Tous les articles par Rémy

Au Temps Buller, c’est demain !

Bonjour à toutes et à tous,

Vos libraires vous adressent un tout petit courrier pour vous rappeler que le Festival de Bande Dessinée AU TEMPS BULLER c’est demain samedi 17 février de 10h à 18h !

Nous vous rappelons rapidement le programme de la journée :

  • 10h – 10h30 : Petit moment privilégié autour d’un café à partager avec Winoc, Alex W. Inker, Gaël Henry et Nicolas Delestret,
  • 11h – 13h : Arrivée d’Héloïse Chochois et Lucas Harari. Premier défi dessiné autour d’une fresque collaborative improvisée. Dédicaces et questions en tous sens.
  • 13h – 14h30 : Les artistes reprennent des forces en coulisses.
  • 14h30 – 16h : Liberté, créativité et talent pour des défis dessinés en cascade, par équipe, en parallèle, en impro, en solo ou tous ensemble.
  • 16h : Les auteurs annoncent les résultats du concours (il est encore temps de participer) et offrent de beaux cadeaux aux gagnants !
  • 16h – 18h : Des carnets de croquis, des photos, encore des dédicaces et tous vos souhaits pour finir la journée en beauté.

Patience, encore un dodo et nous bullons tous ensemble !

A demain !

Vos libraires de caractère,

Mikaël, Virginie, Rémy, Audrey, Mara, Sarah, Alice et Apple

[Lettre] Au Temps Buller le 17 février !

Bonjour à toutes et à tous,

Depuis plusieurs mois nous préparons cet événement, depuis quelques semaines nous cogitons pour que la journée soit réussie, depuis quelques jours la tension et l’impatience montent et vos libraires se disent qu’ils sont fous, et dans une semaine, nous y sommes !

Le Festival de Bande Dessinée de votre librairie s’appelle AU TEMPS BULLER, il se joue durant une journée exceptionnelle à noter partout, à crier sur tous les toits et à partager avec tous vos amis. AU TEMPS BULLER c’est le samedi 17 février de 10h à 18h et il ne faut pas laisser passer ça !

Nous vous avions déjà dévoilé la liste de nos invités mais nous ne résistons pas au plaisir de vous les présenter à nouveau !

Honneur aux filles avec Héloïse CHOCHOIS : elle est jeune, elle a un talent fou, le dessin scientifique c’est son dada. Sa BD « La Fabrique des corps : des premières prothèses à l’humain augmenté » est parue chez Delcourt et elle est bluffante !

Les géniales éditions Sarbacane nous gâtent follement et nous confient ceux qui étaient sous les projecteurs du festival d’Angoulême :

Alex W. INKER qui confirme son talent avec le magnifique Panama Al Brown,

Lucas HARARI qui nous offre L’aimant, une première BD, coup de maître très remarquée,

Gaël HENRY qui a publié Jacques Damour et Alexandre Jacob, deux BD historiques très élégantes et très réussies.

Nous accueillerons également Nicolas DELESTRET auteur d’un excellent road-trip entre amis de tous horizons. Caustique et touchant, Adieu Monde Cruel ! est publié chez Grand Angle.

Enfin terminons cette liste d’invités exceptionnels avec le très talentueux WINOC que l’on ne présente plus et qui après le succès de son album Le Postello revient avec Gran Café Tortoni, sa dernière BD parue depuis quelques jours chez Grand Angle et qui vous fera intensément vibrer au rythme du tango.

Nous avions donc lancé ces six invitations en nous disant que nous étions un peu trop optimistes mais les six auteurs ont accepté avec enthousiasme de venir s’installer chez vos libraires de caractère le temps d’une journée. Alors autant vous dire qu’il fallait concocter un petit programme à la hauteur de nos invités et de vous tous, nos fidèles amateurs de BD, nos bédéphiles novices, nos grands curieux !

Voici donc les grandes lignes d’une journée au cours de laquelle les maîtres mots restent avant tout : simplicité, convivialité, plaisir, détente, découverte, rires et complicité, bref vous nous connaissez un peu depuis tout ce temps.

Alors les voici, les voilà, les temps forts du programme pour BULLER avec nous :

10h – 10h30 : Pour lancer la journée, vos libraires vous offrent un café (d’accord, un jus d’orange ce sera possible aussi) à partager avec Winoc, Alex W. Inker, Gaël Henry et Nicolas Delestret. Petit moment privilégié pour échanger tranquillement avant que la foule ne se jette sur les artistes.

11h : Arrivée attendue et applaudie d’Héloïse Chochois et Lucas Harari en provenance de la capitale ! C’est parti pour un premier défi dessiné à six autour d’une fresque collaborative improvisée. Suivront présentations, dédicaces, questions en tous sens ou en toute confidentialité.

13h – 14h30 : Vos héros bédéistes reprennent des forces en coulisses.

14h30 : Des défis dessinés en cascade, par équipe, en parallèle, en impro, en solo ou tous ensemble ! Liberté, créativité et talent se conjuguent sous vos yeux ébahis entre rires et dédicaces.

16h : Des carnets de croquis dévoilés, des photos à prendre, encore des dédicaces à s’offrir et tout ce que vous voulez pour finir la journée en beauté !

Vos libraires vous promettaient ce moment depuis longtemps, il sera incroyable et inédit ! Et en réfléchissant nous nous sommes dit que ce serait encore mieux si vous participiez à l’événement en vous prenant vous aussi pour un auteur de BD.

Et comme avec nous tout est possible, nous lançons donc un petit concours « Au Temps Buller » pour pimenter encore un peu la journée. Vous trouverez ci-dessous 6 cases issues des albums de chacun de nos invités. Le but du jeu est de créer votre propre planche de BD sur la base de ces 6 cases. La contrainte est simple : liberté et créativité. Vous pouvez utiliser toutes les cases, seulement quelques une ou même en ajouter, vous pouvez inventer du texte, des dialogues, vous pouvez découper, coller, mélanger, colorier. Il ne vous reste qu’à imprimer le document joint ou à le récupérer à la librairie pour réaliser votre œuvre que vous pourrez nous déposer dès aujourd’hui et jusqu’au 17 février à 13h.

Le grand conseil réunissant nos invités désignera les heureux gagnants de ce concours « Au Temps Buller »  et la proclamation des résultats aura lieu à 16h ! Seront en jeu les BD des trois auteurs de chez Sarbacane et d’autres surprises que vos libraires connaissent déjà et qu’ils aimeraient bien gagner…

C’est sur ces mots et ces surprises que s’achève notre courrier. Nous espérons que vous serez très nombreux à venir buller avec nous le 17 février autour de nos six talentueux invités !

Venez les rencontrer, les découvrir, les revoir. Venez les féliciter, les défier, les encourager. Participez au concours, amusez-vous, faites-vous plaisir. Cette journée est la vôtre et pour une fois que nous pouvons buller tous ensemble dans ce monde de fous, ce serait dommage de ne pas saisir l’occasion !

Vos libraires qui ont dans les bulles plein la tête !

Mikaël, Virginie, Rémy, Audrey, Mara, Sarah, Alice et Apple

Un petit exemple réalisé par Rémy. Apparemment il a très envie de participer au concours :

*Cases issues des albums (dans l’ordre) : Jacques Damour de Gaël Henry, Panama Al Brown d’Alex W. Inker, L’Aimant de Lucas Harari, La Fabrique des Corps d’Héloïse Chochois, Adieu Monde Cruel ! de Nicolas Delestret et Gran Café Tortoni de Winoc.

La Cantine de Minuit de Yarô Abe aux éditions du Lézard Noir

« Quand la journée des autres se termine, la mienne commence. »

On l’appelle la Cantine de Minuit. Ce petit izakaya (bar-restaurant) ouvre de minuit à 7h du matin et voit défiler en son cœur une population nocturne des plus diversifiées : ouvriers, stars du cinéma, hôtesses, yakuzas, insomniaques, salary men… Sur la carte de cette cantine : rien. Le Chef prépare selon les saisons, les envies et les demandes des clients.

Un peu à la manière du Gourmet Solitaire de Taniguchi (mais de manière un peu moins lisse peut-être), Yarô Abe nous dépeint un Japon des plus hétéroclites, le tout sans jugement. Avec un amour pour ce moment partagé autour du repas (et d’une boisson ou deux), l’auteur nous fait à la fois saliver et découvrir la culture japonaise dans ce qu’elle a de plus conviviale. Chaque chapitre de ce manga est l’occasion de découvrir un plat et une histoire individuelle. Le temps d’un plat, les tranches de vie se déroulent et les différences sociales s’aplanissent.

Le dessin de Yarô Abe est assez original, moins lisse et plus marqué qu’un manga « classique ».  La Cantine a réuni plus  7 millions de lecteurs au Japon, a été adaptée de nombreuses fois et récemment par Netflix. L’auteur sait être drôle, émouvant et touchant à la fois. C’est pourquoi on demande du rab !

  • La Cantine de Minuit, Yarô Abe, Éditions Le Lézard Noir, 18€
Commander/Réserver ce livre

AU TEMPS BULLER : un Festival de Bande-Dessinée à la librairie !

AU TEMPS BULLER - Un festival de bande-dessinée à la librairie Au Temps Lire le samedi 17 février de 10h à 18h avec Héloïse Chochois, Nicolas Delestret, Lucas Harari, Gaël Henry, Alex W. Inker et Winoc. Des dédicaces, des dessins, des défis et des délires au programme !

« Au Temps Buller » est le nom de ce nouveau Festival exceptionnel, la BD est son univers, six est le nombre de ses invités exceptionnels, le SAMEDI 17 FÉVRIER est la date à marquer d’une énorme croix sur votre calendrier ! Que vous soyez passionnés de BD, amateurs ou totalement novices, vous allez aimer cette journée ! Après le festival d’Angoulême, le monde de la BD prend ses quartiers chez vos libraires préférés. Nous sommes en train de concocter un petit programme riche en dessins, en défis et en délires, en voici les temps forts :

Le Programme

10h – 10h30 : Pour lancer la journée, vos libraires vous offrent un café (d’accord, un jus d’orange ce sera possible aussi) à partager avec Winoc, Alex W. Inker, Gaël Henry et Nicolas Delestret. Petit moment privilégié pour échanger tranquillement avant que la foule ne se jette sur les artistes.

11h : Arrivée attendue et applaudie d’Héloïse Chochois et Lucas Harari en provenance de la capitale ! C’est parti pour un premier défi dessiné à six autour d’une fresque collaborative improvisée. Suivront présentations, dédicaces, questions en tous sens ou en toute confidentialité.

13h – 14h30 : Vos héros bédéistes reprennent des forces en coulisses.

14h30 : Des défis dessinés en cascade, par équipe, en parallèle, en impro, en solo ou tous ensemble ! Liberté, créativité et talent se conjuguent sous vos yeux ébahis entre rires et dédicaces.

16h : Des carnets de croquis dévoilés, des photos à prendre, encore des dédicaces à s’offrir et tout ce que vous voulez pour finir la journée en beauté !

Nos 6 invités

Héloïse Chochois – La Fabrique des Corps – Éditions Delcourt

Héloïse Chochois - Au Temps BullerJeune dessinatrice, Héloïse Chochois est aussi une passionnée de sciences. Diplômée en Design d’illustration scientifique, elle se fait d’abord remarquer  en ligne avec son blog Infiltrée chez les physiciens. En juin 2017, elle publie sa première BD La Fabrique des Corps chez Delcourt dans la collection Octopus (dirigée par nul autre que le dessinateur Boulet). Dans cette première BD, elle a choisi  un sujet peu commun : l’amputation. Un peu à la manière de Marion Montaigne et de sa série de BD Tu mourras moins bête,  elle nous conte l’histoire des prothèses, d’Ambroise Paré à l’homme augmenté rêvé par les adeptes du transhumanisme. Une belle découverte toute en couleurs et en lignes douces pour un sujet aussi surprenant que passionnant !

Nicolas Delestret – Adieu Monde Cruel ! – Éditions Bamboo

Nicolas Delestret - Au Temps BullerNicolas Delestret est lillois et dessinateur de BD. Parmi ses publications entre 2007 et 2011, l’adaptation BD en quatre tomes de l’œuvre de Victor Hugo : L’homme qui rit où il assure le dessin et la colorisation. En 2017, il revient avec Adieu monde cruel ! Une bande-dessinée humoristique publiée chez Bamboo contant l’histoire de quatre personnages très différents réunis par une idée : leur suicide collectif. Commence alors pour eux une aventure riche en rebondissements. Un road-trip plein d’humour qui n’est pas sans rappeler Les Vieux Fourneaux.

Lucas Harari – L’Aimant – Éditions Sarbacane

Lucas Harari - Au Temps BullerLucas Harari est fils d’architecte, diplômé des Arts Déco et adepte du dessin à la ligne claire. Il s’inspire d’Hergé mais aussi des dessinateurs de comics américains comme Charles Burns. Il nous livre sa première BD L’Aimant publiée aux éditions Sarbacane.  Le héros, Pierre, se rend en Suisse enquêter sur une salle cachée dans les thermes de Vals. Entre polar, thriller et récit fantastique, Lucas Harari nous transporte dans son univers sensible tout en nuances de bleus et de rouges. Coup de maître pour cette première BD largement saluée par la critique.
En lire plus sur : France Inter et France Culture.

Gaël Henry – Jacques Damour – Éditions Sarbacane

Gaël Henry - Au Temps BullerGaël Henry a étudié les Beaux-Arts à Tournai et publié sa première BD Alexandre Jacob chez Sarbacane en 2016. Il y dessine avec talent le Robin des Bois du 19ème siècle, un anarchiste à qui on attribue plus de 500 cambriolages. En 2017, Gaël Henry signe une nouvelle BD Jacques Damour, adaptation du roman éponyme d’Émile Zola qui prend place au moment de la Commune de Paris et dresse le portrait d’un ouvrier luttant sur les barricades. Deux BD historiques très réussies dont le style graphique n’est pas sans rappeler celui de Manu Larcenet !

Alex W. Inker – Panama Al Brown – Editions Sarbacane

Alex W. Inker - Au Temps BullerDéjà remarqué pour sa première BD Apache (« voyou » en argot) publiée aux éditions Sarbacane, Alex W. Inker est un dessinateur à suivre. Dans sa première BD, il nous racontait le Paris des années 20 avec argot proche de celui de Céline ou d’Audiard. Cette première BD a d’ailleurs été récompensée par le prix SNCF Polar en 2017. Dans Panama Al Brown, l’auteur exhume un boxeur oublié par l’histoire et pourtant Champion du monde et intime de Cocteau. De Panama à Paris, Alex W. Inker nous conte l’histoire d’un homme qui n’avait jamais voulu se battre, qui arrivait sur le ring cigare à la bouche et qui passait ses nuits à chanter du Jazz. Avec ce personnage, c’est tout un pan de l’histoire qui renaît sous nos yeux. Un roman graphique de grande qualité qui confirme le talent de son auteur. Écouter son interview sur France Inter…

Winoc – Gran Café Tortoni – Editions Bamboo

Winoc - Au Temps BullerEst-il encore nécessaire de présenter Winoc, un habitué de la librairie ? L’auteur de la saga historique La Rafale a connu un immense succès avec son roman graphique Le Postello ! Cette BD met en scène l’histoire vraie d’un homme qui tente de faire expertiser un tableau de Degas chiné dans une brocante. Winoc revient en ce début d’année avec Gran Café Tortoni, une nouvelle parution chez Bamboo qui nous emmène à Buenos Aires. Une BD très attendue qui n’est pas sans rappeler le crayonné du Postello et mêle avec élégance tango, séduction et ambition.

[Lettre] Au Temps commencer l’année ensemble…

Bonjour à toutes et à tous,

Il est encore temps pour vos libraires de caractère de vous présenter leurs meilleurs vœux pour cette nouvelle année. Nous vous souhaitons surtout et avant tout d’être en pleine forme pour pouvoir profiter pleinement et sereinement de tout ce que vous promet 2018. De notre côté nous ferons d’une citation d’Oscar Wilde notre devise : « les folies sont les seules choses que l’on ne regrette jamais ». Nous sommes convaincus que vous nous suivrez dans ces nouvelles folles aventures simplement parce que vous êtes fantastiques et passionnés et que nous pouvons compter sur votre présence à chacun de nos pas. Nous profitons d’ailleurs de ces quelques lignes pour vous remercier aussi puissamment que possible pour votre fidélité, votre gentillesse, vos conseils, vos félicitations et vos encouragements. Vous nous donnez chaque jour l’énergie de continuer notre travail, la confiance de nous lancer de nouveaux défis et l’irrésistible envie de vous choyer et vous surprendre toujours plus. Alors c’est promis, en 2018 nous prendrons soin de vous autant que vous prenez soin de nous et cela promet de très beaux moments ! Mais inutile d’attendre plus longtemps pour lancer les festivités…

Demain, samedi 20 janvier de 10h à 12h, nous recevons le jeune auteur lambersartois, Adrien Pauchet, qui viendra présenter Pills Nation son premier roman. Cette rencontre aura lieu en la présence exceptionnelle de son éditeur « Aux Forges de Vulcain » qui vous parlera de ce roman fulgurant. Pills Nation c’est une enquête effrénée et angoissante dans le Paris actuel qui étouffe et s’effondre sous un soleil de plomb. Tandis que la mortalité incontrôlée augmente, une drogue miracle fait son apparition. Réel espoir ou douloureuse machination ? C’est en lisant Pills Nation que vous le saurez et c’est en venant demain matin que vous pourrez discuter librement avec l’auteur et l’éditeur de ce roman.

Autre invitation que nous vous proposons avec toujours le même enthousiasme en cette période : une plongée dans la littérature asiatique en collaboration avec les éditions Picquier. Cette mise en avant commence dès le samedi 27 janvier avec comme chaque année une magnifique estampe offerte pour l’achat de deux livres de la sélection qui comprendra des romans mais aussi de beaux albums jeunesse. Elle se poursuivra durant deux semaines pour se terminer magistralement le samedi 10 février en présence du Maître de conférence Toshio Takemoto. Il proposera à 16h une initiation à la littérature japonaise. Afin d’organiser au mieux ce moment, nous procédons par inscription. Vous pouvez vous inscrire par retour de mail ou par téléphone.

Enfin avant de refermer cette page, il est temps de vous annoncer un événement complètement fou pour nous comme pour vous. « Au Temps Buller » est son nom, la BD est son univers, 6 est le nombre de ses invités exceptionnels, le 17 février est la date à marquer d’une énorme croix sur votre calendrier ! Que vous soyez passionnés de BD, amateurs ou totalement novices, vous allez aimer cette journée ! Après le festival d’Angoulême, le monde de la BD prend ses quartiers chez vos libraires préférés, c’est fou non ? Nous sommes en train de concocter un petit programme riche en dessins, en défis et en délires que nous vous dévoilerons très prochainement… Vos libraires ne vont donc pas trop buller jusqu’au 17 février pour que cette journée soit une des plus belles de l’année !

Commencer 2018 en bullant, c’est une première belle folie que personne ne regrettera c’est certain !

A très bientôt et n’oubliez pas la croix dans le calendrier avant de reprendre une activité normale.

Vos libraires pleins d’idées pour cette nouvelle année,

Mikaël, Virginie, Rémy, Audrey, Mara (qui se sent bien chez nous depuis 2 mois déjà), Sarah (qui poursuit sa Licence Pro) et Alice (qui a de nouveau rejoint l’équipe pour 4 mois le temps de clôturer son Master en Littérature Jeunesse) et Apple bien entendu .

Post Scriptum : Nous travaillons actuellement à la préparation d’un programme destiné aux enfants des écoles maternelles et primaires, des collèges et lycées pour la rentrée 2018 avec des rencontres, des concours, des surprises… Si vous êtes professeur, documentaliste ou si vous travaillez en lien avec des enfants ou des adolescents, vous pouvez nous faire part de votre intérêt et nous transmettre vos coordonnées par retour de mail en précisant le nom de votre établissement ou de votre structure. Nous vous tiendrons tous informés de l’avancée des projets et promis, cela devrait être très chouette !

1144 livres de Jean Berthier chez Robert Laffont

1144 livres

Notre héros bibliothécaire est né sous X. Il apprend que sa mère biologique qu’il n’a jamais connu souhaite lui léguer un héritage bien particulier : 1144 livres !  N’ayant jamais voulu connaître sa « vraie » mère qui l’a abandonné, il est tout d’abord tenté de refuser cet héritage. Mais son amour des livres et une pointe de curiosité non avouée le persuadent d’accepter. Son plan de ne pas partir à la rencontre de sa mère biologique va cependant être perturbé car les livres qu’on possède en disent long sur qui nous sommes…

Un beau premier roman, poétique et faisant l’éloge de la littérature.

  • 1144 livres, Jean Berthier, Éditions Robert Laffont, 12€
Commander/Réserver ce livre

Konbini de Sayaka Murata aux éditions Denoël

Keiko travaille dans un Konbini – supérette japonaise ouverte 24h/24 et 7j/7 – depuis 18 ans et adore son travail. Bien que ce ne soit pas dit clairement, Keiko est certainement atteinte du syndrome d’asperger et nous comprenons rapidement qu’elle trouve du réconfort dans sa routine et son quotidien. Dans son entourage cependant, on ne comprend pas pourquoi elle ne cherche pas un « vrai travail » ou un mari. Elle va alors avoir une idée assez folle pour palier à ce problème…

Konbini est un beau roman dans un univers simple. Le personnage de Keiko nous fait nous poser des questions sur les pressions sociales, la carrière, l’autisme ou plus simplement sur notre société et plus précisément la société japonaise. Une lecture qui fait du bien.

L’auteure a reçu le Prix Akutagawa (l’équivalent du Goncourt au Japon), a vendu des milliers d’exemplaires, gagné des millions de yens et… continue de travailler dans son Konbini !

  • Konbini, Sayaka Murata, Éditions Denoël, 16.50€
Commander/Réserver ce livre

[Lettre] Au Temps rêver avec Timothée de Fombelle en attendant Noël…

Bonjour à toutes et à tous,

Nous vous avions promis un dernier courrier pour 2017, le voici !

Il commence sérieusement avec un point d’actualité qui nous touche directement et dont vous avez peut-être entendu parler. Il concerne un amendement visant les modalités d’attribution du Label LIR qui menacerait directement les librairies indépendantes. Nous avons hésité à vous parler de ce projet dans ce courrier mais nous sommes inquiets. Nous n’avons généralement pas trop peur de prendre des risques et nous avons plutôt tendance à rire de presque tout mais ce projet fragiliserait vraiment les librairies indépendantes comme la nôtre. Nous vous transmettons un lien que vous pouvez suivre pour nous soutenir si vous le souhaitez : Pétition – l’Amendement du Label LIR.

Voilà, nous vous avons confié ce qui nous préoccupe en ce moment mais place maintenant à des moments plus doux et plus fous !

Depuis plusieurs semaines nous vous parlons de la venue exceptionnelle de Timothée de Fombelle et c’est enfin ce samedi qu’aura lieu la rencontre tant attendue avec cet écrivain à l’univers si enchanteur et si délicat. Il a souhaité vous rencontrer tout simplement entre 10h et 13h en se tenant à disposition des inconditionnels, des petits et grands curieux et de tous ceux qui voudraient discuter avec lui comme on discuterait avec un ami. C’est lui qui a donné vie à Tobie Lolness, ce jeune garçon qui mesure moins de deux millimètres et vit dans un arbre avec tous ses semblables. C’est aussi de la plume de Timothée de Fombelle qu’est né le personnage de Vango et le roman éponyme également classé en littérature jeunesse. Mais il n’y pas d’âge pour entrer dans l’univers de Timothée de Fombelle, il faut juste se laisser faire. Timothée de Fombelle semble toujours à la lisière de l’enfance et du monde des adultes. Et comme pour tenter de concilier les deux, il a écrit son premier roman en « littérature adulte ». Il est paru cet automne aux très belles éditions de L’Iconoclaste. Neverland est son titre, pays imaginaire peut en être la traduction. Timothée de Fombelle part « en chasse de l’enfance, il a décidé de la capturer entière et vivante ». Dans Neverland, les doux souvenirs de l’enfance affleurent et se livrent avec beaucoup de poésie et de délicatesse. Émotions, sourires aussi, souvenirs surtout et par-dessus tout l’irrésistible envie de prolonger cet état de l’enfance retrouvée, cette incroyable capacité à imaginer et à rêver parce que vu du coté des adultes, il n’est pas toujours facile d’être grand ou de faire semblant d’être grand. Souvenez-vous de ces moments où sur la banquette arrière de la voiture, vous faisiez semblant de dormir espérant qu’un adulte vous porte et vous dépose dans votre lit. Souvenez-vous de ces escaliers de grenier, de ces boites remplies de mille photos, de ces tiroirs à trésors, de ces cabanes de bric et de broc refuges douillets et prometteurs.

Il y a du Peter Pan dans Timothée de Fombelle qui se plaît à dire qu’il ne renoncera jamais à l’imaginaire et qu’il veut simplement « faire grandir en lui l’enfant et le garder vivant ».

Au-delà de ce très beau texte ainsi confié par Timothée de Fombelle à son lecteur, Neverland offre aussi un précieux éclairage sur ses romans classés en littérature jeunesse et l’on mesure dès lors combien cette frontière peut être nuancée pour tous les adultes qui souhaiteraient s’y plonger.

Une fois Neverland refermé, c’est un immense monde des possibles qui s’ouvre à nous. Peut-être parce que ce sont nos rêves d’enfant qui nous donnent la force de grandir et de voir la vie autrement, par le prisme de l’enfance, encore mieux avec des yeux d’enfant et avec cette capacité d’imaginer sans borne et de ne retenir que l’infime bonheur quand il existe.

Timothée de Fombelle a quelque chose du gardien de nos rêves d’enfants et il nous donne à chaque page l’envie d’y croire un peu plus. Suivons-le. Ne nous privons pas.

Et pour parfaire ces délicieux moments, nous vous suggérons de découvrir ou de redécouvrir le magnifique conte musical, Georgia, tous mes rêves chantent, écrit lui aussi par Timothée de Fombelle et publié chez Gallimard Jeunesse Musique. Une pléiade d’artistes chantent et racontent Georgia sur une mise en musique géniale de l’ensemble Contraste. Ce très beau projet est mené en soutien à l’association SOS Villages d’enfants. L’histoire de Georgia est belle et touchante. Elle parle des secrets de l’enfance parfois difficiles à porter, elle parle des rêves qui nous portent et nous transportent, de ces rêves auxquels on a cru si fort qu’ils se sont réalisés. Et quand d’autres y croient avec nous, c’est encore plus fort. Tous les personnages sont hauts en couleurs, ils sont de ceux qui aident à grandir et à dépasser les plus grandes peurs. Si vous ne connaissez pas Georgia, il faut la rencontrer. Vos libraires en sont fous, ils écoutent Georgia en boucle (demandez-leur, ils peuvent même vous faire écouter des extraits), ils chantent à la librairie, ils chantent et dansent à la maison avec leurs enfants et leurs chéri(e)s, ils se laissent porter ensemble par ce conte aux allures de comédie musicale. Ainsi entre Georgia, Neverland et les autres magnifiques pages de ses romans remplis d’imaginaire, Timothée de Fombelle comble et enchante petits et grands, il nous aide à retrouver un peu de l’enfant que l’on était et nous fait croire en nos rêves… Que demander de plus à l’approche de Noël ?

Oui, Noël c’est dans quelques jours mais tout va bien se passer, nous sommes là ! Rien qu’avec Timothée de Fombelle, nous vous glissons des idées pour toute la famille… Et comme nous l’avons déjà dit, la librairie ouvre ses portes tous les jours jusqu’au 24 décembre : dimanche 17 de 10h à 13h, lundi 18 de 13h30 à 19h, de mardi 19 au vendredi 22 de 9h à 12h30 et de 13h30 à 19h, samedi 23 de 9h à 19h sans interruption et enfin dimanche 24 décembre de 10h à 16h. La librairie reprend ses horaires normaux à compter du 26 décembre (du mardi au vendredi de 9h à 12h30 – 13h30 à 19h et en continu le samedi de 9h à 19h) mais toute l’équipe s’offrira une pause le 2 janvier.

Avant de clore ce tout petit courrier, nous vous rappelons que l’Opération boites à chaussures se termine le mercredi 20 décembre afin que les bénévoles puissent organiser la distribution des cadeaux. Au-delà de cette date nous ne pourrons malheureusement plus accepter vos colis. Vous êtes déjà très nombreux à nous avoir confié vos jolies boîtes, nous savions que nous pouvions compter sur vous et nous vous remercions du fond du cœur.

Il nous reste à vous souhaiter à toutes et à tous un beau Noël tout doux et tout blanc comme dans les rêves d’enfants et si vous vous sentez un peu seul ou si vous préférez un Noël un peu fou, passez nous voir, on vous fera un bisou !

Vos libraires de caractère préférés du monde entier,

Mikaël, Virginie, Rémy, Audrey, Mara, Sarah et Apple

Souvenirs des lectures de Stéphanie la Conteuse ce mercredi 13 décembre

Merci mille fois Stéphanie la Conteuse de la Compagnie Lutka !

Souvenirs de la rencontre avec Elena Piacentini et Maxime Gillio !

Merci à Elena Piacentini et Maxime Gillio pour leur venue à la librairie ce samedi 9 décembre !
Vous avez été TRÈS nombreux et nombreuses à venir !
Peu de photos donc car nous ne savions plus où donner de la tête.
Merci donc à vous de toujours répondre présents aux événements que nous organisons.