LES ÉTOILES S’ÉTEIGNENT À l’AUBE, Richard Wagamese, éditions 10/18

Franklin Starlight est un jeune homme de 16 ans, qui passe ses journées à travailler dans une ferme et à chasser dans la nature sauvage du Canada. Il est Amérindien, mais ce mot ne signifie rien pour lui : il n’a presque pas connu ses parents, et ignore tout des savoirs, des traditions et de la culture de ses ancêtres. Tout ce qu’il sait sur la survie dans la nature, le comportement des animaux sauvages ou l’art de la traque, il l’a appris du vieil homme, qui s’occupe de lui depuis son enfance.

Un jour, Eldon, le père de Franklin, qui vit dans une ville lointaine, envoie un message au vieil homme : il lui demande d’envoyer son fils à son chevet. En arrivant, Franklin découvre un homme mourant, vivant dans un appartement sordide, rongé par l’alcool et le remords. Conscient qu’il va bientôt mourir, Eldon demande à son fils de l’emmener dans la montagne et de l’enterrer assis, face à l’est, comme un guerrier. Voyant là sa dernière chance de créer un lien avec son père, Franklin accepte.

C’est le début d’un voyage qui va bouleverser la vie de Franklin. Alors que le fils, indépendant et sauvage, chasse le gibier, construit des abris en forêt et fait fuir les grizzlis, le père tente de rattraper le temps perdu en lui racontant l’histoire de sa vie, ses déceptions et ses traumatismes, et sa lente descente aux enfers. Son beau-père violent, la guerre de Corée, la mort de sa femme alors qu’il était ivre, tout a concouru à briser cet homme déjà marginalisé par ses origines. A travers la sombre histoire que son père lui raconte, Franklin découvrira celle de sa famille et l’origine de son nom, rassemblant l’une après l’autre les pièces du puzzle de son identité. Le dernier voyage du père sera aussi, pour le fils, l’exploration d’un passé douloureux et enfoui.

Les Étoiles s’éteignent à l’aube est un roman d’une beauté rêche, rugueuse, territoire de personnages taciturnes et de silences. A travers la confession expiatoire d’un alcoolique mourant, Wagamese exprime magnifiquement la dimension tragique de la condition amérindienne. Le tout dans les paysages sauvages majestueux de l’Ouest canadien, au cœur d’une nature à la fois hostile et providentielle. Un texte à la croisée entre Nature Writing, témoignage social et roman psychologique sur la relation distendue entre un jeune homme et son père, mais aussi entre un jeune homme et son identité.

  • Les étoiles s’éteignent à l’aube, Richard Wagamese, Éditions 10/18, Parution : 7 Septembre 2017, 7.50€
Acheter ce livre à la librairie Au Temps Lire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut