VOYAGE AU LIBERLAND, T. Demeillers et G. Osoha, éditions Marchialy

Vít Jedlička est Tchèque, mais il est surtout libertarien, ce qui signifie qu’il appartient à une mouvance politique qui rejette l’interventionnisme de l’État-providence, ses ingérences dans les affaires privées, les restrictions qu’il impose aux libertés individuelles, et surtout… les impôts, qu’il abhorre par-dessus tout. Ses idées iconoclastes, Vít essaye de les infuser dans la vie politique tchèque, mais leur radicalité ne lui apporte que l’indifférence générale. Alors quand il apprend l’existence d’une terra nullius, un territoire qui échappe au contrôle d’un état, situé dans les méandres du Danube à la frontière entre la Croatie et la Serbie, il n’hésite pas une seconde : il lui suffit d’aller y planter un drapeau pour en prendre possession et fonder le Liberland, une utopie libertarienne au cœur de l’Europe, un paradis fiscal qui attirerait les plus grandes fortunes mondiales dans la plus totale dérégulation, un pays où la liberté des individus serait enfin respectée. Mais lorsque les autorités croates ont vent du projet, elles ne l’entendent pas de cette oreille et empêchent Vít Jedlička, premier président autoproclamé du Liberland, d’accéder à son territoire. Qu’à cela ne tienne : le libertarien s’engage sur un long chemin vers la reconnaissance internationale, quitte à inventer son pays – et à vendre son produit – sur internet…

Lorsque Timothée Desmeilers et Grégoire Osoha, alors en plein tournage d’un documentaire sur les nationalismes en ex-Yougoslavie, entendent parler du Liberland, ils décident instantanément de réorienter leur projet. Bien leur en a pris, tant la folle geste libertarienne de Vít Jedlička mérite d’être contée. Il en résulte une histoire rocambolesque menée en marge de la diplomatie internationale, par des anarcho-capitalistes au passé trouble, des financiers occultes et plus ou moins véreux, des complotistes convaincus et des mythomanes magnifiques. Autant de personnages aussi hauts en couleurs que peu recommandables, dont la naïveté presque touchante se mêle à une furieuse rage contre l’ordre établi, dans un curieux mariage entre le ridicule et la soif de pouvoir. Le tout forme un drame, ou une farce, où le cynisme confine à l’absurde, qui se joue sous le regard désabusé des populations locales, et qui est racontée avec beaucoup de finesse, d’esprit et d’humour par les deux auteurs. Un OVNI qui en dit long sur notre époque !

  • Voyage au Liberland, Timothée Demeillers & Grégoire Osoha, Éditions Marchialy, Parution : 12 Janvier 2022, 20.00€
Acheter ce livre à la librairie Au Temps Lire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Remarque : cet onglet vous permet de rechercher des livres dont vos libraires ont rédigé des chroniques.
Pour rechercher des livres en stock en librairie, rendez-vous sur notre boutique en ligne !

Retour en haut