PAR LES ÉCRANS DU MONDE, Fanny Taillandier, éditions Seuil

Un homme laisse un message sur le répondeur de sa fille et son fils : « je vais bientôt mourir ». La fille travaille dans une compagnie d’assurance au World Trade Center. Le fils s’occupe de la sécurité à l’aéroport de Boston. Au même moment, un autre personnage entre en scène : il s’appelle Mohammed Atta, a 30 ans, est architecte égyptien et il prend le contrôle du Boeing 767…

Si Fanny Taillandier a fait le choix de faire appel au roman, c’est pour recentrer les événements du 11 septembre sur l’humain. En effet, nous avons vécu cette tragédie par le biais des écrans. Le roman de Fanny Taillandier existe pour replacer tout cela dans un contexte et tenter de comprendre comment cela a été vécu par les victimes, les gens mais aussi par ceux qui l’ont provoqué.

Un roman fort qui fait réfléchir sur l’impact du petit écran, sur ce qu’il montre et sur ce qu’il cache, sur la remise en contexte de ce qu’on nous présente comme des faits.

  • Par les écrans du monde, Fanny Taillandier, Éditions Seuil, 18.50€
Commander/Réserver ce livre

Vous voulez le livre chroniqué dans cet article ? Rien de plus simple : remplissez le formulaire ci-dessous en précisant bien le nombre d'exemplaires et le format (s'il en existe plusieurs). Nous vous le réserverons s'il est disponible en magasin ou nous vous le commanderons si ce n'est pas le cas. Il sera disponible à la librairie sous un délai de 3 à 7 jours selon l'éditeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut