendre nos horaires d’été…

Bonjour à toutes et à tous,

Aujourd’hui sonne l’heure des vacances scolaires d’été ! Le soleil brille, il fait chaud, très chaud et quel que soit votre programme, l’été invite à vivre un peu au ralenti et à prendre un peu soin de soi. Vos libraires vont vous montrer comment faire en vous faisant part de leurs dates et horaires pour cet été.

À partir de ce mardi 11 juillet, ils vont pouvoir dormir une heure de plus tous les matins pour ouvrir les portes de la librairie à 10h et le samedi, ils prendront le temps de déjeuner ensemble en fermant entre 12h30 et 14h.

Puis en regardant le calendrier, vos libraires se sont aperçus que le 14 juillet tombait un vendredi et la tentation fut grande de jeter le pont… La librairie sera donc fermée le samedi 15 juillet ! Ensuite s’enchaînent deux semaines au rythme des horaires d’été et la date des congés annuels finira par arriver.

La librairie sera fermée du 1er août au 16 août inclus… Nous pensions ouvrir la librairie le 16 août mais Audrey nous glisse que c’est le jour de son anniversaire ! Nouveau cas de conscience… Mais si l’on réfléchit, l’anniversaire de Rémy c’était le dimanche 18 juin, Mikaël ce sera le dimanche 16 juillet, bon Virginie c’est en hiver, ça ne compte pas et comme cet été on ose tout, Audrey aura droit à sa journée d’anniversaire et la librairie ouvrira à nouveau ses portes le jeudi 17 août à 10h !

À compter du mardi 29 août, la librairie reprend une vie normale avec ses horaires habituels.

En nous lisant, vous pourriez penser que vos libraires exagèrent un peu mais rassurez-vous la préparation des rentrées littéraires et scolaires a commencé et elle est très intense ! Nous vous promettons d’ores et déjà de très belles et prometteuses rencontres et travaillons d’arrache-pied pour donner forme aux idées que vous nous glissez et pour continuer à vous surprendre…

Nous finissons notre courrier en vous rappelant que deux opérations solidaires ont lieu à la librairie en ce moment. La vente de livres de poche un peu jaunis continue au profit de l’association France Parrainage (1 livre = 1 euro minimum) et à partir de la semaine prochaine nous mettons en place la 14ème édition de l’été des bouquins solidaires en collaboration avec les éditions Rue du Monde (pour deux livres achetés, Rue du Monde offre le 3ème à un enfant oublié des vacances).

Il nous reste à vous souhaiter un très bel été et n’oubliez pas de prendre soin de vous !

Vos libraires en tongs qui seront ravis de vous accueillir en douceur cet été.

Mikaël, Virginie, Rémy et Audrey (et c’est tout parce que tous les stagiaires sont partis !), et Apple !

En résumé :

Horaires d’été (du 11 juillet au 28 août) : la librairie vous accueille du mardi au samedi de 10h à 12h30 et de 14h à 19h.

Fermeture exceptionnelle : Samedi 15 juillet

Fermeture annuelle : du Mardi 1er août au Mercredi 16 août inclus

[Lettre] Au Temps s’amuser toute la journée avec Henri, Louis et Georges !

Bonjour à toutes et à tous,

Voici enfin un petit courrier de vos libraires qui commençaient à vous manquer, non ?

Ils viennent vous proposer une journée un peu folle le samedi 17 juin en compagnie de deux maisons d’éditions jeunesse : Fleur de Ville et Maison Georges. Louis et Henri Lemahieu, deux frères lambersartois, seront présents toute la journée pour vous présenter Fleur de Ville. Il y a un peu plus d’un an et demi, ils ont restructuré cette maison d’édition parisienne et ajouté au catalogue existant une empreinte bien à eux. Si Louis parlera aisément du métier d’éditeur et des albums très variés que propose Fleur de Ville, Henri, lui, déploiera ses talents d’illustrateur. Ainsi, si vos enfants veulent rencontrer « Une belette très chouette » dédicacée ou « Un haricot pas comme les autres » à replanter, il faut venir samedi ! S’ils veulent participer à une virée en slip de l’espace qu’ils auront décoré eux-mêmes pour tenter de remporter un petit cadeau, il faut venir samedi ! Si vos enfants ont envie de jouer les artistes avec des tampons rigolos ou crayonner sur une fresque participative, c’est toujours samedi qu’il faut venir ! Toutes ces activités délirantes seront possibles de 10h30 à 13h et de 14h30 à 18h30. Et petite cerise sur le gâteau, il se trouve que ce cher Henri est aussi illustrateur pour le fameux magazine Georges que nous aimons tant !

Oui, oui, Georges « le drôle de magazine intelligent, décalé, élégant, graphique et pas gnangnan pour les 7-12 ans » qui publie d’ailleurs son nouveau numéro « Palme ». Henri a notamment participé au numéro Oiseau. Alors comme nous aimons Georges et Henri (et Louis aussi), nous sommes ravis de proposer un atelier Georges « Fais ta Une de canard » autour du numéro oiseau. Vos enfants pourront se prendre pour des rédacteurs en chef et ils vont adorer jouer avec les mots, les couleurs, la colle et les ciseaux pour éditer leur petit journal. Attention, si toutes les activités de la journée sont libres, notre ami Georges ne peut proposer qu’un nombre de places limitées et nécessite donc une inscription (par téléphone ou directement à la librairie). L’atelier s’adresse aux enfants de 7 à 12 ans et il débutera à 15h pour une durée d’environ une heure.

Alors, entre la fête de fin d’année de l’école, le gala de danse de l’aînée ou le concert de musique du petit dernier, passez à la librairie, on va bien s’amuser !

Elle n’est pas belle la vie avec vos libraires chéris ?

A samedi 17 juin au plus tard !

Vos libraires de caractère,

Mikaël, Virginie, Rémy, Audrey, Ségolène et Alice (et Apple)

Au Temps laisser faire le hasard…

Bonjour à toutes et à tous,

Le mois d’avril marque un rendez-vous désormais connu de tous puisqu’il annonce le festival « Passions d’Avril » coordonné par l’association Libr’aire et qu’il correspond également à la « Fête de la Librairie » qui a lieu ce samedi 22 avril. Cette journée commune à plus de 500 librairies offre aux libraires indépendants la liberté d’organiser l’événement de leur choix.

Nous avons eu l’envie de reprendre une idée qui avait germé dans notre petite librairie d’avant et que beaucoup d’entre vous avaient adoptée, aimée, redemandée. C’est ainsi que nous vous invitons à participer au « Jeu du livre et du hasard ». Le principe est simple. Nous avons sélectionné plus de 150 titres édités par la maison Actes Sud dans la collection Babel. Nous les avons emballés et cachés dans du papier kraft sur lequel nous avons noté trois mots qualifiant chaque ouvrage. C’est maintenant à vous de faire votre choix grâce à ces trois petits indices et en laissant opérer la magie du hasard… Et si de ces trois mots dépendait LA rencontre de votre vie de lecteur avec un livre ou un auteur ? L’idée est assez tentante, non ? D’autant plus que nous avons glissé cinq tickets d’or dans la sélection et que nous serons ravis d’offrir un cadeau aux heureux gagnants! La fête de la librairie et nos passions d’avril seront donc placées sous le signe du hasard et de l’audace pour tenter de vivre une rencontre imprévue, douce, surprenante, déjantée, sanglante ou tout simplement belle et prometteuse.

Nous rappelons aussi que pour ceux qui souhaiteraient (re)plonger dans le monde d’Alice au Pays des Merveilles, nous avons concocté une jolie vitrine et une sélection de livres enchanteurs pour petits et grands. Vous trouverez aussi de belles gravures à colorier (ou pas…) que nous avons choisies auprès d’Alibabette, ravissante et délicate éditrice de papeterie.

Ce samedi 22 avril s’annonce donc rempli de surprises que le lapin d’Alice ne raterait pour rien au monde ! Alors ne soyez pas en retard même si nous vous attendrons toujours !

Belles rencontres, belles lectures, belles folies,

Bien à vous toutes et tous,

Vos libraires,

Mikaël, Virginie, Rémy, Audrey, Ségolène, Amélie (qui nous a rejoint pour son stage de deux mois) et Apple (qui reste fidèle au poste).

[Lettre] Au Temps vivre au vert avec des lapins…

En bref, ce samedi 1er avril :

  • 10h – 18h : Événement « Lille aux Jardins » au Jardin des Plantes de Lille
  • 13h – 16h : Rencontre avec Julie Blanchin Fujita à la librairie Au Temps Lire

Chers fidèles lecteurs,

Promis, ceci est le dernier message de cette série de courriers hebdomadaires mais nous avions encore envie de vous parler d’un événement auquel nous sommes très heureux de participer. Vous avez certainement aperçu ces jolies affiches très printanières qui sentent bon le jardin et qui fleurissent dans toute la métropole. Elles annoncent « Lille aux Jardins », le premier marché lillois des plantes utiles et comestibles qui se tiendra ce samedi 1er avril de 10h à 18h au Jardin des Plantes (306 rue du jardin des plantes à Lille – Métro Porte de Douai ou Porte d’Arras). Plus d’une quarantaine de partenaires animeront la journée avec au programme : des ateliers de land art ou d’art floral, des créations d’attrape-rêves, de moulins à vent ou de baumes à lèvres naturels, une expo de nains de jardin et une déambulation théâtrale, une clinique des plantes, une grainothèque à découvrir, la serre équatoriale et les carrés botaniques à visiter. Seront également présents des stands de ventes de producteurs locaux avec des plantes, des graines, des cosmétiques naturels. Et au milieu de ce magnifique décor verdoyant, vos libraires tiendront une librairie éphémère qui proposera une sélection d’ouvrages pour petits et grands sur cette belle thématique. Alors si vous avez envie de savoir comment cultiver en milieu urbain, de vous informer sur les jardins partagés, de connaître des vertus des plantes ou d’en savoir plus sur la permaculture ou l’agroécologie, vous savez où aller ce samedi ! Croisons les doigts pour que le soleil brille sur le jardin des plantes et donne toute sa dimension à la nature en ville, une ville apaisée, une ville où il fait bon vivre, une ville en vie ! Et si la journée tournait à la fête à la grenouille, venez en cirés et bottes en plastique, nous vous attendrons pour sauter dans les flaques de Lille aux Jardins ! (Plus de renseignements disponibles sur dépliants à la librairie et sur naturealille.org).

DERNIERE MINUTE ! L’auteure/dessinatrice Julie Blanchin Fujita sera présente à la librairie ce samedi 1er avril de 13h à 16h à l’occasion de la sortie de son nouveau roman graphique : « J’aime le natto ». Cette bande-dessinée éditée chez Hikari (maison d’édition lilloise) raconte le quotidien de l’auteure expatriée au Japon. Une rencontre atypique à ne pas manquer car le livre n’est censé sortir qu’au mois de mai, c’est donc une exclusivité !

Nous entamons donc ainsi naturellement et joliment le mois d’Avril à la librairie. Les lapins s’installent tranquillement (mais les chats ne sont pas en reste…), les œufs de Pâques à garnir font resurgir les souvenirs d’enfance, des nouveautés en papeterie recouvrent les tables et font amis amis avec les livres. Cette ambiance de jardins, de douceur de l’enfance et de temps qui file, a suscité chez nous l’envie de faire un beau petit clin d’œil à « Alice au Pays des Merveilles » à découvrir en passant nous voir…

Vos libraires tout verts,

Mikaël, Virginie, Rémy, Audrey, Ségolène et Apple

Lille aux Jardins ou J'aime le nattoDes ouvrages sur Lille aux Jardins

[Lettre] Au Temps rencontrer cinq auteurs à la fois !

Bonjour à toutes et à tous,

Eh oui, c’est encore nous ! Demain, samedi 25 mars, la librairie prend des allures de salon littéraire régional. Les auteurs de la région sont très prolifiques et nous avons décidé de réunir cinq d’entre eux dans une ambiance toujours familiale, détendue, peut-être un brin agitée mais certainement très enrichissante. Cette première table ronde (ovale en l’occurrence) se tiendra de 10h30 à 12h30 et de 15h à 18h et elle accueillera :

  • Emmanuel Sys, auteur de polars lambersartois (et aussi redoutable joueur d’échecs) qui revient avec « En pleine tête » (Éditions Ravet Anceau) où son incontournable duo d’enquêteurs est chargé de résoudre un quadruple meurtre chez un médecin lillois.
  • Jean-François Zimmermann, passionné d’histoire (et aussi Président de l’Association des auteurs des Hauts-de-France), qui signe avec « Le mépris et la haine » chez Airvey éditions son cinquième roman fiction au cœur du XVIIème siècle dont il épouse la langue avec bonheur.
  • Jean-Paul Varlet, ancien enseignant passionné d’écriture (et aussi auteur-compositeur de chansons avec son groupe Terrain Vague) viendra quant à lui avec un premier roman « La lave et la boue » (Éditions 7écrits), où il écrit l’histoire d’un type qui se laisse emporter dans le tourbillon vertigineux de sa logique d’amour passionné et destructeur.
  • Michel Bouvier, agrégé de lettres et spécialiste de la littérature française du XVIIe siècle (et aussi animateur de radio dans La Baraque à livres sur RCF) vient lui de publier son dernier roman policier « L’émasculé du Cran aux œufs » (Éditions Pôle Nord) qui prend place près de Boulogne-sur-Mer en 1899 et mêle affaire de mœurs et d’espionnage.
  • Enfin, même si son tout prochain livre n’est pas encore paru, le facétieux écrivain aux multiples facettes Bernard Leconte (et aussi co-animateur de La Baraque à livres) viendra avec certitude le samedi matin et peut-être l’après midi pour nous parler en avant-première de ce prochaine ouvrage et partager la première édition de ce petit salon littéraire.

Ces rencontres croisées baptisées « Une journée, cinq auteurs » sont donc une première à la librairie et nous espérons qu’elles vous donneront l’envie de retrouver un auteur que vous connaissez déjà et d’en découvrir quatre autres !

Une fois cette riche journée écoulée, vos libraires vont rentrer se reposer avant d’attaquer l’inventaire annuel tant redouté. Parce que c’est bien beau de remplir la librairie de milliers de livres, de centaines de carnets, de stylos en tous genres ou même de presse papier en forme de chat… Un jour arrive où il faut compter chaque article, les prendre en main un à un et faire passer les fameux codes barres sous la douchette… Et comme un jour n’y suffira pas, nous fermerons exceptionnellement la librairie le mardi 27 mars en plus du lundi habituellement fermé. Vos libraires ont vraiment horreur des chiffres, ils comptent sur vous pour leur souhaiter bon courage, les soutenir moralement, leur déposer des gâteaux ou du chocolat, leur envoyer des messages et des bisous ! Merci à tous et à très bientôt !

Vos libraires munis de leurs « bipettes »,

Mikaël, Virginie, Rémy, Audrey, Ségolène et Apple (sans sa bipette !)

[Lettre] Au Temps passer le week-end avec vos libraires

Bonjour à toutes et à tous,

Nous vous avions prévenus, nos courriers sont un peu plus nombreux à l’approche du printemps… Nous retrouvons de l’énergie (en fait nous ne sommes jamais vraiment mous), les événements et les rencontres fleurissent (comme les vitrines, venez voir) !

Cette fin de semaine, c’est à la librairie et à Bondues que vous pourrez nous retrouver.

Dans le cadre du « Festival Haut les livres ! » qui réunit les libraires indépendants et les éditeurs indépendants de la région, nous mettons à l’honneur les Editions INVENIT. Leur éditeur Dominique Tourte sera présent ce samedi 18 mars de 15h à 18h pour vous présenter de très belles collections où se joue une harmonie presque parfaite entre l’image, le papier et le texte dans un souci d’esthétisme et une volonté de création d’un objet unique. Studio de design graphique créé en 1991, Invenit a prolongé son activité vers l’édition en 2008. Aujourd’hui c’est une entreprise innovante qui se prévaut du statut de Lauréat de la  »Louvre Lens Vallée » dans le domaine du livre augmenté où le numérique a besoin du papier et vient le compléter avec intelligence et harmonie.

C’est également ce week-end que se tient Le Salon du Livre de Bondues auquel les libraires indépendants sont conviés pour la deuxième année autour du stand BD que vous trouverez dans la seconde salle du lieu.

Nous vous invitons à nous y retrouver en compagnie de nos invités auteurs/dessinateurs :

  • Winoc pour Le Postello (Editions Grand Angle), qui raconte l’histoire vraie d’un homme persuadé que la toile qu’il a trouvée dans une brocante est un authentique Degas,
  • Xavier Bétaucourt et Jean-Luc Loyer pour Le Grand A (éditions Futuropolis) qui enquête sur l’envers du décor des grandes enseignes, monde sans pitié dans lequel l’auteur s’est infiltré,
  • Alex W. Inker pour Apache (éditions Sarbacane), qui prend place dans les années 30 et dans laquelle les plus cinéphiles se délecteront de dialogues très proches de ceux d’Audiard.

Nos confrères indépendants seront à nos côtés avec d’autres invités à découvrir sur le stand BD et des sélections d’albums. Passez nous faire un petit coucou le samedi entre 9h et 19h30 ou le dimanche de 9h30 à 18h30. Vous trouverez plus d’informations sur le salon sur le site officiel.

Cette lettre touche à sa fin. La suite des aventures de vos libraires de caractère se poursuit dès la semaine prochaine avec une librairie transformée en mini salon littéraire et des libraires qui préparent leurs gants de jardin…

A très bientôt,

Vos libraires qui font double page dans la presse mais qui restent vos petits libraires de quartier préférés pour la vie !

Mikaël, Virginie, Rémy, Audrey, Ségolène et Apple