FEMME A LA MOBYLETTE, Jean-Luc Seigle, éditions Flammarion

Après « En vieillissant les hommes pleurent » et « Je vous écris dans le noir », Jean-Luc Seigle revient avec un roman émouvant et puissant. Il nous raconte avec une incroyable justesse la vie de Reine, femme abandonnée de tous avec ses trois enfants.

Quand son mari la quitte, elle tombe dans l’infernale descente sociale. Sans travail, sans argent, elle pense au pire pour que tout s’arrête. Mais quand elle n’y croit plus, son salut vient d’une vieille mobylette qu’elle retrouve au fond du petit jardin abandonné. La vie de Reine redémarre, elle retrouve espoir et confiance, elle trouve un travail et l’énergie de continuer à se battre sans relâche pour la garde de ses enfants. Jusqu’où l’emmènera sa mobylette providentielle ?

Jean-Luc Seigle écrit le portrait d’une femme d’une force et d’un courage inouïs et d’une dignité bouleversante. Jusqu’à la dernière ligne, on vit aux côtés de Reine, on l’admire, on la soutient, on traverse tout. Reine est comme un éclair de lumière dans la noirceur d’un quotidien. Elle nous touche et nous émeut. Une lecture très forte.

Femme à la mobylette, Jean-Luc Seigle, Éditions Flammarion, 19.00€

Commander/Réserver ce livre

Vous voulez le livre chroniqué dans cet article ? Rien de plus simple : remplissez le formulaire ci-dessous en précisant bien le nombre d'exemplaires et le format (s'il en existe plusieurs). Nous vous le réserverons s'il est disponible en magasin ou nous vous le commanderons si ce n'est pas le cas. Il sera disponible à la librairie sous un délai de 3 à 7 jours selon l'éditeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut