Archives pour la catégorie Roman

Tous nos conseils de lecture en Roman de la Rentrée Littéraire mais aussi des coups de coeur tout au long de l’année. Romans indépendants, ayant eu un prix littéraire ou tout simplement nous ayant conquis !

« 37, étoiles filantes » de Jérôme Attal aux éditions Robert Laffont

A l’aube de la seconde guerre mondiale, le cercle littéraire et artistique parisien vit encore en toute insouciance. Tout commence avec Alberto Giacometti, sculpteur italien, qui se fait écraser le pied par une américaine au volant d’une américaine. Une fois à l’hôpital, il apprend que son ami Jean-Paul aurait dit à son propos : « Il lui est ENFIN arrivé quelque chose ! » Face à cet affront, le sculpteur n’a plus qu’un seul objectif : « casser la gueule à Jean-Paul Sartre » !

Véritable plongée dans les années folles, 37, étoiles filantes est aussi un roman très drôle ! L’auteur nous avait déjà conquis avec son roman L’appel de Portobello Road. Il signe ici un livre qui malgré son contexte historique, n’est pas sans faire écho à notre époque actuelle. Il le fait avec humour, subtilité et un sens de la réplique très théâtral.

  • 37, étoiles filantes, Jérôme Attal, Éditions Robert Laffont, 20€
Commander/Réserver ce livre

Vous voulez le livre chroniqué dans cet article ? Rien de plus simple : remplissez le formulaire ci-dessous en précisant bien le nombre d'exemplaires et le format (s'il en existe plusieurs). Nous vous le réserverons s'il est disponible en magasin ou nous vous le commanderons si ce n'est pas le cas (sous un délai de 7 jours maximum).

« Par les écrans du monde » de Fanny Taillandier aux éditions Seuil

Un homme laisse un message sur le répondeur de sa fille et son fils : « je vais bientôt mourir ». La fille travaille dans une compagnie d’assurance au World Trade Center. Le fils s’occupe de la sécurité à l’aéroport de Boston. Au même moment, un autre personnage entre en scène : il s’appelle Mohammed Atta, a 30 ans, est architecte égyptien et il prend le contrôle du Boeing 767…

Si Fanny Taillandier a fait le choix de faire appel au roman, c’est pour recentrer les événements du 11 septembre sur l’humain. En effet, nous avons vécu cette tragédie par le biais des écrans. Le roman de Fanny Taillandier existe pour replacer tout cela dans un contexte et tenter de comprendre comment cela a été vécu par les victimes, les gens mais aussi par ceux qui l’ont provoqué.

Un roman fort qui fait réfléchir sur l’impact du petit écran, sur ce qu’il montre et sur ce qu’il cache, sur la remise en contexte de ce qu’on nous présente comme des faits.

  • Par les écrans du monde, Fanny Taillandier, Éditions Seuil, 18.50€
Commander/Réserver ce livre

Vous voulez le livre chroniqué dans cet article ? Rien de plus simple : remplissez le formulaire ci-dessous en précisant bien le nombre d'exemplaires et le format (s'il en existe plusieurs). Nous vous le réserverons s'il est disponible en magasin ou nous vous le commanderons si ce n'est pas le cas (sous un délai de 7 jours maximum).

« Le Bleu du lac » de Jean Mattern aux éditions Sabine Wespieser

Viviane Craig, grande pianiste, voit son quotidien  bouleversé lorsqu’elle apprend le décès brutal de James Fletcher. Il l’invite par le biais de son testament à jouer le fameux Intermezzo de Brahms à la messe funéraire. Ébranlée par la nouvelle, cette dernière accepte la proposition sans trop réfléchir d’ailleurs car James Fletcher n’était autre que son amant.

Dans un monologue la menant de chez elle à l’église de Sainte-Cécile et de Saint-Anselme, celle que l’on surnomme la nouvelle prophétesse du piano, la sauvageonne ou encore la Greta Garbo du piano va laisser libre cours au flot d’émotions qui la traverse. Réussira-t-elle à aller jusqu’à l’église, à jouer et tout simplement à dire adieu à celui qu’elle a aimé passionnément sans révéler au grand jour cette relation adultère ?

Un roman sensuel, charnel qui balaye avec nostalgie le souvenir d’un amour clandestin à jamais perdu.

Mots-clés : piano, hommage, Londres

  • Le Bleu du lac, Jean Mattern, Éditions Sabine Wespieser, 16.00€
Commander/Réserver ce livre

Vous voulez le livre chroniqué dans cet article ? Rien de plus simple : remplissez le formulaire ci-dessous en précisant bien le nombre d'exemplaires et le format (s'il en existe plusieurs). Nous vous le réserverons s'il est disponible en magasin ou nous vous le commanderons si ce n'est pas le cas (sous un délai de 7 jours maximum).

« Dans les pas d’Alexandra David-Néel » d’Eric Faye et Christian Garcin aux éditions Stock

Un peu à la manière de Sylvain tesson, Eric Faye et Christian Garcin partent en expédition du Tibet à Lhassa. Leur itinéraire est celui d’une exploratrice incroyable, orientaliste, féministe, anarchiste et experte du bouddhisme : Alexandra David-Néel.

Ce voyage est l’occasion pour les auteurs de comparer leur expérience avec celle d’une exploratrice des années 30. A une époque où voyager est devenu très facile et où quasiment tout le globe a été exploré, est-il encore possible de partir à l’aventure (la vraie, sans Starbuck) ?

  • Dans les pas d’Alexandra David-Néel, Eric Faye et Christian Garcin, Éditions Stock, 20€
Commander/Réserver ce livre

Vous voulez le livre chroniqué dans cet article ? Rien de plus simple : remplissez le formulaire ci-dessous en précisant bien le nombre d'exemplaires et le format (s'il en existe plusieurs). Nous vous le réserverons s'il est disponible en magasin ou nous vous le commanderons si ce n'est pas le cas (sous un délai de 7 jours maximum).

« Une verrière sous le ciel » de Lenka Hornakova-Civade aux éditions Alma

Ana a 18 ans, est en voyage scolaire à Paris et décide soudainement de ne pas remonter dans le bus qui doit la ramener chez elle. Nous découvrons avec elle la capitale dans les années 80 et son intégration en tant que jeune tchécoslovaque en France. Nous la suivons d’un petit troquet parisien où elle trouve refuge jusqu’à l’atelier d’un peintre pour lequel elle posera.

Un livre poétique, bien écrit, beau tout simplement. Une belle réflexion sur l’exil, la liberté, notre rapport à « l’autre » mais aussi sur l’art.

  • Une verrière sous le ciel, Lenka Hornakova-Civade, Éditions Alma, 18.50€
Commander/Réserver ce livre

Vous voulez le livre chroniqué dans cet article ? Rien de plus simple : remplissez le formulaire ci-dessous en précisant bien le nombre d'exemplaires et le format (s'il en existe plusieurs). Nous vous le réserverons s'il est disponible en magasin ou nous vous le commanderons si ce n'est pas le cas (sous un délai de 7 jours maximum).

« Tokyo, c’est fini » de Régis Arnaud aux éditions Hikari

Charles a 24 ans en 1995 et se voit offrir l’opportunité – plutôt que d’effectuer un service militaire classique – de travailler pour un an à l’Ambassade Française de Tokyo. Peu attiré par l’idée de ramper dans la boue, il n’hésite pas une seconde et va alors goûter à la joie de devenir « intéressant », car français et expatrié dans un Japon alors encore assez fermé.

Un récit personnel bien plus qu’un récit de voyage : une expérience professionnelle et initiatique. Une plongée pleine d’humour dans l’administration, les rencontres d’un soir, la folie de la jeunesse, les années 90 et le monde de la nuit japonaise. Une pépite d’humour parfois noir à déguster !

  • Tokyo, c’est fini, Régis Arnaud, Éditions Hikari, 17.50€
Commander/Réserver ce livre

Vous voulez le livre chroniqué dans cet article ? Rien de plus simple : remplissez le formulaire ci-dessous en précisant bien le nombre d'exemplaires et le format (s'il en existe plusieurs). Nous vous le réserverons s'il est disponible en magasin ou nous vous le commanderons si ce n'est pas le cas (sous un délai de 7 jours maximum).

« Bitna, sous le ciel de Séoul » de J.M.G Le Clézio aux éditions Stock

Bitna est une jeune étudiante coréenne qui va s’improviser conteuse auprès de Salomé, une dame malade. Au gré des histoires, le doute s’installe : où se trouvent les bribes de réel dans ses fictions ?

Un roman tout en douceur avec des personnages (réels ou non) très touchants. Le tout sublimé par la qualité d’écriture de J.M.G Le Clézio qui n’est plus à prouver.

  • Bitna, sous le ciel de Séoul, J.M.G Le Clézio, Éditions Stock, 18.50€
Commander/Réserver ce livre

Vous voulez le livre chroniqué dans cet article ? Rien de plus simple : remplissez le formulaire ci-dessous en précisant bien le nombre d'exemplaires et le format (s'il en existe plusieurs). Nous vous le réserverons s'il est disponible en magasin ou nous vous le commanderons si ce n'est pas le cas (sous un délai de 7 jours maximum).

« La dernière photo » de Franck Courtès aux éditions Lattès

Franck Courtès a été passionnément photographe pendant des années, a côtoyé les plus grands, a rencontré Robert Doisneau en le cherchant dans le bottin, a eu une chance folle !

Et puis il a arrêté ce métier presque du jour au lendemain !

Qu’est-ce qui signe la fin d’une passion ? Franck Courtès nous livre ici un récit étonnant loin de dégoûter de la photo. Une vraie réussite.

  • La dernière photo, Franck Courtès, Éditions Lattès, 19€
Commander/Réserver ce livre

Vous voulez le livre chroniqué dans cet article ? Rien de plus simple : remplissez le formulaire ci-dessous en précisant bien le nombre d'exemplaires et le format (s'il en existe plusieurs). Nous vous le réserverons s'il est disponible en magasin ou nous vous le commanderons si ce n'est pas le cas (sous un délai de 7 jours maximum).

« Garder la tête hors de l’eau » de Nicolaia Rips aux éditions 10/18

Nicolaia Rips n’a que 18 ans lorsqu’elle écrit ce livre. Elle y retrace son enfance à New-York dans le célèbre hôtel Chelsea qui a vu passer en son sein Andy Warhol, Leonard Cohen, Patti Smith, Iggy Pop. Dans ses années, des personnages atypiques y passent également (à commencer par ses propres parents) et forment peu à peu sa famille.

Un récit touchant, drôle voire un brin excentrique. L’histoire d’une jeune fille sous l’ère Obama qui a eu une éducation très peu conventionnelle. Un pur régal !

  • Garder la tête hors de l’eau, Nicolaia Rips, Éditions 10/18, 7.10
Commander/Réserver ce livre

Vous voulez le livre chroniqué dans cet article ? Rien de plus simple : remplissez le formulaire ci-dessous en précisant bien le nombre d'exemplaires et le format (s'il en existe plusieurs). Nous vous le réserverons s'il est disponible en magasin ou nous vous le commanderons si ce n'est pas le cas (sous un délai de 7 jours maximum).

« Tu vas aimer notre froid » d’Harold Schuiten aux éditions Les Impressions Nouvelles

Harold Schuiten est belge et professeur dans une zone sensible. Un peu lassé par son quotidien, il décide de tout arrêter et accepte d’aller enseigner le français en Yakoutie pendant un an. Cette région au fin fond de la Sibérie voit les températures descendre à -57° Celsius. Commence alors pour lui une aventure humaine, sociale et physique !

Un récit de voyage plein d’humour et de découvertes : un vrai plaisir de lecture entre Sylvain Tesson et Julien Blanc-Gras.

  • Tu vas aimer notre froid, Harold Schuiten, Les Impressions Nouvelles, 16€
Commander/Réserver ce livre

Vous voulez le livre chroniqué dans cet article ? Rien de plus simple : remplissez le formulaire ci-dessous en précisant bien le nombre d'exemplaires et le format (s'il en existe plusieurs). Nous vous le réserverons s'il est disponible en magasin ou nous vous le commanderons si ce n'est pas le cas (sous un délai de 7 jours maximum).