SI BELLE, MAIS SI MORTE, Rosa Mogliasso, éditions Finitude

Premier roman publié en France pour l’italienne Rosa Mogliasso et traduit par Joseph Incardona. « Si belle, mais si morte », le titre donne le ton à lui tout seul. Un roman qui n’est pas un polar, un texte intelligent, surprenant, grinçant.

L’histoire ?  Un chemin qu’ils sont nombreux à emprunter chaque jour mais aujourd’hui au bord de ce chemin gît le corps sans vie d’une femme. Que faire ? Demander de l’aide ? Appeler la police ? Fermer les yeux, poursuivre son chemin, sa journée et rentrer à la maison ? « Si belle, mais si morte » ou comment la lâcheté des uns et des autres nous interroge sur notre propre comportement face à  pareille rencontre… La réponse n’est pas si évidente et elle vous poursuivra pendant un petit bout de temps une fois le livre refermé.

Comme sa couverture, ce roman est séduisant, dérangeant, décalé. On aime, on recommande et en plus, ce sont les délicieuses éditions FINITUDE qui publient ce roman aux allures de réflexion sociologique autour d’une morte aux très beaux escarpins rouges.

  • Si belle, mais si morte, Rosa Mogliasso, Editions FINITUDE, 14€50
Commander/Réserver ce livre

Vous voulez le livre chroniqué dans cet article ? Rien de plus simple : remplissez le formulaire ci-dessous en précisant bien le nombre d'exemplaires et le format (s'il en existe plusieurs). Nous vous le réserverons s'il est disponible en magasin ou nous vous le commanderons si ce n'est pas le cas. Il sera disponible à la librairie sous un délai de 3 à 7 jours selon l'éditeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut