CEUX QUI TRAVERSENT LA MER REVIENNENT TOUJOURS À PIEDS, Marine Veith, éditions Sarbacane

Julien, un jeune homme de 18 ans, se retrouve seul et sans repères après le décès de sa mère : il rencontre alors Bardu, un marin qui transporte du cannabis de la Tunisie à la France sur son bateau, le Meursault. Bardu devient dès lors pour Julien un véritable père de substitution. Sept ans plus tard, alors que Bardu fait sa dernière traversée de la Méditerranée et annonce à Julien qu’il lui lègue son bateau et son affaire, une réfugiée congolaise monte sur le Meursault à leur insu : elle s’appelle Exaucée et veut aller en France. Bardu et Julien, mis face à la dure réalité de la traversée de la Méditerranée par les réfugiés, doivent faire un choix. Cela annonce le début d’une série de péripéties, mais aussi de rencontres.

Ceux qui traversent la mer reviennent toujours à pieds, premier roman de Marine Veith, est un récit à la fois réaliste et touchant, qui pose la question des choix difficiles et de l’engagement, mais aussi des rencontres, de l’amour, du temps qui passe et du passage à l’âge adulte, avec un regard critique sur les différentes générations qui se croisent, apportant chacune leur vision du monde. Les personnages sont divers et attachants, l’histoire est haletante et le rythme du récit maîtrisé avec brio.

  • Ceux qui traversent la mer reviennent toujours à pieds, Marine Veith, Éditions Sarbacane, Parution : 10 Juin 2020, 16.00€
Acheter ce livre à la librairie Au Temps Lire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut