LES CHRONIQUES DE L’ÉRABLE ET DU CERISIER, Camille Monceaux, éditions Gallimard

Au XVIIème siècle, Ichirô est un jeune garçon élevé par un ancien samouraï et une vieille dame nommée Oba. Il apprend la voie du sabre et vit isolé dans les montagnes japonaises.

Un jour, un événement terrible se produit et le jeune Ichirô se retrouve seul avec le sabre de son maître. Il fuit vers la ville d’Edo (l’ancienne Tokyo), connait une période où il vit seul caché sur les toits de la ville et finit par intégrer une troupe de théâtre atypique. Il s’initie alors au Kabuki, une forme de théâtre qui vient d’émerger dans la ville et qui normalement n’est constituée que de femmes. Il rencontre des personnages hauts en couleur : un drôle de poète nommé Daichi, le jeune Shin qui deviendra son meilleur ami et surtout Hiinahime, une jeune fille de sang royal dont le visage est caché sous un mystérieux masque depuis sa tendre enfance…

Camille Monceaux dévoile ici le premier tome d’une saga historique prometteuse où les différentes intrigues démontrent une véritable maîtrise de l’époque Edo (1600-1868). Loin des clichés, l’auteure fait le pari de s’intéresser aux arts, au théâtre, à la politique du Japon médiéval tout en révélant des personnages atypiques et attachants.

Un premier livre étonnant et vraiment original.

Dès 14 ans.

  • Les Chroniques de l’Érable et du Cerisier – Tome 1 : Le Masque de No, Camille Monceaux, Éditions Gallimard, Parution : 27 août 2020, 20.50€
Acheter ce livre à la librairie Au Temps Lire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut