LES OISEAUX NE SE RETOURNENT PAS, Nadia Nakhlé, édition Delcourt

Amel est une petite fille qui doit fuir la guerre. Son grand-père Jedo le sait, il est temps qu’elle parte de ce pays en ruine, ravagé par la guerre. Le jour du départ, sous le nom de Nina Haddad, elle part pour Paris… D’abord accompagnée par des amis de ses grands parents, elle devra ensuite suivre son chemin seule. Une lutte pour sa survie commence dans un monde qu’elle découvre à peine du haut de ses douze ans. Elle rencontrera des femmes et des hommes souvent prêts à l’aider ou à l’accueillir. Elle tombera aussi sur des monstres auxquels elle échappera de peu…Nina s’enfuit, Nina lutte et Nina se forge à travers les épreuves qu’elle vit. Un jour elle rencontre Bacem, un vagabond avec pour seule arme son Oud auquel il tient tant. La musique fera revivre en Nina les souvenirs qu’elle ne veut pas oublier…

Ce roman graphique est une merveille, je n’ai pas su reposer l’ouvrage avant de l’avoir fini tant l’histoire m’a bouleversée. C’est une traversée qui entremêle une part d’onirisme, qui traduit les espoirs de Nina et sa recherche d’identité, à la poésie qui apporte l’apaisement dans les souffrances de Nina et Bacem. Plongez-vous dans ce roman graphique, suivez Nina dans sa quête d’une nouvelle vie.

  • Les oiseaux ne se retournent pas, Nadia Nakhlé, édition Delcourt, Parution : 18 Mars 2020, 25.50€

 

Acheter ce livre à la librairie Au Temps Lire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut