Archives pour la catégorie Je veux un conseil !

Livres conseillés par vos libraires

Regrets éternels de Pieter Aspe aux éditions Albin Michel

Van In, commissaire brugeois, emmène son lecteur dans la terrible histoire des tueurs du Brabant qui secoua la Belgique entre 1982 et 1985.

Pieter Aspe signe un nouveau polar efficace à lire accompagné d’une Duvel bien frappée.

Regrets éternels, Pieter Aspe, Éditions Albin Michel, 19.00€

Commander/Réserver ce livre

Vous voulez le livre chroniqué dans cet article ? Rien de plus simple : remplissez le formulaire ci-dessous en précisant bien le nombre d'exemplaires et le format (s'il en existe plusieurs). Nous vous le réserverons s'il est disponible en magasin ou nous vous le commanderons si ce n'est pas le cas (sous un délai de 7 jours maximum).

D’une Petite Graine verte de Mathias Friman aux éditions Les Fourmis rouges

« Au début, je n’étais qu’une graine, une toute petite graine verte. Tombée d’un arbre, portée par le vent, j’attendais de pousser, de devenir grande. »

L’histoire d’une petite graine qui veut grandir, sans songer une seule seconde qu’il faut du temps pour devenir un arbre et que de nombreuses aventures l’attendent d’ici là. Un album qui explore le monde végétal d’une manière à la fois poétique et touchante.

Une pure merveille !

Dès 4-5 ans

  • D’une Petite Graine verte, Mathias Friman, Éditions Les Fourmis rouges, 14.00€
Commander/Réserver ce livre

Vous voulez le livre chroniqué dans cet article ? Rien de plus simple : remplissez le formulaire ci-dessous en précisant bien le nombre d'exemplaires et le format (s'il en existe plusieurs). Nous vous le réserverons s'il est disponible en magasin ou nous vous le commanderons si ce n'est pas le cas (sous un délai de 7 jours maximum).

« Servir le peuple » d’Alex W. Inker aux éditions Sarbacane

Afin de monter en grade rapidement, le jeune Wu va servir personnellement son Colonel. Lors de l’absence de celui-ci, petit Wu est alors chargé de veiller sur sa femme. Mais cette dernière a une idée bien à elle du mot « servir »… Une petite histoire de la grande et une dénonciation du maoïsme par le prisme d’un couple subversif.  Une superbe BD subversive et sensuelle, publiée dans son magnifique écrin rouge aux audacieuses Éditions Sarbacane.

  • Servir le peuple, Alex W. Inker, Éditions Sarbacane, 28€
Commander/Réserver ce livre

Vous voulez le livre chroniqué dans cet article ? Rien de plus simple : remplissez le formulaire ci-dessous en précisant bien le nombre d'exemplaires et le format (s'il en existe plusieurs). Nous vous le réserverons s'il est disponible en magasin ou nous vous le commanderons si ce n'est pas le cas (sous un délai de 7 jours maximum).

Le sillon de Valérie Manteau aux éditions Le Tripode

 

Les éditions Le Tripode ont choisi de ne publier qu’un seul roman en cette rentrée littéraire 2018 et ce sera Le sillon de Valérie Manteau qui, après Calme et tranquille, confirme son talent et sa maturité d’écriture.

Sous prétexte d’un voyage en Turquie, Valérie Manteau raconte les déambulations d’une jeune journaliste dans le foisonnement d’Istanbul et le rêvé détroit du Bosphore. Au fil des pages le sentiment d’insécurité et le terrible constat de la montée des extrémismes s’intensifient. Quand la jeune femme découvre l’histoire de Hrant Dink et décide de retracer la vie de ce  journaliste arménien de Turquie assassiné devant la porte de son journal, elle nous emmène beaucoup plus loin et lance un cri d’alarme. Au détour des pages, c’est aussi l’écrivaine Asli Erdogan que l’on croise, elle qui encourt toujours la réclusion en Turquie.  Ainsi la lecture du Sillon commence comme un voyage touristique et insuffle à chaque page tournée l’envie d’être aux côtés de cette jeune journaliste, celle de faire connaitre le combat tragique de Hrant Dink et celle de soutenir Asli Erdogan et toutes les voix qui s’élèvent contre le régime politique qui se durcit chaque jour.

Le sillon est un roman magnifique qu’il est urgent de lire et de propager au nom de cette liberté et de cette paix menacée aux portes de l’Europe.

Valérie Manteau vient de se voir décerner le prix Renaudot, récompense amplement méritée mais aussi formidable signe d’espoir qui montre qu’il ne faut rien lâcher, jamais, pour protéger les droits et les liberté de chacun.

  • Le sillon, Valérie Manteau, Éditions Le Tripode, 17.00€
Commander/Réserver ce livre

Vous voulez le livre chroniqué dans cet article ? Rien de plus simple : remplissez le formulaire ci-dessous en précisant bien le nombre d'exemplaires et le format (s'il en existe plusieurs). Nous vous le réserverons s'il est disponible en magasin ou nous vous le commanderons si ce n'est pas le cas (sous un délai de 7 jours maximum).

« Isidore et les autres » de Camille Bordas aux éditions Inculte

Il y a des romans qui de suite vous entraînent  dans un rythme effréné, vous frappent et vous mettent une claque dès les premières pages. Isidore et les autres n’est pas de ceux là  ! C’est un roman qui se lit plus lentement comme un retour en enfance, qui est comme un nouveau souffle, une respiration dans ce monde de brutes.

Camille Bordas fait défiler deux ans à l’apparence anodine dans la vie d’un jeune garçon de onze ans. On y découvrira les frères et sœurs plus surdoués les uns que les autres, la perte d’un proche, l’amitié naissante, l’école, les cours d’allemand, la doyenne du village et la difficulté à se faire une place au milieu de tout cela. Isidore est un personnage qui sans que l’on s’en rende compte devient un proche dont on suit l’évolution avec de plus en plus de passion au fil des pages.

La véritable claque arrive à la fin du roman lorsque l’on réalise que ce livre est déjà terminé. On signerait bien pour deux années de plus dans la vie drôle, touchante et émouvante d’Isidore (et les autres).
Isidore et les autres de Camille Bordas

  • Isidore et les autres, Camille Bordas, Éditions Inculte, 19.90€
Commander/Réserver ce livre

Vous voulez le livre chroniqué dans cet article ? Rien de plus simple : remplissez le formulaire ci-dessous en précisant bien le nombre d'exemplaires et le format (s'il en existe plusieurs). Nous vous le réserverons s'il est disponible en magasin ou nous vous le commanderons si ce n'est pas le cas (sous un délai de 7 jours maximum).

Un monde à portée de main de Maylis de Kerangal aux éditions Verticales

 

Un très beau roman qui nous emmène dans les pas d’une jeune artiste peintre. D’ateliers en chantiers, de matières en couleurs, du trompe l’oeil à la restauration d’art, de l’Italie à la Russie, de Bruxelles à Paris, Paula apprend son métier, apprend les choix, apprend le temps qui passe, apprend la vie.

Au fil des pages, lentement, Paula découvre ce monde à portée de main et Maylis de Kerangal, elle, poursuit magistralement son chemin d’écrivain.

  • Un monde à portée de main, Maylis de Kerangal, Éditions Verticales, 20.00€
Commander/Réserver ce livre

Vous voulez le livre chroniqué dans cet article ? Rien de plus simple : remplissez le formulaire ci-dessous en précisant bien le nombre d'exemplaires et le format (s'il en existe plusieurs). Nous vous le réserverons s'il est disponible en magasin ou nous vous le commanderons si ce n'est pas le cas (sous un délai de 7 jours maximum).

Roissy de Tiffany Tavernier aux éditions Sabine Wespieser

 

L’aéroport de Roissy, ses terminaux, ses dédales, ses recoins, ses voies sans issue, ses passages interdits, ses points de contrôle sont devenus son lieu de vie parce qu’elle n’en a plus d’autre. Garder sa dignité et tenir debout sont les combats qu’elle mène sans relâche avec une incroyable volonté. Jamais elle n’embarquera à bord de ces immenses avions mais chaque jour au fil des rencontres, elle s’invente de nouvelles vies, de nouvelles destinations jusqu’à peut-être retrouver la sienne et comprendre ce qui a pu la conduire un jour à devenir une indécelable.

Roissy est un voyage bouleversant et puissant dont le lecteur sort sonné et incrédule mais debout,  vivant et prêt à embarquer vers une nouvelle vie.

  • Roissy, Tiffany Tavernier, Éditions Sabine Wespieser, 21.00€
Commander/Réserver ce livre

Vous voulez le livre chroniqué dans cet article ? Rien de plus simple : remplissez le formulaire ci-dessous en précisant bien le nombre d'exemplaires et le format (s'il en existe plusieurs). Nous vous le réserverons s'il est disponible en magasin ou nous vous le commanderons si ce n'est pas le cas (sous un délai de 7 jours maximum).

A son image de Jérôme Ferrari aux Editions Actes Sud

 

Magnifique et puissant nouveau roman de Jérôme Ferrari.

Un histoire comme un hommage funèbre bouleversé et bouleversant à Antonia, jeune femme passionnée entre une Corse brûlante et extrême et une ex-Yougoslavie en guerre.

Un livre comme un requiem pour la photographie, de la photo de famille au reportage de guerre, et qui pose les délicates questions de l’instant saisi, du souvenir, de l’émotion suscitée, de la décence ou de l’indécence, de la conscience.

Des personnages, une écriture et une lecture qui restent longtemps en mémoire.

  • A son image, Jérôme Ferrari, Éditions Actes Sud, 19.00€
Commander/Réserver ce livre

Vous voulez le livre chroniqué dans cet article ? Rien de plus simple : remplissez le formulaire ci-dessous en précisant bien le nombre d'exemplaires et le format (s'il en existe plusieurs). Nous vous le réserverons s'il est disponible en magasin ou nous vous le commanderons si ce n'est pas le cas (sous un délai de 7 jours maximum).

