Tous les articles par Virginie

Limace de Géraldine Collet et Olivia Cosneau, éditions Sarbacane

Franchement, vous trouvez-ça comment une limace ? C’est quand même plutôt moche et mou voire gluant voire même dégoûtant. Mais avec Géraldine Collet et Olivia Cosneau, une limace, c’est surtout pas méchant du tout. C’est plein de couleurs et de pois qui éclatent avec des  flips et des flaps qui se soulèvent à chaque page. Il faut découvrir ce livre génial et très beau avec vos tout-petits et vous finirez vraiment par aimer les limaces. Promis, une limace ça parle pas, c’est déjà ça de gagné !

  • Limace, Géraldine Collet et Olivia Cosneau, Éditions Sarbacane, 12.00€
Commander/Réserver ce livre

Jo le très vilain petit canard de Catharina Valckx, Ecole des Loisirs

Nous ne saurons jamais prononcer le nom de Catharina Valckx mais cela ne nous empêchera pas d’aimer beaucoup, beaucoup (et même plus encore) tous ses albums. « Haut les pattes » ou « La fête de Billy »,  pour ne citer que ces deux là, c’est elle !  Aujourd’hui  c’est Jo le petit canard qui nous fait beaucoup rire mais chut c’est pas drôle… Jo en a plus qu’assez d’être mignon mais alors vraiment plus qu’assez. C’est donc décidé, à partir de maintenant il sera très vilain ! Mais pas si facile d’être vilain, il est tellement mignon Jo.  A lire pour rire dès 3-4 ans et pendant longtemps.

  • Jo le très vilain petit canard, Catharina Valckx, École des loisirs, 10.50€
Commander/Réserver ce livre

Le journal de Gurty, Marrons à gogo de Bertrand Santini, Editions Sarbacane

Mais ce ne serait pas le nouveau Gurty caché dans les marrons ??

Vue la tête d’Apple, c’est bien ça : le nouveau Gurty est arrivé !!  Yahouuuuu !

Le bonheur : le sourire et la langue qui dépasse… C’est l’effet Gurty !

Il ne reste qu’à l’embarquer pour le lire bien tranquille dans l’herbe et se poiler en retrouvant Gurty, Fleur, Tête de fesse, L’écureuil qui fait hihi et tous les autres !

Alors là ça va péter, non mais on rêve ! Qui l’avait trouvé en premier ???

Ah, c’est quand même plus sympa comme ça !

Personne de résiste à Gurty ! C’est parti pour des pages de bêtises et de délires. Fous rires garantis au milieu des marrons, c’est de saison ! Pour les enfants et les toutous dès 7 ans.

  • Le journal de Gurty, marrons à gogo, Bertrand Santini, Éditions Sarbacane, 9.90€
Commander/Réserver ce livre

La beauté des jours de Claudie Gallay, éditions Actes Sud

Après « Les déferlantes », roman remarqué et récompensé, après l’hivernal et patient « Une part de ciel », Claudie Gallay revient avec « La beauté des jours ». Le lecteur retrouve son écriture lente, ciselée et minutieuse et plonge dans la simplicité du quotidien rassurant de Jeanne.

Quarantenaire calme et sensible, Jeanne vit entourée d’un mari attentionné et de leurs deux filles, jeunes étudiantes bien dans leur peau. Elle  a un métier stable et une jolie petite maison. Elle aime sa vie, son bonheur tranquille et ce petit monde qui est le sien. Mais au détour des années qui passent, des événements et des rencontres, elle sent poindre une irrésistible envie de liberté, d’imprévisible et d’audace.

A travers le portrait de cette femme attachante et lumineuse, Claudie Gallay livre un roman d’atmosphère qui pose la question des chemins que l’on décide d’emprunter ou non et de ces choix qui font nos vie. Un roman qui ravira les inconditionnels(elles) de cette auteure fidèle aux éditions Actes Sud.

  • La beauté des jours, Claudie Gallay, Éditions Actes Sud, 22.00€
Commander/Réserver ce livre

[Lettre] Au Temps se dire que c’est reparti (mon kiki)…


Bonjour à toutes et à tous,
A l’heure où ces mots s’écrivent sur le papier, le ciel est plutôt bas voire très bas et un léger petit crachin tombe avec persistance. Si vous aviez encore un doute, là au moins c’est certain, le mois de septembre a bien commencé et la cloche de la rentrée a sonné. Au placard tongs et t-shirts, finies les grasses matinées qui se succèdent, bonjour les bouchons matins et soirs et en plus avec les journées qui diminuent, dans quelques semaines, il fera nuit à 16h. Et là vous vous dites que vous n’allez pas lire une ligne de plus de ce courrier sinon vous risquez d’y laisser le bénéfice de votre été. Pensez-vous vraiment que vos libraires de caractère seraient capables de vous filer le bourdon et de vous laisser attaquer cette nouvelle rentrée désespérés et démoralisés ? Certes, non !

Pour nous, c’est la dixième rentrée et si nous oublions le fait que nous avons pris dix ans, nous sommes très très heureux de vous emmener une fois encore à la découverte des nombreuses, très nombreuses (trop nombreuses ?) parutions de cette rentrée littéraire. Chaque jour de nouveaux romans arrivent dans les cartons et cette année nous avons envie de tout lire. Pour le moment toutes nos lectures nous laissent ravis, étonnés, émus, amusés, déstabilisés, bouleversés, enthousiastes mais jamais indifférents. Vous pouvez d’ailleurs retrouver nos chroniques et conseils sur le site de la librairie avec de jolies photos : http://autempslire.com. Vous verrez que nous passons parfois beaucoup de temps à mettre en scène les livres que nous avons aimés et c’est juste pour vous ! D’accord là c’est un peu du « fayottage » mais c’est la rentrée, c’est maintenant ou jamais !
Et pour continuer sur notre lancée et comme nous savons que vous aimez discuter avec des auteurs, nous préparons un délicieux programme de rencontres pour cet automne à l’intention des grands et des petits. Les noms des invités seront dévoilés au fil des semaines mais vous pouvez d’ores et déjà trouver d’évidents et flagrants indices en venant à la librairie…

Pour lancer les festivités de cette rentrée avec fantaisie et truculence, nous accueillons un habitué des lieux ce samedi 9 septembre de 10h à 12h et de 15h à 18h. Le toujours pétillant et souvent taquin Bernard Leconte viendra signer son tout dernier ouvrage « Louis XIV, Martine et moi : Promenade dans Lille » paru cet été aux éditions Les Lumières de Lille. L’auteur raconte : « Louis XIV est venu sonner à ma porte muni d’un bon de sortie du purgatoire, j’ai d’abord cru à un imposteur mais l’ayant bombardé de questions vaches, pas de doute, c’était bien lui ! Du coup je l’ai emmené visiter le Lille qu’il avait connu de 1667 à 1680, le Lille où j’ai grandi dans les années 1950 et 1960 et le Lille actuel de Martine Aubry. » Sans mâcher ses mots, avec humour et avec la plume qui est la sienne, Bernard Leconte propose ici une fantaisie pédestre, historique, littéraire et sociale imaginée pour évoquer notre ville qui fête les 350 ans de son rattachement au royaume de France par Louis XIV. Bernard Leconte se fera un plaisir d’échanger avec vous samedi autour de ce petit livre malicieux.

Pour terminer ce courrier, nous vous glissons que nous avons craqué pour de nouvelles marques et collections d’accessoires pour les petits. Nous accueillons ainsi DEUZ et Coq en Pâte, deux maisons créatives qui placent l’éthique, le respect de l’homme et de l’environnement au cœur de tout processus de fabrication. Leurs trousses, leurs sacs à dos ou à coulisses, leurs jeux, tapis de jeux et fanions sont tous en coton bio et les motifs sont vraiment craquants. Nous vous laissons découvrir tout cela et vous promettons encore beaucoup de nouvelles et jolies choses.
Il ne vous reste plus qu’à venir nous voir, vous nous avez manqué pendant les vacances !

Vos libraires un peu fayots

Mikaël, Virginie, Rémy, Audrey et Alice

Femme à la mobylette de Jean-Luc Seigle, éditions Flammarion

Après « En vieillissant les hommes pleurent » et « Je vous écris dans le noir », Jean-Luc Seigle revient avec un roman émouvant et puissant. Il nous raconte avec une incroyable justesse la vie de Reine, femme abandonnée de tous avec ses trois enfants.

Quand son mari la quitte, elle tombe dans l’infernale descente sociale. Sans travail, sans argent, elle pense au pire pour que tout s’arrête. Mais quand elle n’y croit plus, son salut vient d’une vieille mobylette qu’elle retrouve au fond du petit jardin abandonné. La vie de Reine redémarre, elle retrouve espoir et confiance, elle trouve un travail et l’énergie de continuer à se battre sans relâche pour la garde de ses enfants. Jusqu’où l’emmènera sa mobylette providentielle ?

Jean-Luc Seigle écrit le portrait d’une femme d’une force et d’un courage inouïs et d’une dignité bouleversante. Jusqu’à la dernière ligne, on vit aux côtés de Reine, on l’admire, on la soutient, on traverse tout. Reine est comme un éclair de lumière dans la noirceur d’un quotidien. Elle nous touche et nous émeut. Une lecture très forte.

Femme à la mobylette, Jean-Luc Seigle, Éditions Flammarion, 19.00€

Commander/Réserver ce livre

Un p’tit coin de parapluie de Davina Bell et Allisson Colpoys, éditions Sarbacane

 

Il nous vient d’Australie. Il est le fruit de la géniale collaboration de l’auteure Davina Bell et de l’illustratrice Allisson Colpoys. Il est traduit et publié en France par les incontournables éditions Sarbacane. Résultat : un très très bel album !  La couverture à elle seule laisse déjà percevoir une liberté créative éclatante et bouillonnante qui ne se dément pas tout au long du livre et qui accompagne un texte d’une grande douceur et d’une délicate bienveillance. Ce texte prend des allures de poème ou de ritournelle où l’amour que l’on porte aux enfants se confond avec un parapluie multicolore immense et protecteur. Il est présent dans toutes les circonstances de la vie, quand on se sent seul ou un peu perdu, quand on est timide, en colère ou juste mal à l’aise. On peut le retrouver au moment du coucher, lors d’un déménagement, dans une cour d’école… Dans tous ces moments l’amour-parapluie est là. Il protège, il rassure, il répare, il encourage. Voici donc un très bel album à partager avec les petits lecteurs dès 3 ans. Il sera un très bon compagnon pour les moments difficiles de la rentrée des classes et tout au long de l’année pour donner confiance à nos enfants et les aider à bien grandir.

  • Un p’tit coin de parapluie, Davina Bell et Allisson Colpoys, Éditions Sarbacane, 14,90€
Commander/Réserver ce livre

Graines de sable de Sibylle Delacroix, Editions bayard jeunesse

Voici un très bel album qui deviendra vite un incontournable des lectures du retour de vacances. Né de la plume et des crayons de l’auteure et illustratrice belge Sibylle Delacroix, « Graine de sable » est un album tout en douceur qui apprivoise avec délicatesse le vague à l’âme et la nostalgie des vacances en bord de mer. Quand, de retour à la maison, les enfants retrouvent une poignée de sable au fond de leurs chaussures et qu’ils décident de la semer, quel paysage va pousser ? Un champ de parasols ou de moulins à vent ? Un parterre de boules de glace au citron, ou un immense château qui résiste même aux vagues les plus hautes ? « Graines de sable » est l’album des souvenirs et des promesses de l’été. C’est l’album de l’imagination simple et belle. Les magnifiques illustrations  de Sibylle Delacroix crayonnées sur du papier à grain servent à merveille cette histoire.  Le jaune éclatant sublime le crayon de papier et la mine noire et grise pour nous offrir un livre plein de poésie et de douceur qui laisse un délicieux petit goût salé sur les lèvres après sa lecture.

A lire avec les enfants dès 3 ans pour que leurs rêves soient encore plus beaux que leurs souvenirs…

  • Graines de sable, Sibylle Delacroix, Éditions bayard jeunesse, 11,90€
Commander/Réserver ce livre