Archives pour la catégorie Je veux un conseil !

Livres conseillés par vos libraires

Génération K de Marine Carteron aux éditions du Rouergue

Un virus inquiétant décime à vitesse grand V la population. Trois jeunes que tout oppose sont traqués sans merci du fait de leur ADN unique. Et si leur pouvoir venait de là ? Les pourchasse-t-on parce qu’ils sont un possible antidote au virus ou pour servir d’arme de destruction massive ?

Une trilogie haletante où se mêlent, dans un rythme effréné, le fantastique et le monde scientifique.

Un coup de cœur dès 13 ans.

  • Génération K, Marine Carteron, Éditions du Rouergue, 14.00€
Commander/Réserver ce livre

Vous voulez le livre chroniqué dans cet article ? Rien de plus simple : remplissez le formulaire ci-dessous en précisant bien le nombre d'exemplaires et le format (s'il en existe plusieurs). Nous vous le réserverons s'il est disponible en magasin ou nous vous le commanderons si ce n'est pas le cas (sous un délai de 7 jours maximum).

À la recherche du Père Noël de Dedieu, Éditions Seuil

Un jour, un petit bonhomme de neige décide de prendre la route pour offrir un présent au Père Noël.

En chemin, il rencontre un corbeau, un renard, un lapin, et d’autres animaux qui lui indiquent la direction à prendre, mais à chaque fois, en exigeant quelque chose en échange. Le petit bonhomme de neige aura-t’il toujours un cadeau à offrir au Père Noël ?

Quand on donne avec son cœur, on n’attend rien en retour.

Un album touchant aux illustrations magistrales.

  • À la recherche du Père Noël, Dedieu, Éditions Seuil, 18.00€
Commander/Réserver ce livre

Vous voulez le livre chroniqué dans cet article ? Rien de plus simple : remplissez le formulaire ci-dessous en précisant bien le nombre d'exemplaires et le format (s'il en existe plusieurs). Nous vous le réserverons s'il est disponible en magasin ou nous vous le commanderons si ce n'est pas le cas (sous un délai de 7 jours maximum).

Le Secret du Rocher Noir : un album coup de cœur !

Une légende raconte qu’un terrible rocher noir sévit au large, fracassant les bateaux s’approchant de trop près. Erine n’a jamais eu l’occasion de le voir de ses propres yeux et est bien décidée à braver l’interdit pour le découvrir. Et si ce que l’on raconte sur le Rocher Noir s’avérait inexact ?

Un album pour les 6-8 ans abordant avec beaucoup d’intelligence le sujet de la préservation des océans au moyen d’illustrations rappelant l’univers enchanteur d’Hayao Miyazaki.

  • Le Secret du rocher du livre, Joe Todd-Stanton, L’Ecole des Loisirs, 12.20€
Commander/Réserver ce livre

Vous voulez le livre chroniqué dans cet article ? Rien de plus simple : remplissez le formulaire ci-dessous en précisant bien le nombre d'exemplaires et le format (s'il en existe plusieurs). Nous vous le réserverons s'il est disponible en magasin ou nous vous le commanderons si ce n'est pas le cas (sous un délai de 7 jours maximum).

« Le Meurtre du Commandeur » d’Haruki Murakami aux éditions Belfond

Haruki Murakami revient cette année avec un diptyque Le Meurtre du Commandeur dont le premier tome est sous-titré Une idée apparaît. On y suit un artiste-peintre à un tournant de sa vie. Fraîchement divorcé, le narrateur est en mal d’inspiration et décide d’aller s’installer à la campagne. Il a la chance d’occuper la maison d’un très grand peintre. Au cours de son séjour, à défaut d’inspiration, il trouvera caché dans le grenier une toile d’une violence inhabituelle intitulée « Le Meurtre du Commandeur »…

On retrouve dans ce roman tout ce qui fait l’univers de Murakami : l’étrangeté, la touche de surnaturelle, les relations ambiguës, l’art et la musique classique. Une réussite qui nous intrigue et nous donne tout de suite l’envie de nous emparer du second tome La Métaphore se déplace

  • Le Meurtre du Commandeur : Une idée apparaît, Haruki Murakami, Éditions Belfond, 23.90€
  • Le Meurtre du Commandeur : La métaphore se déplace, Haruki Murakami, Éditions Belfond, 23.90€
Commander/Réserver ce livre

Vous voulez le livre chroniqué dans cet article ? Rien de plus simple : remplissez le formulaire ci-dessous en précisant bien le nombre d'exemplaires et le format (s'il en existe plusieurs). Nous vous le réserverons s'il est disponible en magasin ou nous vous le commanderons si ce n'est pas le cas (sous un délai de 7 jours maximum).

« Le Dernier des Yakuzas » de Jake Adelstein aux éditions Marchialy

Après le génialissime Tokyo Vice où Jake Adelstein retraçait dix années de sa vie dans un journal japonais, l’auteur revient avec Le Dernier des Yakuzas toujours aux éditions indépendantes Marchialy.

Jake s’intéresse cette fois-ci plus particulièrement à son garde du corps nommé Saigo au parcours plus que chaotique. D’abord motard et fauteur de trouble, le personnage (bien réel) va glisser doucement mais sûrement dans un gang de yakuzas. C’est une fois de plus l’occasion pour l’auteur de nous initier à cette part sombre du pays entre gangs, drogue, magouilles mafieuses et univers carcéral.

Loin d’être redondant avec Tokyo Vice, cet ouvrage Le Dernier des Yakuzas va plus loin encore puisqu’il propose cette fois d’explorer le sujet vu de l’intérieur. Si le récit est moins personnel bien évidemment, il n’en est pas moins passionnant. L’histoire de Saigo s’étend sur plusieurs dizaines d’années et est l’occasion de revenir aux origines des yakuzas modernes. Jake Adelstein nous dresse ici un portrait sans concession de cet univers qui est – qu’on le veuille ou non – intrinsèquement lié à l’histoire du Japon.

Extrait :

"Je ne vais pas faire l'apologie des yakuzas, dis-je. Si je dois écrire quoi que ce soit, il faudra que tous les aspects soient pris en compte." 
Sa réponse me surprit. 
"Je n'en attendais pas moins."

Les éditions Marchialy ne publient que quelques livres par an et uniquement de la non-fiction. Ils apportent un soin tout particulier aussi bien au texte qu’à l’objet. On peut le constater une fois de plus avec cet ouvrage qui en plus d’être passionnant est juste magnifique !

  • Le Dernier des Yakuzas, Jake Adelstein, Éditions Marchialy, 21€
Commander/Réserver ce livre

Vous voulez le livre chroniqué dans cet article ? Rien de plus simple : remplissez le formulaire ci-dessous en précisant bien le nombre d'exemplaires et le format (s'il en existe plusieurs). Nous vous le réserverons s'il est disponible en magasin ou nous vous le commanderons si ce n'est pas le cas (sous un délai de 7 jours maximum).

« Calfboy » de Rémi Farnos aux éditions La Pastèque

Calfboy Rémi Farnos

On ne parle pas assez du superbe travail de Rémi Farnos !

Calfboy vient de paraître aux éditions La Pastèque. Il met en scène un jeune cowboy, Chris, bien embêté par la perte de son butin. Chris promet alors à son frère de retrouver le trésor sous trois jours. Mais tout ne va pas se passer comme prévu… Un western drôle, coloré et peu conventionnel.

Rémi Farnos nous avait déjà intrigué  il y a quelques années avec son album Alcibiade, récit initiatique et poétique publié aux éditions La Joie de Lire. Il nous avait charmé ensuite avec Le monde des Végétanimaux où l’on pouvait notamment y croiser un poireaunard, des haricolobris, des tomataupes ou même des Homosapins.

Ce qui frappe avant tout chez lui, c’est son dessin. Simple mais pas simpliste, coloré mais pas dépareillé. Ses mots d’ordre ? L’émerveillement, le voyage, la poésie. Sa marque de fabrique  ? La composition de ses planches qui forment parfois un grand paysage où les héros se baladent et nous embarquent. Son petit plus ? Ses personnages féminins qui sont très éloignés des clichés, de véritables aventurières.

De 8 à 108 ans.

  • Calfboy, Rémi Farnos, Éditions La Pastèque, 18€
Commander/Réserver ce livre

Vous voulez le livre chroniqué dans cet article ? Rien de plus simple : remplissez le formulaire ci-dessous en précisant bien le nombre d'exemplaires et le format (s'il en existe plusieurs). Nous vous le réserverons s'il est disponible en magasin ou nous vous le commanderons si ce n'est pas le cas (sous un délai de 7 jours maximum).

Le fabuleux désastre d’Harold Snipperpott de Béatrice Alemagna, éd. Albin Michel

 

Quand des parents pas très drôles ne savent pas comment faire plaisir à leur petit garçon et décident d’avoir recours aux services de Monsieur Ponzio, on entre dans « Le fabuleux désastre d’Harold Snipperpott » !

Le métier de Monsieur Ponzio : résoudre les problèmes des habitants du quartier et aujourd’hui il a promis d’organiser une fête mémorable pour les sept ans d’Harold.  Pour découvrir les fabuleuses ou catastrophiques idées de ce cher Monsieur Ponzio, il suffit de se plonger dans cet album jubilatoire orchestré par les textes touchants et pleins d’humour de Béatrice Alemagna et ses illustrations toujours aussi enthousiasmantes et douces à la fois.

Impossible donc de refuser l’invitation d’Harold à la plus désastreuse et la plus merveilleuse des fêtes parce que comme il le dit si bien « des choses extraordinaires peuvent naître d’une catastrophe » ! Amusez-vous bien !

  • Le fabuleux désastre d’Harold Snipperpott, Béatrice Alemagna, Éditions Albin Michel, 15.90€
Commander/Réserver ce livre

Vous voulez le livre chroniqué dans cet article ? Rien de plus simple : remplissez le formulaire ci-dessous en précisant bien le nombre d'exemplaires et le format (s'il en existe plusieurs). Nous vous le réserverons s'il est disponible en magasin ou nous vous le commanderons si ce n'est pas le cas (sous un délai de 7 jours maximum).

« Littoral » de Bertrand Belin aux éditions P.O.L.

Trois pêcheurs remontent un cormoran mort, qui s’est pris dans leur filet pendant la nuit. Ils font route vers le large, derrière le banc du Squale, pour pêcher des lieus. Ils nettoient le pont, manœuvrent dans le chenal, s’allument des cigarettes en regardant le trait blanc du sillage et le quai qui s’éloigne. Mais ils ne parlent pas de l’événement du matin. Ils ne le savent pas encore, mais tout le monde au port est au courant.

Dans ce texte aussi court que puissant, Bertand Belin nous embarque à la suite de trois marins taciturnes dans un contexte politique qui, même s’il n’est évoqué, conditionne leurs actes et leurs pensées. Les gestes d’un quotidien rude deviennent un refuge face à la brutalité du monde qui les attend à terre. Une réflexion en filigrane sur le pouvoir, l’emprise et la liberté, dans un texte d’une poésie âpre, qui bégaie, se répète et tourne autour du pot pour mieux cerner l’intimité de ses personnages.

  • Littoral, Bertrand Belin, Editions P.O.L., 2016, 9€

Commander/Réserver ce livre

Vous voulez le livre chroniqué dans cet article ? Rien de plus simple : remplissez le formulaire ci-dessous en précisant bien le nombre d'exemplaires et le format (s'il en existe plusieurs). Nous vous le réserverons s'il est disponible en magasin ou nous vous le commanderons si ce n'est pas le cas (sous un délai de 7 jours maximum).

