AU NORD DU MONDE, Marcel Theroux, éditions Zulma

« Autrefois, cet endroit avait un nom […]. Nous avions été si prodigues du savoir durement acquis par l’humanité. Tous ces petits faits arrachés à la terre. Le nom des plantes et des métaux, des pierres, des animaux et des oiseaux. Le mouvement des planètes et des vagues. Tout cela réduit à néant, comme les mots d’un message primordial qu’un idiot aurait mis à laver avec son pantalon et récupérés tout brouillés. »

Shérif autoproclamée de la petite bourgade dans laquelle elle a autrefois vécu avec sa famille, Makepeace arpente les décombres d’un monde qui s’est effondré. Dernière représentante de la communauté des colons américains dans une Sibérie désormais sans maître, elle tente de survivre aux hivers glacés et aux étés brûlants de la steppe en mettant en sûreté tous les livres qu’elle trouve, ultimes vestiges d’un monde révolu. Que ce soit pour chasser ou pour se débarrasser des intrus hostiles, Makepeace ne peut désormais plus compter que sur son fusil. Jusqu’à l’arrivée de Ping, une jeune fille errante que la survivante solitaire va prendre sous son aile, et qui va lui redonner goût à l’existence. L’histoire de cette jeune Chinoise enceinte, qui a réussi à échapper à un trafiquant d’esclaves, suscite la méfiance de Makepeace, surtout après le passage dans le ciel d’un mystérieux avion. Quelque chose se trame au nord de cette taïga sauvage où prédomine la loi du plus fort…

En écrivant en 2009 Au nord du monde, l’écrivain britannique Marcel Theroux imagine un western post-apocalyptique qui prend place dans une Sibérie dévastée, inspirée par ses reportages dans la zone d’exclusion de Tchernobyl. Makepeace nous raconte une histoire qui alterne entre des passages haletants de lutte pour la survie, et des méditations sur l’évanouissement du monde tel qu’elle l’a connu dans sa jeunesse. Une histoire qui a suscité l’admiration, entre autres, de Haruki Murakami, traducteur japonais de l’ouvrage, par son évocation puissante des ravages causés par la catastrophe nucléaire de Fukushima. Une histoire vertigineuse qui éveille en chacun de nous des terreurs de fin de monde, portées par la conscience de plus en plus aiguë de l’épuisement inéluctable d’un monde surexploité.

  • Au nord du monde, Marcel Theroux, Éditions Zulma, Parution : 01 Avril 2021, 20.00€
Acheter ce livre à la librairie Au Temps Lire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut