Gary Cook de Romain Quirot et Antoine Jaunin aux Éditions Nathan

Aujourd’hui, coup de cœur d’Alice, renfort de vos libraires de caractère en ce début septembre…

Fruit d’une écriture à quatre mains et premier tome d’une trilogie prometteuse et audacieuse, Gary Cook nous projette dans un futur apocalyptique où la Terre n’est plus que l’ombre d’elle-même et où les paysages grandioses de notre chère planète actuelle ont laissé place à la désolation. C’est dans ce décor obscur, submergé par les eaux et condamné à la perdition que les destins de jeunes adolescents vont s’entrechoquer, s’éveiller, se révolter… En effet, à la seule mention du nom de Deucalion VII, dernier vaisseau en partance de la Terre, les esprits s’embrasent et l’espoir renaît. Une dernière chance de quitter la planète maudite se profile alors à l’horizon pour nos héros aux rêves pleins la tête. C’est dans une course de bateaux aux obstacles périlleux et aux multiples rebondissements que le futur de Gary Cook et de ses amis s’écrira…

Emprunts de maturité, de dignité, de courage mais aussi de faiblesse, Gary Cook, Eliott, Max et ses ennemis d’un jour suscitent successivement chez nous lecteurs, empathie, admiration et identification. La plume des deux auteurs n’est pas étrangère à ce phénomène puisqu’elle regorge de sensibilité, de clairvoyance mais aussi de précisions descriptives dignes du 7e art. Les carrières respectives des deux auteurs Romain Quirot et Antoine Jaunin, l’un scénariste et réalisateur, l’autre journaliste et auteur de documentaires, les prédisposaient à cette écriture « visuelle » et engagée.

Véritable plaidoyer pour la vie et la protection de l’environnement, Gary Cook offre une réflexion sur nos actes et nos modes de vie actuels en nous mettant face à notre futur si sombre si nous n’agissons pas pour la Terre et les générations futures…

« On crève à petit feu, ici. Piégés par un monstre qui se joue de nous. Une créature invisible, assoiffée de larmes et de sang, que seul le malheur rassasie. Faut être fou pour ne pas s’en rendre compte. […] Ne te fais pas d’illusions, petit : ce monstre nous a condamnés. […] C’est notre malédiction. Et le pire dans tout ça, le pire, c’est que nous, les hommes, sommes ce monstre. » (Page 312).

A lire dès 13 ans et sans limite d’âge… parce que nous sommes tous concernés !

  • Gary Cook, Romain Quirot et Antoine Jaunin, Éditions Nathan, 17.95€
Commander/Réserver ce livre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *