JOURS BARBARES, William Finnegan, éditions du Sous-sol

« Ma totale immersion dans le surf n’avait rien de rationnel. J’y étais tout bonnement contraint: toute cette histoire cachait un filon secret menant à la beauté et à l’émerveillement. Je n’aurais su m’en expliquer davantage […]. Je me sentais comme initié aux mystères de l’existence. »

Toute sa jeunesse, William Finnegan l’a passée à surfer. Rien de bien étonnant pour un gamin qui a vécu son enfance ballotté entre la Californie et Hawaï, au gré des déménagements familiaux. La stabilité qui lui manque à terre, William s’efforce de l’acquérir sur sa planche, lorsqu’adolescent, il chevauche les vagues de la fameuse North Shore d’Oahu, ou celles de Honula Bay, à Maui. Nous sommes à la fin des années 60, et la déferlante du surf submerge les États-Unis. Obsédé par les mouvements de la houle, le jeune haole se jette à corps perdu dans ce mode de vie à contre-courant, qui méprise les règles sociales communément acceptées pour rechercher une communion quasi-mystique avec la nature. Ainsi, notre surfeur passe la première décennie de sa vie d’adulte à rechercher les meilleures rouleaux autour du globe. Sa quête insatiable de la vague parfaite le mène aux quatre coins du monde, dans les îles du Pacifique – il fait d’ailleurs aux Fidji la découverte d’une vague sublime dont il gardera le spot secret toute sa vie -, en Indonésie, à Madère, et jusqu’en Afrique du Sud… Au cours de cet « endless summer« , il enrichit sa vision du monde de multiples expériences, et développe un discours complexe sur le lien qui l’unit à sa passion dévorante, entre fascination, plaisir et terreur.

A travers ce récit autobiographique couronné par un prix Pulitzer en 2016, William Finnegan nous emmène à la découverte d’un élément central de la contre-culture américaine, auquel il a consacré sa vie. Avec lui, on découvre que le surf ne peut être résumé à un simple sport: il constitue, depuis ses origines, un mode de vie à part entière, une religion, une addiction, un moyen d’entrer en relation avec le monde. Cette nouvelle édition, illustrée par le talentueux dessinateur californien AJ Dunjo, déjà auteur d’une bouleversante BD sur le surf, In Waves, est l’occasion idéale de replonger!

 

 

 

  • Jours Barbares, William Finnegan, Éditions du Sous-sol, Parution : 10 Novembre 2021, 27.00€
Acheter ce livre à la librairie Au Temps Lire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut