Le Souper des Maléfices : une bonne cuillerée d’héroïc-fantasy, un zeste d’humour (et deux minutes au four)…

Le Souper des MaléficesVous avez très certainement déjà entendu parlé d’Arleston. Il est le scénariste bien connu des bandes-dessinées Trolls de Troy, Lanfeust, Forêts d’Opale… Saviez-vous qu’il s’est aussi essayé au roman ?

Le Souper des Maléfices est une histoire prenant place dans le port de Slarance. Le dirigeant de la ville voit son peuple dépérir à cause d’un mystérieux blé alchimiquement modifié. Ses espions d’élite ayant tous été éliminés, il fera enquêter Zéphyrelle, une de ses agentes subalternes très douée dans l’art du déguisement. Celle-ci vivra de nombreuses péripéties qui la conduiront à rencontrer Fanalpe, un cuisinier émérite de la ville…

Arleston nous livre un premier roman qui n’est pas seulement drôle mais aussi attachant et plein d’esprit. On y retrouve un humour semblable à celui de ses bandes-dessinées et qui rappelle parfois celui du regretté Terry Pratchett. Il nous prouve également qu’il n’y a pas besoin d’être chevalier, aventurier ou assassin d’élite pour être le sujet d’un roman d’héroïc-fantasy et que les petits agents et les cuisiniers aussi ont le droit à leur quête épique.

Dès 15 ans.

  • Le Souper des Maléfices, Christophe Arleston, ActuSF (Label Bad Wolf), 19€
Commander/Réserver ce livre

Vous voulez le livre chroniqué dans cet article ? Rien de plus simple : remplissez le formulaire ci-dessous en précisant bien le nombre d'exemplaires et le format (s'il en existe plusieurs). Nous vous le réserverons s'il est disponible en magasin ou nous vous le commanderons si ce n'est pas le cas (sous un délai de 7 jours maximum).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *