Archives pour la catégorie Je veux un conseil !

Livres conseillés par vos libraires

Rosie Pink de Didier Levy et Lisa Zordan aux éditions Sarbacane

Encore un coup de maître pour les éditions Sarbacane qui ouvrent le bal du printemps avec un album touchant et éclatant. C’est avec prudence que nous pénétrons dans l’immense roseraie de l’impeccable et très sérieux Horace Pink. Rien n’y est laissé au hasard, chaque rose est choyée et admirée. Le méticuleux jardinier veille à arracher impitoyablement chaque mauvaise herbe suscitant la peine et la tristesse de sa fille, Rosie Pink. C’est ainsi qu’en secret, Rosie décide de sauver celles que son père n’a de cesse d’arracher. Elle les plante, les arrose, les replante, les soigne, les regarde pousser et finit par créer dans un coin de l’immense jardin, un véritable paradis des mauvaises herbes. De jour en jour ce petit paradis s’épanouit et grandit, et le sourire de Rosie aussi. Mais un matin, c’est une de ces roses prétentieuses  que l’intrépide fillette découvre au milieu des  herbes folles. Quand Horace Pink comprend que ces roses sont encore plus belles que celles de sa roseraie si minutieusement organisée, c’est comme s’il ouvrait les yeux sur un monde plus libre et plus fou. C’est surtout comme s’il ouvrait les yeux sur Rosie avec la tendresse infinie d’un père pour sa fille.

Vous entrez dans cette album sur la pointe des pieds avec la crainte d’abîmer le moindre centimètre carré de jardin et vous le refermez avec l’envie et l’énergie de changer le monde ou au moins de changer le regard que vous posez sur le monde qui vous entoure.

Merci à Didier Lévy pour cette très belle histoire, merci à Lisa Zordan pour la richesse de ses illustrations. Merci aux éditions Sarbacane pour ce très bel album à s’offrir et à offrir comme un bouquet qui ne fanerait jamais.

  • Rosie Pink, Didier Levy et Lisa Zordan, Éditions Sarbacane, 15.50€
Commander/Réserver ce livre

L’ami parfait de Jonas Karlsson aux éditions Actes Sud

 

Si vous aimez l’humour absurde et décalé, les coïncidences et les situations un brin surréalistes et si vous ne connaissez pas encore Jonas Karlsson, ne cherchez plus, ce livre est pour vous. Les quatorze nouvelles qu’il contient, sont l’occasion rêvée de découvrir l’écriture et le talent de cet écrivain suédois qui excelle d’ailleurs également en tant qu’acteur et metteur en scène.

Les éditions Actes Sud avaient déjà traduit et publié La facture et La pièce, ses deux précédents romans tout aussi délectables. Si vous faites déjà partie des heureux adeptes de Jonas Karlsson, vous dégusterez ces nouvelles le sourire aux lèvres en vous disant une fois encore que tout peut arriver même les choses les plus improbables et ce n’est pas Jonas Karlsson qui dira le contraire…

  • L’ami parfait, Jonas Karlsson, Éditions Actes Sud, 16.50€
Commander/Réserver ce livre

C’est lundi ! de Janik Coat et Bernard Duisit, éditions hélium

Quand les illustrations douces et éclatantes de Janik Coat retrouvent les ingénieux systèmes de  Bernard Duisit, ça donne un nouveau pop-up pour les petits tout aussi génial que les précédents ! Et en plus d’être complètement craquant, C’est lundi ! est très malin ! On vous promet qu’avec ce livre vos petits gourmands connaîtront les jours de la semaine sans se tromper, qu’ils goûteront des légumes pas très bons, qu’ils partageront peut-être leur assiette de gâteaux et qu’ils brosseront même leurs petites quenottes sans que vous ayez à leur demander !

Ce pop-up, nous on l’aime du lundi au dimanche et on le déguste comme une sucette au chocolat ! Alors maintenant on essuie sa bouche et on dit un immense « BRAVO ! » à Janik Coat et Bernard Duisit pour cet album délicieux à dévorer sans modération !

  • C’est lundi !, Janik Coat et Bernard Duisit , Éditions hélium, 12.50€
Commander/Réserver ce livre

Vers la beauté de David Foenkinos, éd. Gallimard

Du jour au lendemain, Antoine Duris, professeur émérite aux Beaux Arts de Lyon, quitte tout sans la moindre explication. Appartement, travail mais aussi famille, plus rien ne semble le retenir. Fuyant quelque chose de plus gros que lui, Antoine devient alors gardien de salle au musée d’Orsay où il côtoiera chaque jour le portrait de Jeanne Hébuterne peint par Modigliani. Pour comprendre le traumatisme d’Antoine il faudra passer par l’histoire de Camille Périchon, jeune fille de dix-huit ans qui découvre l’art.

« Seule la beauté pouvait le sauver. » (p. 206)

Un roman dérangeant mais, ô combien, important par les différentes thématiques abordées. Il vous prend aux tripes et vous amène à considérer l’Art comme une réelle puissance salvatrice face à l’horreur,à l’effroyable…

  • Vers la beauté, David Foenkinos, Éditions Gallimard, 19.00€
Commander/Réserver ce livre

Ni oui ni non de Tomi Ungerer, éditions Ecole des Loisirs

S’il était volontiers qualifié de « subversif » à ses débuts, le fabuleux et farfelu Tomi Ungerer est devenu un auteur illustrateur incontournable de la littérature jeunesse (et pas que…). Pour ne citer que quelques titres, Les trois brigands, Jean de la Lune ou encore Le géant de Zéralda, c’est lui ! Traduit dans une quarantaine de pays, ses livres sont lus et relus de génération en génération.

A 87 ans, le génial alsacien revient avec Ni oui ni non, qui parait fidèlement aux éditions Ecole des Loisirs et qui nous offre un Tomi Ungerer plus philosophe que jamais. Ce livre est la compilation des chroniques qu’il avait écrites pour Philosophie Magazine. Tomi Ungerer commente et illustre des réponses à 100 questions philosophiques posées par des enfants de 3 à 9 ans. Il leur répond d’égal à égal, il sait se mettre à leur place et leur montrer que le monde est imparfait comme les réponses des adultes d’ailleurs. Ses illustrations sont aussi singulières et éminemment symboliques, et ce livre en présente de toutes nouvelles.

Les questions  des enfants sont d’une spontanéité très touchante, d’un bon sens et d’une justesse incroyables. Parmi les questions choisies au hasard des pages : Comment choisit-on son meilleur copain ? Peut-on mourir d’amour ? Pourquoi y a -t-il de l’argent ? Est-ce que je peux être le plus fort même si je suis le plus petit? Doit-on respecter les méchants ? Peut-on penser quand on est mort ? Est-ce que le rien existe ? Pourquoi a-t-on une couleur préférée ? Dieu existe-t-il ? Et ce livre comprend dix fois plus de questions sur les sujets les plus divers.

Ni oui ni non, ce n’est pas une leçon de vie, c’est une invitation à la discussion qui aide à grandir ou à garder un regard d’enfant sur un monde pas si facile à comprendre. Les réponses de Tomi Ungerer sont celles d’un homme libre qui montre aux enfants que dans la vie tout se surmonte avec le sourire et le respect. Un grand merci à vous Monsieur Tomi Ungerer.

  • Ni oui ni non, Tomi Ungerer, Éditions Ecole des Loisirs, 16.00€
Commander/Réserver ce livre

Rosalie et la langage des plantes de Fanny Ducassé, éditions Thierry Magnier

La très talentueuse Fanny Ducassé revient avec un nouvel album « Rosalie et le langage des plantes » aux éditions Thierry Magnier. Elle s’était dévoilée pour la première fois en 2014 avec le magnifique Louve. Suivront « De la tarte au citron, du thé et des étoiles », « Le jardin des ours » et « Dans le ventre de la terre ». Chaque histoire est une douce et délicieuse invitation à entrer dans un univers délicat et poétique. Chaque page est un émerveillement et offre des illustrations si belles et si minutieuses que la tentation est grande de les découper, de les encadrer et d’en décorer les murs de sa maison… Mais les albums de Fanny Ducassé sont des petits bijoux que l’on ne peut abîmer, ils sont beaux, fragiles et singuliers comme les personnages qu’elle se plaît à créer. Il suffit de suivre les pas de Rosalie pour tomber sous le charme de ce monde imaginaire où poésie et brin de folie font des merveilles !

  • Rosalie et le langage des plantes, Fanny Ducassé, Éditions Thierry Magnier, 16.00€
Commander/Réserver ce livre

Casting sauvage de Hubert Haddad aux éditions Zulma

 

Derrière une nouvelle couverture toujours aussi réussie du talentueux David Pearson se cache le dernier roman attendu d’Hubert Haddad.

Blessée lors des attentats de 2015, Damya ne dansera plus sur scène. La mission qui la tient désormais debout malgré tout : trouver aux détours des rues de Paris des figurants qui incarneront des déportés de retour des camps dans une adaptation cinématographique. La jeune danseuse nous entraine sans le savoir dans un pas de danse bouleversant d’humanité. Ses rencontres avec des femmes et des hommes blessés, fragilisés, marginalisés sont autant de visages et d’histoires empreints d’une force troublante et d’un espoir insoupçonné. Si Damya ne leur promet pas le premier rôle, elle offre à chacun de ces figurants d’un jour une mise en lumière émouvante, irremplaçable et nécessaire.

La plume poétique d’Hubert Haddad porte avec grâce ce roman grave et si lumineux. Magnifique, simplement.

  • Casting sauvage, Hubert Haddad, Éditions Zulma, 16.50€
Commander/Réserver ce livre

Le Pouvoir de Naomi Alderman, Éditions Calmann-Lévy

Du jour au lendemain, les femmes du monde entier observent un phénomène aussi grisant qu’inquiétant. Celles-ci possèdent en effet un don étrange, qui permet désormais à leur organisme de produire du courant électrique. Tandis que les jeunes filles apprennent à maîtriser leur pouvoir dans les camps NorthStar, les femmes font de la rue leur terrain d’entraînement. Sonne alors la fin de la société patriarcale aux quatre coins du globe, mais aussi le début de nombreux conflits sociaux et géo-politiques. Ce nouvel ordre mondial nous est raconté à travers les points de vue de quatre personnages : Margot Cleary, maire d’une grande ville des Etats-Unis et fondatrice des camps NorthStar, Roxy et Allie, deux adolescentes plutôt marginales, et enfin Tunde, jeune journaliste nigérian. Ce dernier, seul protagoniste masculin du roman, parcourt les zones les plus dangereuses de la planète afin d’apporter son témoignage au monde entier.

« Tunde interviewe une femme dans la foule […]. « C’était comme faire partie d’une immense vague, lui raconte-t-elle. Une vague née dans l’océan qui se sent toute-puissante, mais elle est éphémère ; le soleil assèche les flaques, l’eau s’évapore et on peut avoir l’impression qu’il ne s’est jamais rien passé. Voilà comment ça se passait pour nous. La seule vague en mesure de changer quoi que ce soit, c’est un tsunami. Il faut abattre les maisons et ravager les terres si on veut être sûres que personne n’oubliera. » »

Si le roman aborde des problématiques féministes, il est avant tout une véritable réflexion sur le pouvoir. Il évoque ainsi ses conséquences sociales, politiques et personnelles, aussi bien sur ceux qui le subissent, que ceux qui le détiennent.

Avec Le Pouvoir, Naomi Alderman signe une dystopie dans la lignée des romans de Margaret Atwood : puissante, addictive et redoutablement actuelle.

Sarah

  • Le Pouvoir, Naomi Alderman, Éditions Calmann-Lévy, 21.50€
Commander/Réserver ce livre

La Cantine de Minuit de Yarô Abe aux éditions du Lézard Noir

« Quand la journée des autres se termine, la mienne commence. »

On l’appelle la Cantine de Minuit. Ce petit izakaya (bar-restaurant) ouvre de minuit à 7h du matin et voit défiler en son cœur une population nocturne des plus diversifiées : ouvriers, stars du cinéma, hôtesses, yakuzas, insomniaques, salary men… Sur la carte de cette cantine : rien. Le Chef prépare selon les saisons, les envies et les demandes des clients.

Un peu à la manière du Gourmet Solitaire de Taniguchi (mais de manière un peu moins lisse peut-être), Yarô Abe nous dépeint un Japon des plus hétéroclites, le tout sans jugement. Avec un amour pour ce moment partagé autour du repas (et d’une boisson ou deux), l’auteur nous fait à la fois saliver et découvrir la culture japonaise dans ce qu’elle a de plus conviviale. Chaque chapitre de ce manga est l’occasion de découvrir un plat et une histoire individuelle. Le temps d’un plat, les tranches de vie se déroulent et les différences sociales s’aplanissent.

Le dessin de Yarô Abe est assez original, moins lisse et plus marqué qu’un manga « classique ».  La Cantine a réuni plus  7 millions de lecteurs au Japon, a été adaptée de nombreuses fois et récemment par Netflix. L’auteur sait être drôle, émouvant et touchant à la fois. C’est pourquoi on demande du rab !

  • La Cantine de Minuit, Yarô Abe, Éditions Le Lézard Noir, 18€
Commander/Réserver ce livre

AU TEMPS BULLER : un Festival de Bande-Dessinée à la librairie !

AU TEMPS BULLER - Un festival de bande-dessinée à la librairie Au Temps Lire le samedi 17 février de 10h à 18h avec Héloïse Chochois, Nicolas Delestret, Lucas Harari, Gaël Henry, Alex W. Inker et Winoc. Des dédicaces, des dessins, des défis et des délires au programme !

« Au Temps Buller » est le nom de ce nouveau Festival exceptionnel, la BD est son univers, six est le nombre de ses invités exceptionnels, le SAMEDI 17 FÉVRIER est la date à marquer d’une énorme croix sur votre calendrier ! Que vous soyez passionnés de BD, amateurs ou totalement novices, vous allez aimer cette journée ! Après le festival d’Angoulême, le monde de la BD prend ses quartiers chez vos libraires préférés. Nous sommes en train de concocter un petit programme riche en dessins, en défis et en délires, en voici les temps forts :

Le Programme

10h – 10h30 : Pour lancer la journée, vos libraires vous offrent un café (d’accord, un jus d’orange ce sera possible aussi) à partager avec Winoc, Alex W. Inker, Gaël Henry et Nicolas Delestret. Petit moment privilégié pour échanger tranquillement avant que la foule ne se jette sur les artistes.

11h : Arrivée attendue et applaudie d’Héloïse Chochois et Lucas Harari en provenance de la capitale ! C’est parti pour un premier défi dessiné à six autour d’une fresque collaborative improvisée. Suivront présentations, dédicaces, questions en tous sens ou en toute confidentialité.

13h – 14h30 : Vos héros bédéistes reprennent des forces en coulisses.

14h30 : Des défis dessinés en cascade, par équipe, en parallèle, en impro, en solo ou tous ensemble ! Liberté, créativité et talent se conjuguent sous vos yeux ébahis entre rires et dédicaces.

16h : Des carnets de croquis dévoilés, des photos à prendre, encore des dédicaces à s’offrir et tout ce que vous voulez pour finir la journée en beauté !

Nos 6 invités

Héloïse Chochois – La Fabrique des Corps – Éditions Delcourt

Héloïse Chochois - Au Temps BullerJeune dessinatrice, Héloïse Chochois est aussi une passionnée de sciences. Diplômée en Design d’illustration scientifique, elle se fait d’abord remarquer  en ligne avec son blog Infiltrée chez les physiciens. En juin 2017, elle publie sa première BD La Fabrique des Corps chez Delcourt dans la collection Octopus (dirigée par nul autre que le dessinateur Boulet). Dans cette première BD, elle a choisi  un sujet peu commun : l’amputation. Un peu à la manière de Marion Montaigne et de sa série de BD Tu mourras moins bête,  elle nous conte l’histoire des prothèses, d’Ambroise Paré à l’homme augmenté rêvé par les adeptes du transhumanisme. Une belle découverte toute en couleurs et en lignes douces pour un sujet aussi surprenant que passionnant !

Nicolas Delestret – Adieu Monde Cruel ! – Éditions Bamboo

Nicolas Delestret - Au Temps BullerNicolas Delestret est lillois et dessinateur de BD. Parmi ses publications entre 2007 et 2011, l’adaptation BD en quatre tomes de l’œuvre de Victor Hugo : L’homme qui rit où il assure le dessin et la colorisation. En 2017, il revient avec Adieu monde cruel ! Une bande-dessinée humoristique publiée chez Bamboo contant l’histoire de quatre personnages très différents réunis par une idée : leur suicide collectif. Commence alors pour eux une aventure riche en rebondissements. Un road-trip plein d’humour qui n’est pas sans rappeler Les Vieux Fourneaux.

Lucas Harari – L’Aimant – Éditions Sarbacane

Lucas Harari - Au Temps BullerLucas Harari est fils d’architecte, diplômé des Arts Déco et adepte du dessin à la ligne claire. Il s’inspire d’Hergé mais aussi des dessinateurs de comics américains comme Charles Burns. Il nous livre sa première BD L’Aimant publiée aux éditions Sarbacane.  Le héros, Pierre, se rend en Suisse enquêter sur une salle cachée dans les thermes de Vals. Entre polar, thriller et récit fantastique, Lucas Harari nous transporte dans son univers sensible tout en nuances de bleus et de rouges. Coup de maître pour cette première BD largement saluée par la critique.
En lire plus sur : France Inter et France Culture.

Gaël Henry – Jacques Damour – Éditions Sarbacane

Gaël Henry - Au Temps BullerGaël Henry a étudié les Beaux-Arts à Tournai et publié sa première BD Alexandre Jacob chez Sarbacane en 2016. Il y dessine avec talent le Robin des Bois du 19ème siècle, un anarchiste à qui on attribue plus de 500 cambriolages. En 2017, Gaël Henry signe une nouvelle BD Jacques Damour, adaptation du roman éponyme d’Émile Zola qui prend place au moment de la Commune de Paris et dresse le portrait d’un ouvrier luttant sur les barricades. Deux BD historiques très réussies dont le style graphique n’est pas sans rappeler celui de Manu Larcenet !

Alex W. Inker – Panama Al Brown – Editions Sarbacane

Alex W. Inker - Au Temps BullerDéjà remarqué pour sa première BD Apache (« voyou » en argot) publiée aux éditions Sarbacane, Alex W. Inker est un dessinateur à suivre. Dans sa première BD, il nous racontait le Paris des années 20 avec argot proche de celui de Céline ou d’Audiard. Cette première BD a d’ailleurs été récompensée par le prix SNCF Polar en 2017. Dans Panama Al Brown, l’auteur exhume un boxeur oublié par l’histoire et pourtant Champion du monde et intime de Cocteau. De Panama à Paris, Alex W. Inker nous conte l’histoire d’un homme qui n’avait jamais voulu se battre, qui arrivait sur le ring cigare à la bouche et qui passait ses nuits à chanter du Jazz. Avec ce personnage, c’est tout un pan de l’histoire qui renaît sous nos yeux. Un roman graphique de grande qualité qui confirme le talent de son auteur. Écouter son interview sur France Inter…

Winoc – Gran Café Tortoni – Editions Bamboo

Winoc - Au Temps BullerEst-il encore nécessaire de présenter Winoc, un habitué de la librairie ? L’auteur de la saga historique La Rafale a connu un immense succès avec son roman graphique Le Postello ! Cette BD met en scène l’histoire vraie d’un homme qui tente de faire expertiser un tableau de Degas chiné dans une brocante. Winoc revient en ce début d’année avec Gran Café Tortoni, une nouvelle parution chez Bamboo qui nous emmène à Buenos Aires. Une BD très attendue qui n’est pas sans rappeler le crayonné du Postello et mêle avec élégance tango, séduction et ambition.