« Requin » de Bertrand Belin aux éditions P.O.L.

« Aujourd’hui je me noie. Il ne s’agit pas d’une allégorie, je me noie dans l’eau verte d’un lac artificiel situé dans les environs de Dijon. Le récit exact de ce qu’auront été les quinze derniers jours de ma vie n’apporterait aucun éclairage sur les circonstances de ma noyade. Je suis entré volontairement dans l’eau, je sais nager et je ne suis sous l’empire de rien du tout, d’aucun état de quoi que ce soit. Il s’agit d’une crampe ; aucun enchaînement fatidique derrière tout ça. »

Mis face à la mort par sa noyade fortuite, un topographe de l’INRAP passionné d’archéologie se remémore les événements, petits ou grands, fugaces ou signifiants, qui ont composé sa vie. Résigné à sa fin prochaine, il tente d’en dégager le sens, de maquiller le banal accident en tragédie. Mais à travers ce monologue désabusé, cynique et grinçant, qui glisse fatalement vers l’absurde, il ne parviendra qu’à saisir sa propre inanité.

Un roman rempli d’un humour noir, intelligent et acerbe, qui se développe par à-coups, au rythme des répétitions obsessives et des aveux convulsifs d’un homme qui se sait condamné. Bertrand Belin, que l’on connaît déjà en tant qu’auteur-compositeur, se révèle en romancier remarquable, à la plume drôle et lucide. Une lecture profonde et décalée qui navigue entre le trivial et le métaphysique.

  • Requin, Bertrand Belin, Editions P.O.L., 2015, 14€
Commander/Réserver ce livre

Vous voulez le livre chroniqué dans cet article ? Rien de plus simple : remplissez le formulaire ci-dessous en précisant bien le nombre d'exemplaires et le format (s'il en existe plusieurs). Nous vous le réserverons s'il est disponible en magasin ou nous vous le commanderons si ce n'est pas le cas (sous un délai de 7 jours maximum).

« Shibumi » de Trevanian aux éditions Gallmeister

Lorsqu’une apprentie terroriste débarque à Pau, la Mother Company, puissance de l’ombre qui épie depuis Washington ses moindres faits et gestes, fait instantanément le rapprochement avec un homme qui occupe dans ses fichiers une carte mauve, signe du danger qu’il représente : Nicholaï Hel. Celui qui fut autrefois l’assassin le plus craint au monde s’est retiré dans son château des montagnes du Pays Basque, pratiquant la spéléologie et cultivant le Shibumi, une philosophie japonaise de l’élévation morale. Mais qui est donc cet apatride insaisissable, au passé aussi fragmentaire que ses manières sont raffinées, qui est cet homme issu de l’aristocratie russe, pétri de valeurs extrême-orientales, passé maître dans l’art du jeu de Go et dans le hoda korosu, un art martial mortel ?

Trevanian, le caméléon de la littérature américaine des années 1970, signe ici son chef-d’œuvre : un roman caustique et jouissif, brillant dans tous les sens du terme par la liberté de sa verve, par la démesure de son intrigue, mais surtout par le charisme de son héros, samouraï des temps modernes dont le sens de l’honneur pourfend la vulgarité contemporaine.

  • Shibumi, Trevanian, Editions Gallmeister, 2017, 11€

 

Commander/Réserver ce livre

Vous voulez le livre chroniqué dans cet article ? Rien de plus simple : remplissez le formulaire ci-dessous en précisant bien le nombre d'exemplaires et le format (s'il en existe plusieurs). Nous vous le réserverons s'il est disponible en magasin ou nous vous le commanderons si ce n'est pas le cas (sous un délai de 7 jours maximum).