Tenir jusqu’à l’aube de Carole Fives aux éditions Gallimard L’arbalète

Avec ce nouveau roman, Carole Fives dévoile la vie d’une mère célibataire prise dans l’engrenage de la société actuelle. Au delà de l’aspect sociétal, Tenir jusqu’à l’aube offre un portrait de femme écrit sans complaisance mais avec une simplicité déconcertante, une bienveillance touchante et une finesse maîtrisée. Carole Fives écrit l’amour d’une mère pour son enfant de 2 ans, elle écrit l’absence du père, elle écrit aussi le jugement hâtif des autres et le sentiment de culpabilité qu’il engendre. Au fil des pages, cette mère, cette femme, nous touche, nous émeut, nous faire rire aussi. A la fois si fragile et si forte, si perdue et si déterminée, elle laisse cette impression familière de celle qui pourrait être nous-même, une amie, une voisine. On a juste envie de lui dire qu’elle va y arriver, que l’on comprend son besoin d’échapper un instant à la bulle fusionnelle qu’elle forme avec l’enfant. On la suit avec angoisse et compréhension dans ses escapades risquées mais ô combien nécessaires pour tenir encore… Avec Tenir jusqu’à l’aube, Carole Fives signe un roman juste et fort, simple et complexe, et confirme, s’il est encore besoin, son talent à transcrire la voix des femmes. A lire, à offrir et pas seulement aux femmes justement…

  • Tenir jusqu’à l’aube, Carole Fives, Éditions Gallimard L’arbalète, 17.00€
Commander/Réserver ce livre

Vous voulez le livre chroniqué dans cet article ? Rien de plus simple : remplissez le formulaire ci-dessous en précisant bien le nombre d'exemplaires et le format (s'il en existe plusieurs). Nous vous le réserverons s'il est disponible en magasin ou nous vous le commanderons si ce n'est pas le cas (sous un délai de 7 jours maximum).

« Moi ce que j’aime c’est les monstres » d’Emil Ferris aux éditions Monsieur Toussaint Louverture

Merci à ma collègue Mara d'avoir posé pour la photo !
Merci à ma collègue Mara d’avoir posé pour la photo !

Saviez-vous que les superbes éditions Monsieur Toussaint Louverture faisaient également de la bande dessinée ? Connu et reconnu pour ses livres aux couvertures travaillées et attrayantes et ses textes méconnus et ciselés, la maison d’édition indépendante revient pour cette rentrée littéraire avec un véritable OLNI (Objet Littéraire Non Identifié).

Littéraire mais également graphique car ce qui frappe avec ce grand livre, c’est avant tout son style. Entièrement réalisé avec des stylos billes, fruit de nombreuses années de travail et de souffrance pour l’auteure, l’ouvrage est sombre à souhait et possède une patte jamais vue. La densité du dessin pourrait même en effrayer plus d’un et c’est également avec un léger mouvement de recul que j’ai personnellement entamé ma lecture. Mais une fois celle-ci démarrée, difficile de ne pas terminer les 400 et quelques pages de l’ouvrage qui en plus d’être magnifique est fascinant.

Tous droits réservés monsieurtoussaintlouverture.com
Tous droits réservés monsieurtoussaintlouverture.com

L’histoire ? Une jeune fille nommée Karen Reyes vit dans la Chicago des années 60 et se nourrit de récits pulp et horrifiques trouvés dans les magazines de son frère. Ce que nous lisons et admirons, c’est finalement son journal où elle se croque sous les traits d’un monstre. Un jour, sa voisine Anka Silverberg se suicide… A moins que celle-ci n’ait été assassinée ? La jeune fille en est en tout cas persuadée, va s’improviser détective et tenter d’élucider la mort de cette jeune femme au passé torturé…

"Emil Ferris est une des plus grandes artistes de bande dessinée de notre temps." — Art Spiegelman (auteur de Maus)

Sous l’aspect rude des monstres qui fascinent l’enfant de cette histoire se cachent des réalités plus lisses, plus terribles encore. Monsieur Toussaint Louverture nous déniche encore une fois une pépite et ne cesse de nous étonner tout en restant dans la droite lignée des autres textes américains qu’il propose déjà côté roman. Moi ce que j’aime c’est les monstres ne plaira pas à tout le monde mais ne laissera indifférent personne. Publier un tel livre était un véritable défi mais qui s’avère être le bon car le livre est déjà en réimpression après un mois d’existence seulement.

  • Moi ce que j’aime c’est les monstres, Emil Ferris, Éditions Monsieur Toussaint Louverture, 34.90€
Commander/Réserver ce livre

Vous voulez le livre chroniqué dans cet article ? Rien de plus simple : remplissez le formulaire ci-dessous en précisant bien le nombre d'exemplaires et le format (s'il en existe plusieurs). Nous vous le réserverons s'il est disponible en magasin ou nous vous le commanderons si ce n'est pas le cas (sous un délai de 7 jours maximum).