AU TEMPS BULLER : un Festival de Bande-Dessinée à la librairie !

AU TEMPS BULLER - Un festival de bande-dessinée à la librairie Au Temps Lire le samedi 17 février de 10h à 18h avec Héloïse Chochois, Nicolas Delestret, Lucas Harari, Gaël Henry, Alex W. Inker et Winoc. Des dédicaces, des dessins, des défis et des délires au programme !

« Au Temps Buller » est le nom de ce nouveau Festival exceptionnel, la BD est son univers, six est le nombre de ses invités exceptionnels, le SAMEDI 17 FÉVRIER est la date à marquer d’une énorme croix sur votre calendrier ! Que vous soyez passionnés de BD, amateurs ou totalement novices, vous allez aimer cette journée ! Après le festival d’Angoulême, le monde de la BD prend ses quartiers chez vos libraires préférés. Nous sommes en train de concocter un petit programme riche en dessins, en défis et en délires, en voici les temps forts :

Le Programme

10h – 10h30 : Pour lancer la journée, vos libraires vous offrent un café (d’accord, un jus d’orange ce sera possible aussi) à partager avec Winoc, Alex W. Inker, Gaël Henry et Nicolas Delestret. Petit moment privilégié pour échanger tranquillement avant que la foule ne se jette sur les artistes.

11h : Arrivée attendue et applaudie d’Héloïse Chochois et Lucas Harari en provenance de la capitale ! C’est parti pour un premier défi dessiné à six autour d’une fresque collaborative improvisée. Suivront présentations, dédicaces, questions en tous sens ou en toute confidentialité.

13h – 14h30 : Vos héros bédéistes reprennent des forces en coulisses.

14h30 : Des défis dessinés en cascade, par équipe, en parallèle, en impro, en solo ou tous ensemble ! Liberté, créativité et talent se conjuguent sous vos yeux ébahis entre rires et dédicaces.

16h : Des carnets de croquis dévoilés, des photos à prendre, encore des dédicaces à s’offrir et tout ce que vous voulez pour finir la journée en beauté !

Nos 6 invités

Héloïse Chochois – La Fabrique des Corps – Éditions Delcourt

Héloïse Chochois - Au Temps BullerJeune dessinatrice, Héloïse Chochois est aussi une passionnée de sciences. Diplômée en Design d’illustration scientifique, elle se fait d’abord remarquer  en ligne avec son blog Infiltrée chez les physiciens. En juin 2017, elle publie sa première BD La Fabrique des Corps chez Delcourt dans la collection Octopus (dirigée par nul autre que le dessinateur Boulet). Dans cette première BD, elle a choisi  un sujet peu commun : l’amputation. Un peu à la manière de Marion Montaigne et de sa série de BD Tu mourras moins bête,  elle nous conte l’histoire des prothèses, d’Ambroise Paré à l’homme augmenté rêvé par les adeptes du transhumanisme. Une belle découverte toute en couleurs et en lignes douces pour un sujet aussi surprenant que passionnant !

Nicolas Delestret – Adieu Monde Cruel ! – Éditions Bamboo

Nicolas Delestret - Au Temps BullerNicolas Delestret est lillois et dessinateur de BD. Parmi ses publications entre 2007 et 2011, l’adaptation BD en quatre tomes de l’œuvre de Victor Hugo : L’homme qui rit où il assure le dessin et la colorisation. En 2017, il revient avec Adieu monde cruel ! Une bande-dessinée humoristique publiée chez Bamboo contant l’histoire de quatre personnages très différents réunis par une idée : leur suicide collectif. Commence alors pour eux une aventure riche en rebondissements. Un road-trip plein d’humour qui n’est pas sans rappeler Les Vieux Fourneaux.

Lucas Harari – L’Aimant – Éditions Sarbacane

Lucas Harari - Au Temps BullerLucas Harari est fils d’architecte, diplômé des Arts Déco et adepte du dessin à la ligne claire. Il s’inspire d’Hergé mais aussi des dessinateurs de comics américains comme Charles Burns. Il nous livre sa première BD L’Aimant publiée aux éditions Sarbacane.  Le héros, Pierre, se rend en Suisse enquêter sur une salle cachée dans les thermes de Vals. Entre polar, thriller et récit fantastique, Lucas Harari nous transporte dans son univers sensible tout en nuances de bleus et de rouges. Coup de maître pour cette première BD largement saluée par la critique.
En lire plus sur : France Inter et France Culture.

Gaël Henry – Jacques Damour – Éditions Sarbacane

Gaël Henry - Au Temps BullerGaël Henry a étudié les Beaux-Arts à Tournai et publié sa première BD Alexandre Jacob chez Sarbacane en 2016. Il y dessine avec talent le Robin des Bois du 19ème siècle, un anarchiste à qui on attribue plus de 500 cambriolages. En 2017, Gaël Henry signe une nouvelle BD Jacques Damour, adaptation du roman éponyme d’Émile Zola qui prend place au moment de la Commune de Paris et dresse le portrait d’un ouvrier luttant sur les barricades. Deux BD historiques très réussies dont le style graphique n’est pas sans rappeler celui de Manu Larcenet !

Alex W. Inker – Panama Al Brown – Editions Sarbacane

Alex W. Inker - Au Temps BullerDéjà remarqué pour sa première BD Apache (« voyou » en argot) publiée aux éditions Sarbacane, Alex W. Inker est un dessinateur à suivre. Dans sa première BD, il nous racontait le Paris des années 20 avec argot proche de celui de Céline ou d’Audiard. Cette première BD a d’ailleurs été récompensée par le prix SNCF Polar en 2017. Dans Panama Al Brown, l’auteur exhume un boxeur oublié par l’histoire et pourtant Champion du monde et intime de Cocteau. De Panama à Paris, Alex W. Inker nous conte l’histoire d’un homme qui n’avait jamais voulu se battre, qui arrivait sur le ring cigare à la bouche et qui passait ses nuits à chanter du Jazz. Avec ce personnage, c’est tout un pan de l’histoire qui renaît sous nos yeux. Un roman graphique de grande qualité qui confirme le talent de son auteur. Écouter son interview sur France Inter…

Winoc – Gran Café Tortoni – Editions Bamboo

Winoc - Au Temps BullerEst-il encore nécessaire de présenter Winoc, un habitué de la librairie ? L’auteur de la saga historique La Rafale a connu un immense succès avec son roman graphique Le Postello ! Cette BD met en scène l’histoire vraie d’un homme qui tente de faire expertiser un tableau de Degas chiné dans une brocante. Winoc revient en ce début d’année avec Gran Café Tortoni, une nouvelle parution chez Bamboo qui nous emmène à Buenos Aires. Une BD très attendue qui n’est pas sans rappeler le crayonné du Postello et mêle avec élégance tango, séduction et ambition.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *