« J’ai vendu mon âme en bitcoins » de Jake Adelstein aux éditions Marchialy

En 2014, la société d’échange de monnaie virtuelle « Mt. Gox » perd la trace de 850 000 bitcoins (environ un demi milliard d’euros) dans la nature. Derrière cette entreprise, il y a Mark Karpelès, geek français expatrié au Japon. Immédiatement, il est soupçonné d’avoir détourné les fonds. Et quand la police japonaise a décidé que vous étiez coupable, peu importe la vérité, vous êtes foutu. Jake et sa collègue Nathalie Stucky œuvrent alors ensemble pour démêler le vrai du faux et tenter (ou pas) d’innocenter Mark Karpelès.

Après Tokyo Vice et Le Dernier des Yakuzas, Jake Adelstein nous fait découvrir un tout autre univers. Quel plaisir de voir qu’il n’a rien perdu de ses talents de conteur malgré un sujet très différent ! Le journaliste nous emmène dans un monde presque aussi mafieux que celui des Yakuzas. On y  croise le créateur des bitcoins dont l’identité réelle reste inconnue aujourd’hui, le cerveau derrière Silk Road le « amazon » de la drogue et des armes, le roi des Bitcoins surnommé « Bitcoin Jesus », un agent double du FBI à l’allégeance plutôt floue… Et bien entendu Mark Karpelès, geek passionné mais inapte à gérer une telle situation.

J’ai vendu mon âme en bitcoins est un livre passionnant qui se lit d’une traite. Il plaira tout aussi bien aux aficionados du web qu’aux amateurs de polars ou d’enquêtes journalistiques. L’auteur a l’art et la manière d’installer un suspens et de nous initier à ces univers méconnus. Il dépeint des personnages sans concession et nous montre tous leurs aspects même les moins reluisants. Une honnêteté et une simplicité dans l’écriture qui font du bien à lire.

Sortie : le 7 mars.Menez l'enquête ! Qui a volé les bitcoins ?

  • J’ai vendu mon âme en bitcoins, Jake Adelstein, Éditions Marchialy, 20€
Commander/Réserver ce livre

Vous voulez le livre chroniqué dans cet article ? Rien de plus simple : remplissez le formulaire ci-dessous en précisant bien le nombre d'exemplaires et le format (s'il en existe plusieurs). Nous vous le réserverons s'il est disponible en magasin ou nous vous le commanderons si ce n'est pas le cas (sous un délai de 7 jours maximum).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *