Archives pour la catégorie Newsletters

Newsletters – Nos super lettres rédigées avec amour, tendresse et humour par Virginie. Rarement courtes mais toujours passionnées ! Abonnez-vous !

Au Temps embarquer pour la Malaisie !

Bonjour à toutes et à tous,

La question est urgente : Avez-vous vos billets ? Comme promis depuis quelques semaines, c’est ce vendredi 7 juin que nous embarquons pour la Malaisie ! Vous pourrez profiter de ce magnifique voyage de 17h00 à 19h30 en la présence exceptionnelle de Shih-Li KOW, l’autrice (ou auteure, nous vous laissons choisir…) du fantastique roman La Somme de nos Folies paru aux éditions Zulma en Août 2018 et récompensé par le Prix du premier roman étranger.

Shih-Li KOW est invitée par les organisateurs du fameux festival Étonnants Voyageurs qui se tient à Saint-Malo ce week-end. A l’occasion de sa venue en France, la romancière malaisienne se rend dans deux librairies seulement, et Au Temps Lire fait partie des privilégiées ! Nous sommes très heureux, très touchés et très honorés d’accueillir Shih-Li KOW et nous espérons que vous ferez partie de ce voyage enchanteur qui se déroulera à la librairie.

Ce roman était le premier coup de coeur de Virginie lors de la dernière rentrée littéraire et souvenez-vous, votre libraire avait même été retenue par l’hebdomadaire Le 1 pour une réjouissante chronique. Rien qu’avec son titre séduisant et loufoque, ce roman laisse entrevoir un moment de lecture doux, fantaisiste et empli d’humanité. Sa couverture aux motifs géométriques colorés et éclatants souligne une fois encore l’élégante originalité des éditions Zulma qui publie ce roman singulier qui se faufile comme par magie au milieu des nombreux titres présents sur nos tables.

Née dans la communauté chinoise de Kuala Lumpur, Shih-Li KOW nous emmène à Lubok Sayong, petite ville atypique et imaginaire qu’elle situe au nord de sa ville natale. Deux voix portent tour à tour ce roman, celle de la jeune Mary Anne et celle du fidèle Auyong. Elles racontent des vies qui s’entremêlent, se croisent et se décroisent dans la Malaisie d’aujourd’hui. Elles racontent leurs deux vies mais aussi celles de l’imprévisible Mami Beevi, de l’irremplaçable Mary Beth, du discret Ismet, de la surprenante Sœur Tan et de tant d’autres. Ces personnages extravagants, touchants et drôles offrent un tableau fantaisiste, délicieusement contemporain et profondément humain. Comme le dit son éditrice,  »Shih-Li KOW joue avec un immense talent du proche et du lointain, du particulier et de l’universel, du vraisemblable et du fabuleux, du sérieux et du cocasse. La voix de Shih-Li KOW défend sans conteste la diversité et l’ouverture – politique, artistique ou écologique – dans une Malaisie multiculturelle d’aujourd’hui à travers des figures qu’elle nous rend inoubliables ». Il y a du Big Fish de Tim Burton dans ce premier roman très prometteur de Shih-Li Kow admirablement traduit par Frédéric Grellier.

La Somme de nos Folies : ce titre ne pouvait être mieux choisi pour ce livre qui illuminera votre vie de lecteur ! Ce vendredi, Shih-Li KOW sera donc à la librairie dès 17h. La rencontre sera animée par Virginie et une interprète accompagnera les précieuses réponses de cette romancière que nous sommes si impatients de rencontrer. Un temps de dédicaces suivra puis Shih-Li KOW repartira vers Paris pour rejoindre Saint-Malo dès samedi et repartir ensuite vers sa Malaisie natale.

Nous avons choisi la venue exceptionnelle et lumineuse de cette romancière pour vous proposer une mise en avant des éditions Zulma qui excellent toujours à traduire et à publier des romans dédiés à la littérature du monde entier. Leurs couvertures si singulières sont le fruit du travail du graphiste anglais David Pearson qui offre à chaque roman une personnalité comparable à une œuvre d’art abstraite. Nous vous proposerons donc dès ce vendredi 7 juin la possibilité de découvrir ou de redécouvrir les petits bijoux de cette maison d’édition que nous aimons. Des marques-pages vous seront offerts et pour l’achat de deux livres, nous vous offrirons un magnifique jeu de 32 cartes exclusivement créé pour l’occasion et arborant bien entendu les célèbres motifs et couleurs de Zulma.

Après ces voyages colorés, nous reviendrons sur nos terres du Nord avec la venue samedi 8 juin de deux auteurs et acolytes bien connus de la région : Bernard Leconte et Michel Bouvier.

Bernard Leconte sera présent de 10h30 à 12h30 et de 15h à 18h. Il dédicacera son dernier livre Trois durs à cuire paru le 5 avril dernier aux éditions Les impliqués. Il s’agit de trois récits. Le premier raconte l’histoire d’un député qui s’obstine à être scrupuleux dans un milieu où le scrupule n’abonde pas. Le deuxième héros passera pour une girouette en restant fidèle à ce qu’il pense juste à une époque où le juste quitte trop souvent le camp. Enfin c’est une sacrée femme qui occupera le troisième texte et donnera du fil à retordre à ces messieurs. Le plume facétieuse et le ton guilleret de Bernard Leconte font de cet ouvrage un ironique, sympathique et amusant moment de lecture.

Michel Bouvier quant à lui sera présent de 15h à 18h et dédicacera La folle de la rue Guyale paru aux éditions Gilles Guillon début avril. Il revient ainsi avec un nouveau roman policier édité dans la collection Belle époque. C’est à Boulogne en 1920 que nous suivrons les pas du commissaire Riqueval qui aura fort à faire pour dénouer une intrigue où les protagonistes mettront son flegme à rude épreuve…

Bernard Leconte et Michel Bouvier seront ravis de vous accueillir et de vous présenter leurs ouvrages avec la malice habituelle de cet improbable duo d’écrivains. Vous pourrez bien entendu trouver d’autres de leurs titres sur la table qui leur sera réservée.

Avant de clore ce courrier, nous vous rappelons la venue de Jean-Charles Khalifa le vendredi 14 juin à 18h pour une rencontre autour de celui qui a traduit de nombreux romans et polars mais surtout le très remarqué et primé Moi, ce que j’aime, c’est les monstres aux éditions Monsieur Toussaint Louverture. Nous vous en reparlerons dans un prochain courrier qui sera peut-être celui qui marquera le lancement de l’été et une période un peu plus calme à la librairie…

En attendant, nous espérons que vos valises sont prêtes pour la Malaisie parce que le voyage promet d’être beau, intense, généreux et enchanteur !

A vendredi !

Vos libraires qui s’étonnent eux-mêmes quand ils font la somme de leurs folies !

Mikaël, Virginie, Rémy, Audrey, Mara, Clément, Cyriane et Apple

 

Au Temps partager un goûter en compagnie de l’écrivain Gilles Paris

Bonjour à toutes et à tous,

Nous vous avions promis une lettre mensuelle et nous sommes bien d’accord avec vous, vos libraires exagèrent en vous envoyant du courrier toutes les semaines ! Il faut dire que les animations se succèdent à la librairie et que nous avons envie de toutes les porter avec le même enthousiasme.

Aujourd’hui, nous vous invitons donc officiellement à la rencontre de l’écrivain Gilles PARIS ce mercredi 22 juin de 16h30 à 18h15. Il présentera son dernier ouvrage Inventer les couleurs paru en mars 2019 aux éditions Gallimard Jeunesse dans la Collection Giboulées. Illustré par Aline Zalko, cet ouvrage à la lisière de l’album jeunesse et du petit roman s’adresse à tous les lecteurs dès 8-10 ans mais également aux adultes que nous sommes.

Vous avez certainement entendu parler de Ma vie de courgette, ce film d’animation largement récompensé lors du festival de Cannes en 2016. Cette adaptation cinématographique de l’histoire du petit Icare est née du roman de Gilles PARIS paru en 2002 sous le titre Autobiographie d’une courgette. Certains diront que Gilles Paris sort alors de l’ombre mais il n’est pas certain que ce soit l’objectif premier de cet écrivain discret, sensible et généreux. S’il a longtemps travaillé dans le milieu de l’édition, il est aujourd’hui attaché de presse indépendant et défend les écrits d’autres auteurs. De son côté, il a lui-même toujours gardé la plume et a beaucoup écrit à destination d’un lectorat adulte. Il est ainsi l’auteur de Papa et maman sont morts (Seuil, 1991), Au pays des kangourous (Don Quichotte, 2012, récompensé par six prix littéraires), L’Été des lucioles (Héloïse d’Ormesson, 2014), ou encore Le Vertige des falaises Éditions Plon (2017). Son dernier ouvrage, La lumière est à moi et autres nouvelles, est récemment paru aux éditions Gallimard dans la collection Haute Enfance en octobre 2018.

Quand il écrit Gilles Paris sait toujours allier force et fragilité, clairvoyance et bienveillance, pudeur et émotion. Il est tout aussi juste d’ajouter des mots comme tendresse, tolérance, résilience, sensibilité, empathie ou espoir. Inventer les couleurs n’échappe pas à ces mots et à cet univers humainement fort. Gilles Paris portent les voix de l’enfance, de l’adolescence avec une simplicité et une force bouleversante. Il sait écrire à hauteur d’enfants. Il sait dire les mots et les regards d’un gamin de neuf ans avec une justesse, une spontanéité et une émotion intactes. Gilles Paris est toujours également très attaché à l’idée d’insérer ses personnages dans des contextes sociaux et familiaux difficiles. Avec Inventer les couleurs, il nous invite à partager une journée dans la vie du petit Hyppolite, entre son papa avec lequel il vit seul et qui a du mal à garder espoir, ses professeurs et ses amis, notamment Gégé et la jolie Fatou, leurs cultures, leurs différences, leurs soucis. Gilles Paris met en lumière le monde des adultes et celui des enfants pour se demander finalement qui de l’adulte ou de l’enfant guide l’autre. Dans ce livre si touchant, il y a donc ce formidable petit garçon que rien ne décourage, qui adore dessiner et qui n’a de cesse de mettre de la couleur partout. Hyppolite est un enfant lumineux qui transforme le gris et le noir en une formidable explosion de couleurs. Les crayonnés flamboyants d’Aline Zalko donne d’ailleurs une intensité toute particulière au texte.

Gilles Paris sait trouver les mots justes pour dire la souffrance, l’isolement, la violence mais aussi la résilience, la reconstruction, les sourires et l’espoir d’une vie plus douce. Avec Inventer les couleurs, Hyppolite, Gilles Paris et Aline Zalko nous offrent un très beau regard sur la vie, aussi difficile soit-elle. A la fin de son livre, Gilles Paris confie quelques lignes à son lecteur et dit : « Certains diront que je suis irrécupérable. Je préfère penser que l’enfance ne me quitte pas à chacun de mes livre. Celui-là, je le dédie à tous les Peter Pan qui sommeillent en nous ».

C’est autour de ce regard, de cette écriture, de ces mots que nous pourrons échanger avec Gilles Paris qui prendra plaisir à répondre à vos questions et à dédicacer ses livres. Cette rencontre s’adresse tant aux adultes qu’aux plus jeunes. Nous partagerons un petit goûter tous ensemble et pendant que les uns discuteront, les autres pourront mettre des couleurs en participant à un dessin collectif que notre invité emportera en souvenir de cette rencontre.

Et comme toujours pour finir notre courrier, vous trouverez les dates des prochaines rencontres sur lesquelles nous reviendrons dans une autre grande lettre mais promis il n’y aura rien dans votre boîte aux lettres la semaine prochaine et peut-être même la semaine suivante !

Ainsi, avant de penser à l’été (ayez confiance, il va arriver…), nous vous rappelons deux rencontres que nous préparons avec beaucoup de plaisir :

Vendredi 7 juin, l’auteure malaisienne Shih-Li-Kow, invitée du Festival Étonnants Voyageurs de Saint-Malo, profitera de sa venue en France pour faire un beau détour par la librairie ! Elle parlera de La somme de nos folies, son roman lumineux paru aux éditions Zulma. Une rencontre qui promet d’être belle et qui se déroulera en présence d’une interprète.

Enfin le vendredi 14 juin, nous mettrons justement à l’honneur le métier de traducteur avec la venue de Jean-Charles Khalifa qui a traduit de nombreux romans et polars mais également le très remarqué et primé Moi ce que j’aime, c’est les monstres aux éditions Monsieur Toussaint Louverture.

En attendant, nous espérons vous accueillir pour notre goûter-discussion-dessin autour de Gilles Paris ce mercredi à 16h30 ! Un peu de bienveillance et de couleurs pour tous, tout cela va nous faire un bien fou !

A très vite,

Vos libraires

Mikaël, Virginie, Rémy, Audrey, Clément, Mara, Marie et Apple

Au Temps rencontrer le journaliste Pierre Haski

Bonjour à toutes et à tous,

Ce nouveau courrier n’était pas prévu mais quand nous avons appris que cette rencontre exceptionnelle pouvait encore s’organiser et s’intégrer à notre programme déjà bien chargé, nous n’avons pas hésité.

Vous entendez sa voix le matin lors du rendez-vous géopolitique du 7/9 de France Inter aux côtés de Nicolas Demorand. Journaliste, spécialiste des questions internationales, ancien correspondant en Afrique du Sud, à Jérusalem et à Pékin pour le journal Libération, PIERRE HASKI est aussi président de Reporters sans Frontières et fondateur de Rue89. Il est l’un des témoins les plus attentifs et les mieux informés des évolutions du monde. Il sera exceptionnellement présent à la librairie ce mardi 14 mai de 17h30 à 19h pour la présentation de son dernier livre Liu Xiaobo, l’homme qui a défié Pékin, paru aux Éditions Hikari en collaboration avec Arte Éditions à l’occasion du 30ème anniversaire des événements de la place Tiananmen.

Lorsqu’il était correspondant à Pékin de 2000 à 2006, Pierre Haski a rencontré à plusieurs reprises l’intellectuel dissident chinois Liu Xiaobo dont le nom est déjà presque oublié de tous. Le régime chinois multiplie en effet la censure à l’intérieur de ses frontières et les pressions envers le reste du monde. Les maîtres de Pékin considèrent toujours Liu Xiaobo, pourtant mort dans une prison chinoise en 2017, comme la pire menace pour leur contrôle absolu du pays.

En 2010, alors que le Prix Nobel de la paix lui est décerné c’est à une chaise vide qu’il sera remis puisque le lauréat se trouvait au même moment dans la cellule d’une prison chinoise, purgeant une peine de neuf années d’emprisonnement pour avoir réclamé la démocratie. La vie de Liu Xiaobo épouse la longue et difficile lutte des Chinois pour la démocratie. Une vie qui, comme celle de nombreux autres Chinois, a basculé le 4 juin 1989, avec le massacre de la place Tiananmen, mettant fin au mouvement des étudiants pour la démocratie. L’intellectuel remuant qu’il était se transforma en activiste, acceptant d’en payer le prix fort.

Issu d’une longue enquête de Taipei à New York en passant par Berlin et basé sur de nombreux entretiens avec ses amis et compagnons à différents moments de sa vie, ce livre retrace le parcours de cet homme, ses idées, ses combats, son courage insensé, son attachement à la non-violence résumé par cette phrase qu’il prononce à son procès : « je n’ai pas d’ennemis ».

Devenu l’égal d’un Nelson Mandela ou d’un Vaclav Havel, ses modèles, Liu Xiaobo ne recevra jamais son Prix Nobel, il mourra en 2017 sans jamais avoir retrouvé la liberté.

Dans son livre, Pierre Haski révèle enfin le destin de ce héros méconnu afin qu’il ne sombre jamais dans l’oubli.

Pierre Haski sera donc présent à la librairie ce mardi 14 mai de 17h30 à 19h pour vous raconter l’histoire de Liu Xiaobo, l’homme qui a défié Pékin. La rencontre sera modérée par l’un de ses éditeurs Anthony Dufour et vous pourrez bien entendu poser toutes les questions que vous souhaitez. Pierre Haski y répondra avec son expertise de journaliste géopolitique si nécessaire à la démocratie et la protection des libertés sans cesse menacées dans notre monde. C’est donc avec un immense plaisir que nous vous accueillerons autour de Pierre Haski et en mémoire de Liu Xiaobo.

Avant de finir cette lettre, nous vous rappelons aussi la belle rencontre qui se prépare pour le mercredi 22 mai avec Gilles Paris, auteur du fameux roman Autobiographie d’une courgette adapté au cinéma sous le titre Ma vie de courgette. Là encore un temps d’échange avec l’auteur précédera la dédicace de ses romans avec notamment son tout dernier ouvrage Inventer les couleurs paru chez Gallimard Jeunesse.Vous y retrouverez la sensibilité de Gilles Paris, son attachement à la protection de l’enfance, au lien avec les adultes et à cette capacité de résilience et de reconstruction qui permet un jour de trouver sa place. Gilles Paris sera à la librairie dès 16h30 à 18h30 et sera très heureux de vous rencontrer. Nous reviendrons prochainement sur ce moment qui s’adresse tant aux enfants dès 10 ans qu’aux adultes qui les accompagnent sur un chemin trop souvent semé d’embûches mais toujours porteur d’espoirs.

A très bientôt pour ces rencontres privilégiées,

Vos libraires qui savent aussi être sérieux et aiment porter les livres nécessaires de leurs invités des prochains jours.

Mikaël, Virginie, Rémy, Audrey, Mara, Clément, Marie et Apple

Au Temps partager un désopilant moment de solitude avec FabCaro

Bonjour à toutes et à tous,

Le mois d’avril touche à sa fin et toutes ces dates qui paraissaient si lointaines approchent à grand pas, approchent si vite que nous y sommes déjà !

Comme nous vous le promettons depuis plusieurs semaines, ce mardi 30 avril, nous avons le grand privilège d’accueillir le discret et talentueux Fabrice Caro. Très connu des lecteurs de bandes dessinées sous le nom de FabCaro, il est notamment l’auteur du fameux Zaï Zaï Zaï Zaï dont le succès ne se dément pas et qui restera à jamais l’album qui a propulsé FabCaro ! D’ailleurs comme il le dit si bien lui-même avec son implacable humour et son autodérision sans borne, à chaque fois qu’il publie un nouvel ouvrage, ses lecteurs trouveront inévitablement une pastille ou un bandeau mentionnant « Par l’auteur de Zaï Zaï Zaï Zaï » comme s’il n’avait réalisé que ce titre ! Autant vous dire que si Zaï Zaï Zaï Zaï n’a plus rien à prouver, tous les autres titres de FabCaro sont aussi déjantés, incontournables et absurdement excellents ! Il suffit de penser à Et si l’amour c’était aimer, Moins qu’hier (plus que demain), On n’est pas là pour réussir, La clôture, L’infiniment moyen, etc… Bref, Fabcaro c’est un univers, un trait de crayon, un personnage, des situations, un humour décapant, des BD qui se lisent et se relisent et qui suscitent cet incontrôlable rictus… Et pour ceux qui ne le savent pas encore Open Bar vient de paraître il y a tout juste deux jours et l’auteur de Zaï Zaï Zaï Zaï » sera aussi ravi de dédicacer cette toute dernière bande dessinée !

Fabcaro écrit aussi des romans, il les signe alors sous son nom, Fabrice Caro. Après Figurec, récemment paru en format poche, Fabrice Caro s’est lancé dans Le discours paru cet automne aux éditions Gallimard. Un roman qui commence ainsi : « Tu sais, ça ferait très plaisir à ta sœur si tu faisais un petit discours le jour de la cérémonie ». Voilà la délicate demande à laquelle Adrien, quarantenaire un peu déprimé, va tenter d’échapper entre le repas dominical chez ses parents et une rupture sentimentale qu’il a du mal à encaisser. Et le lecteur assiste, impuissant, aux situations dans lesquelles Adrien s’embarque. On voudrait lui dire de se bouger et de refuser clairement, on voudrait lui dire de grandir, de se prendre en main et de trouver enfin sa place mais Adrien c’est aussi ce gars qui vous touche, vous émeut et vous rappelle inévitablement votre vie ou celle d’un de vos meilleurs potes. Pour en savoir plus, vous pouvez lire la chronique de Clément en suivant ce lien sur notre site : https://autempslire.com/?p=3517.

Comme dans ses bandes dessinées, Fabrice Caro sait parfaitement écrire ce fragile équilibre entre comédie et émotion, entre délire et dépression, entre quotidien et absurde. On aime, on en redemande, on lit et on se dit qu’il ne faudrait pas rire mais on rit quand même et c’est là que notre invité est très fort !

Alors que vous soyez des bédéistes inconditionnels de Fabcaro ou que vous souhaitiez vous laisser embarquer dans Le discours de Fabrice Caro, il sera vraiment là, à la librairie ce mardi 30 avril. Il arrivera vers 18h30 et devra nous quitter à 20h30, heure à laquelle, il prendra la route pour rejoindre Arras où il est également convié pour une soirée avec Six pieds sous terre, l’un de ses éditeurs. Nous aurons donc exactement deux heures à partager avec lui et il nous faudra tous profiter pleinement de ce moment privilégié. Il nous est impossible d’évaluer combien d’entre vous passeront mercredi et l’idée de limiter les places ne nous ressemble pas. En cas d’affluence, nous savons que nous pouvons compter sur la gentillesse et la compréhension de chacun. Même s’il est génial, disponible et discret, Fabrice Caro n’est pas superman et il ne pourra pas réaliser un nombre déraisonnable de dédicaces. Nous souhaitons vraiment que chacun puisse repartir avec sa petite griffe et son meilleur souvenir et nous ne pourrons peut-être pas multiplier les signatures pour chacun. Nous vous remercions par avance pour les uns pour les autres. D’ailleurs sachez également que tout est encore possible le lendemain puisque Fabcaro sera toute la journée à Arras pour la 18ème édition du Salon du livre d’expression populaire et de critique sociale organisé par l’association Colères du présent. Nous serons également sur place en présence d’auteurs incroyables comme Alain Damasio, Maylis de Kérangal, Insa Sané, les Pinçon-Charlot, et bien d’autres ! Arras ce n’est pas très loin, pensez au covoiturage, le temps passera encore plus vite et nous serons très heureux de vous voir sur notre stand !

Après toutes les émotions du mardi soir et l’hyper activité d’un 1er mai, nous nous permettrons de nous accorder une pause le jeudi 2 mai et la librairie sera donc exceptionnellement fermée ce jour là. Une journée pour recharger les batteries et ce sera reparti mon kiki ! Voici rapidement les prochaines rencontres qui sont confirmées à la librairie et que vous pouvez d’ores et déjà noter :

Mercredi 22 mai de 16h30 à 18h30, c’est Gilles Paris qui nous fera l’honneur de sa venue ! Vous avez certainement entendu parler de Ma vie de courgette, ce film d’animation sorti en 2016 et récompensé par les plus grands prix du cinéma. Cette adaptation cinématographique de l’histoire du petit Icare est née du roman de Gilles Paris paru en 2002 sous le titre Autobiographie d’une courgette. En mars dernier est paru Inventer les couleurs, son tout dernier ouvrage aux éditions Gallimard Jeunesse. Illustré par Aline Zalko, ce petit roman s’adresse à tous les lecteurs dès 8-10 ans mais également aux adultes que nous sommes.

Vendredi 7 juin, l’auteure malaisienne Shih-Li Kow, invitée du Festival Étonnants Voyageurs de Saint-Malo, profitera de sa venue en France pour faire un beau détour par la librairie ! Elle parlera de La Somme de nos folies, son roman lumineux paru aux éditions Zulma. Une rencontre qui promet d’être belle et qui se déroulera en présence d’une interprète.

Enfin le vendredi 14 juin, nous mettrons justement à l’honneur le métier de traducteur avec la venue de Jean-Charles Khalifa qui a traduit de nombreux romans et polars mais également le très remarqué et primé Moi, ce que j’aime, c’est les monstres aux éditions Monsieur Toussaint Louverture.

D’autres événements sont en préparation avant l’été mais nous prendrons le temps de vous reparler de tout cela dans un prochain courrier !

En attendant c’est à Fabcaro qu’il faut réserver applaudissements, spontanéité, simplicité, bienveillance et humour sans limite. Pour cela aussi vous êtes des champions !

A très vite !

Vos libraires qui se disent tous les jours qu’ils sont fous mais que finalement c’est peut-être mieux ainsi !

Mikaël, Virginie, Rémy, Audrey, Mara, Clément, Marie et Apple

Au Temps se mettre au vert !

Bonjour à toutes et à tous,

Voici déjà un nouveau courrier des libraires de caractère ! Ils exagèrent un peu les libraires de caractère à écrire aussi souvent… Mais si nous vous écrivons aujourd’hui c’est parce que ce samedi la librairie se met au vert ! En effet, pas moins de trois événements nature sur deux sites rien que pour vous ! Ainsi les deux lutins de la librairie, Mara et Virginie, passeront la journée au Jardin des plantes (306 rue du Jardin des Plantes à Lille) pour la troisième édition de Lille aux Jardins ! Ce marché des plantes utiles et comestibles est un éco-événement incontournable pour apprendre à vivre, planter, récolter, manger, se faire du bien tout en protégeant notre petite planète. Tous les acteurs se mobilisent pour organiser une fête durable et respectueuse de l’environnement. De 10h à 18h vous pourrez participer à des ateliers nature, à des jeux pour tous les âges, à des activités découvertes qui feront de vous des experts du bien vivre vert ! Vous pourrez aussi assister à des spectacles en présence du Cirque du bout du monde et de la Compagnie l’Artisserie qui proposera notamment La balade étonnante des naines de jardin… L’entrée est libre et gratuite pour tous, ce serait dommage de ne pas y faire un tour en famille, entre amis ou en solo et d’aller faire un petit coucou à vos libraires qui hésitent encore entre bottes de pluie ou chapeau de paille. Pendant que Mara et Virginie passeront la journée au grand air entourés de nains de jardins (pourvu qu’elles ne se perdent pas…), le reste de l’équipe vous accueillera à la librairie autour de deux ateliers verts qui mettront vos sens en éveil.

Mes voisins producteurs seront présents à 11h pour vous présenter leur fonctionnement, leurs missions, leurs engagements qui visent à simplifier l’accès à une nourriture locale de qualité grâce à un service de livraison urbain non polluant dès le lendemain de votre commande. Votre librairie est point de retrait pour Mes voisins producteurs du mardi au vendredi de 14h30 à 18h30. Si vous ne les connaissez pas encore, vous pouvez découvrir leur site en suivant ce lien : mesvoisinsproducteurs.com… Vous allez aimez manger en circuit-court ! Et comme nos voisins producteurs sont fantastiques, ils animeront un atelier ouvert à tous, qui affûtera vos cinq sens autour de produits bio et locaux et qui sera l’occasion de déguster des produits inédits.

L’après-midi à 16h, c’est Anne-Sophie Prouvost qui viendra parler de son association Secrets et merveilles de plantes. Elle proposera un atelier polysensoriel avec loupes, cloches de parfumeur et dégustation d’une boisson concoctée à partir de pommes bio et de citrons de son jardin. C’est là aussi une belle occasion de s’émerveiller, ressentir, et découvrir les plantes et leurs secrets. Vous pouvez suivre l’association sur sa page facebook !

Ces ateliers sont ouverts à tous et pour participer à l’un ou l’autre ou aux deux c’est encore mieux, il est préférable de vous inscrire auprès de vos libraires. Inscrivez-vous seul ou à plusieurs et après une telle journée, Dame Nature sera votre meilleure amie et la planète aussi ! Et si vous voulez relever tous les défis nature, vous pouvez aussi louer un vélo cargo devant la librairie en vous connectant sur le site de velowomon dont nous sommes toujours partenaires et vous pourrez pédaler en famille jusqu’au jardin des plantes ! Voilà donc un beau programme bien vert !

Nous terminons ce courrier avec deux infos, une pour les plus jeunes ou pour les plus grands…

La première concerne une proposition de stages et d’ateliers durant ces vacances de printemps pour les enfants de 7 à 17 ans dans le cadre du lancement des ateliers Moonkeys à Lille. Vous trouverez les renseignements en suivant ce lien.

La seconde information, ou plutôt révélation, concerne l’identité de notre incroyable invité du 30 avril prochain dont nous vous parlions dans notre précédent mail… Son nom commence à circuler… Oui, c’est lui, c’est bien lui, l’auteur de Zaï, Zaï, Zaï, Zaï, l’auteur de Et si l’amour c’était aimer, l’auteur de Moins qu’hier, (plus que demain). Oui, ce n’est pas une blague, Fabcaro sera bien à la librairie le 30 avril à 18h30 et il dédicacera aussi Le discours,  son dernier roman paru chez Gallimard en septembre dernier sous son vrai nom Fabrice Caro. Voilà tout est dit, nous finissons ce courrier sur cette nouvelle rencontre qui nous fait dire que décidément, le métier de libraire c’est fou !

À très bientôt,

Vos libraires qui vont finir tout verts !

Mikaël, Virginie, Rémy, Audrey, Mara, Clément et Marie (qui est avec nous pour deux mois) et Apple (toujours).

Télécharger le programme de Lille aux Jardins 2019 !

Lille Aux Jardins 2019
Ateliers Verts
Fabcaro à la librairie

Au Temps prendre la Contre-Allée !

Bonjour à toutes et à tous,

Voici le printemps et avec lui, des nouvelles de vos libraires !

Comme chaque année au mois de mars nous participons au festival Haut les livres grâce auquel des éditeurs des Hauts-de-France s’invitent dans des librairies indépendantes et des médiathèques des Hauts-de-France. Ce sont les éditions de La Contre-Allée qui ont ainsi pris leurs quartiers à la librairie depuis plusieurs jours. Les vitrines et les tables se sont habillées des magnifiques couleurs et des précieuses citations qui caractérisent si bien cette belle maison. La Contre-Allée a fêté ses 10 ans l’an passé. Au commencement, il y eut ces mots d’Alain Bashung : « Délaissant les grands axes, j’ai pris la contre-allée ». Ces mots, comme un fil rouge, ont guidé et continuent de guider plus que jamais les créateurs de cette maison d’édition lilloise. Il émane de tous les ouvrages édités au fil des années une incroyable diversité d’auteur(e)s aux voix nouvelles ou connues, une sensibilité à la fois douce et engagée, un travail soigné des traductions, une originalité des textes qui étonne, surprend, séduit. Il émane de chaque livre un incontestable esthétisme dans le choix minutieux des papiers, des couleurs, des typographies, des maquettes. Il émane aussi une précieuse bienveillance pour les auteur(e)s découverts, aimés, choisis et pour leurs textes intensément portés et transmis. Il émane enfin des personnes qui se cachent derrière la publication de ces ouvrages, une puissante et vraie passion, celle qui anime les inconditionnels de la littérature et des mots. Sur les affiches qui accompagnent leur maison, les éditeurs nous disent avec une déroutante simplicité : La Contre-Allée fait confiance à votre libraire, La Contre-Allée fait confiance à votre curiosité. Nous avons donc le plaisir de vous inviter à découvrir jusqu’à la fin du mois de mars ces ouvrages qui rendent nos tables si belles. Nous serons ravis de vous offrir les très beaux marque-pages qui les accompagnent ainsi que le catalogue qui retrace les 10 années d’existence de cette maison. Il ne vous reste donc qu’à faire confiance à La Contre-Allée et à vous laisser surprendre au détour d’un titre, d’un nom, d’une couverture.

Après Haut les Livres, il est un autre rendez-vous auquel nous sommes également fidèles depuis plusieurs années, il s’agit du Salon du livre jeunesse de l’Institution Sainte-Odile à Lambersart (244 avenue de Dunkerque). Ce salon se tiendra le samedi 30 mars et accueillera une vingtaine d’auteur(e)s. Vous pourrez ainsi retrouver Marie Colot et Nancy Guilbert, Sylvie Baussier, Yaël Hassan et Rachel Hausfater, Marie-Anne Abesdris, Aline de Petigny, Maud Roegiers, Anne Théréné, Virginie Vidal, Nicolas Haverland, Elodie Soury-Lavergne, Carine Baussière, Christine Vauchel, Alice Garbe, Luc Deroubaix et aussi les éditions Tartempion et Landsallas.

Le salon est ouvert à toutes et à tous de 9h à 17h, l’entrée est libre et gratuite. Cette journée est l’occasion parfaite de rencontrer et d’échanger avec des éditeurs et des écrivains, de s’offrir des dédicaces et des souvenirs précieux. Un BD-concert est prévu à 14h en présence du groupe musical Chromatic et de Winoc que l’on ne présente plus et qui laissera libre cours à ses talents de dessinateur au rythme des notes de musique : une expérience artistique et musicale étonnante ! Nous serons ravis de vous croiser sur ce salon dédié aux lecteurs et lectrices de la maternelle au lycée dans une ambiance familiale décontractée et enthousiaste ! Nous précisons que pour l’occasion la librairie sera exceptionnellement fermée de 12h30 à 14h afin que tous vos librairies puissent aller faire un petit tour au salon jeunesse et si nous vous manquons trop pendant cette petite pause, n’hésitez pas à nous retrouver sur place !

Si nous poursuivons sur notre lancée des samedis animés, nous pouvons d’ores et déjà vous dire que nous préparons nos bottes en caoutchouc et nos tabliers de jardinier pour nous rendre comme chaque année au jardin des plantes et fêter Lille aux Jardins le samedi 6 avril. Nous préparons d’autres animations très vertes qui auront lieu à la librairie le même jour. Nous vous en parlerons en détail dans notre prochain courrier.

En attendant de parler plantes, fruits, légumes, circuit court et planète chérie, nous espérons que vous choisirez dès aujourd’hui de prendre la Contre-Allée avec nous et que vous réserverez un moment le 30 mars pour retomber en enfance !

Avant de mettre un point final à ce petit mot, nous voulions vous dire que la venue très attendue d’un auteur de BD et de romans vient de nous être confirmée pour le mardi 30 avril à 18h30… Nous n’y croyons pas encore et pourtant il sera bien là ! Mais qui donc nous fera l’immense plaisir de sa visite ? Venez enquêter à la librairie… Les indices fleurissent !

A très bientôt,

Vos libraires de caractère qui vous envoient des fleurs et des bisous parce que ça fait un bien fou !

Mikaël, Virginie, Rémy, Audrey, Mara, Clément, Célia et Apple

Lire la chronique de votre libraire Clément sur « Un Autre monde » d’Alfons Cervera aux éditions de la Contre-Allée : https://autempslire.com/?p=3949

Un coup de coeur de votre libraire Clément !
La Contre Allée à la librairie !
La Contre Allée à la librairie !
La Contre Allée à la librairie !
La Contre Allée à la librairie !

Au Temps buller encore et encore !

Bonjour à toutes et à tous,

Petit retour sur samedi dernier : comment s’est passée cette première édition du Festival Au Temps Buller pour les petits et les presque grands ? La réponse est unanime : c’était fantastique ! Des dédicaces, des rencontres, des dessins, des jeux, des récompenses et surtout des sourires jusqu’aux oreilles, des regards émerveillés, des moments complices, des échanges précieux, des enfants heureux, des parents heureux, des invités heureux et des libraires heureux ! Que demander de plus ? Une deuxième journée ? Oui ! Parce qu’un seul samedi à buller ainsi tous ensemble ne suffit pas, nous relaçons comme promis les festivités ce samedi 9 mars avec Au Temps Buller pour les grands et les bien plus grands de 15 à 115 ans !

La journée commencera à 10h30 autour de nos cinq invité(e)s : Aude Massot (Chronique du 115 et Une saison à l’ONU aux éditions Steinkis), Pauline Aubry (Les mutants et Les descendants aux éditions Les arènes BD), et Nicolaï Pinheiro (La drôle de vie de Bibow Bradley et Lapa La Nuit aux éditions Sarbacane) qui arriveront tous les trois de Paris. Henri Lemahieu (Revue TOPO par les créateurs de La Revue Dessinée) arrivera lui de Lyon et Paul Bona (Popi Blues et La Guerre des autres aux éditions La Boîte à Bulles) qui, s’il vit à Lille, reviendra tout juste d’un voyage en Asie ! Nous tenions à des présences féminines au milieu des bulles et nous sommes ravis qu’Aude Massot et Pauline Aubry aient accepté notre invitation ! En relisant tous les noms de nos invités, nous réalisons combien nous sommes chanceux de les accueillir chez nous. Ces cinq talents nous offrent de très beaux ouvrages qui s’approchent subtilement du roman graphique ou de la BD reportage… Ils reviennent d’Angoulême, ils sont sélectionnés pour des prix et des palmarès, ils sont salués par la presse… Bref, ils sont jeunes, ils ont beaucoup de talent et en plus, d’après les échanges qui ont eu lieu pour la préparation du festival, ils ont l’air tout simplement sympathiques, gentils et enthousiastes ! Là encore, que demander de plus ? Eh bien, que vous soyez des nôtres samedi et que vous profitiez pleinement de cette journée pour confirmer votre addiction à la bande dessinée ou pour découvrir cet univers si diversifié et passionnant !

Comme samedi dernier, nous avons prévu un petit programme afin d’organiser un peu cette folle journée. Les dédicaces pourront commencer vers 10h30 et dureront jusqu’à 13h pour la première partie de la journée. Elles seront suspendues vers 11h30 pour une dizaine de minutes, le temps pour nos invités de relever le défi de la fresque collaborative : 5 talents, 5 stylos, 1 frise en papier, 1 sablier, 1 thème surprise et c’est parti !

A 13h, ce sera l’heure pour nos bédéistes de reprendre des forces et de partager un déjeuner dans les coulisses. A 15h, les crayons s’échaufferont à nouveau pour un après-midi qui commencera par des jeux et défis dessinés et c’est d’ailleurs en ce début d’après-midi que vous pourrez peut-être croiser Alex W. Inker, le fameux parrain du festival Au Temps Buller ! Vers 15h30, nous dévoilerons les résultats du concours auquel vous pouvez participer jusqu’à samedi 12h30 en nous déposant vos créations. Il est encore temps de vous lancer et de laisser libre cours à vos talents de coloriste et de scénariste ! La planche du concours est disponible et imprimable en cliquant ici. Les gagnants choisis par les invités pendant le déjeuner seront récompensés, qu’on se le dise ! Après cette petite récréation tout en dessins et en applaudissements, les dédicaces pourront continuer jusqu’à 18h30, heure à laquelle, il sera temps de ranger les crayons pour regagner la gare…

Nous préparons cette journée depuis longtemps, elle passera certainement très vite et il faudra en profiter intensément ! Alors à défaut de pouvoir pousser les murs, nous pousserons encore les meubles et les bulles pourront prendre toute leur place dans la librairie !

A samedi les amis !

Vos libraires de caractère qui se surprennent à rêver que le Festival Au Temps Buller devienne au fil des années un rendez-vous incontournable pour les talents de la bande dessinée !

Mikaël, Virginie, Rémy, Audrey, Mara, Clément et Célia

Au Temps Buller avec vos enfants à la librairie ce samedi !

Au Temps Buller - Jeunesse

Bonjour à toutes et à tous,

Nous vous en parlons depuis des semaines et tout finit toujours par arriver !

AU TEMPS BULLER pour les petits et les presque grands de 3 à 14 ans, c’est ce samedi 2 Mars !

Vos enfants pourront donc rencontrer « pour de vrai » :

  • Marie-Agnès Gaudrat qui viendra dédicacer les BD d’Adélidelo, l’adorable petite héroïne de Pomme d’Api ! À côté des petits albums de la collection Mini BD Kids pour les enfants dès 3 ans, l’auteure vous présentera aussi les trois titres d’une nouvelle série mi-album, mi-BD avec « Mes premières émotions » où sont abordés avec intelligence et humour : la colère, les cauchemars et la joie !
  • Paul Martin sera là aussi avec la série Kiki et Aliène, ces drôles d’extra-terrestres à la découverte de la vie des terriens. Cinq petites BD dès 6-7 ans avec des blagues et des bêtises que les lecteurs et les lectrices d’Astrapi connaissent si bien ! Paul Martin dédicacera également la série Enigmus qui s’adresse aux enfants dès 10 ans et qui n’a plus de secret pour les accros de J’aime Lire Max !
  • Bastien Quignon, quant à lui, pourra vous dessiner de magnifiques dédicaces sur les aventures de Sacha et Tomcrouz chez les Vikings pour le Tome 1 et à la Cour du Roi pour le Tome 2 . Les enfants dès 8-10 ans seront sous le charme !
  • Enfin, François Duprat présentera et dédicacera 55 minutes, la BD qu’il a dessinée et mise en couleurs. Un album très réussi qui plaira aux plus grands dès 11-12 ans.

Nous avons imaginé un petit programme pour cette journée exceptionnelle qui réunit 4 talents de la BD jeunesse pour tous les âges, pour tous les styles, pour les filles et pour les garçons ! Chacun pourra ainsi trouver le temps de passer rencontrer les auteur(e)s et participer à des petits jeux et défis dans une chouette ambiance !

Les invités seront à la librairie dès 10h30 et les dédicaces pourront commencer tout de suite ! Venez, n’hésitez pas à discuter avec eux, à leur poser des questions, à leur offrir un dessin ou un petit mot, ils seront ravis ! D’ailleurs nous avons prévu, sur la table de chacun d’eux, un petit cahier où petits, grands et même très grands pourront écrire ou dessiner ce qu’ils souhaitent. Chaque auteur repartira le soir avec son précieux petit carnet rempli des souvenirs dessinés ou écrits durant ce bel événement !

La journée sera ponctuée d’autres jeux et défis auxquels nous vous invitons à participer sans inscription mais avec enthousiasme dans une ambiance familiale et décontractée ! Nous suspendrons les dédicaces le temps des animations qui dureront chacune un petit quart d’heure.

Ainsi à 11h30, vous pourrez applaudir nos 4 invités qui se prêteront au jeu de la fresque dessinée à 4 mains ! C’est sous vos yeux ébahis que tous ensemble dessineront et rempliront des bulles à partir d’un petit mot qu’ils découvriront samedi…

Les dédicaces reprendront jusqu’à 12h30-13h, heure à laquelle les invités iront reprendre des forces en coulisses.

À 15h, les enfants pourront faire équipe avec leurs auteurs préférés pour relever les défis de Dessine/Devine ! Feutres et chronomètre en main, il va falloir deviner un maximum de mots en un minimum de temps !

À 16h30, les enfants lanceront des défis aux invités avec le jeu du Grand détournement, attention, ça promet !

Nous vous rappelons qu’un jeu concours est disponible en pièce jointe de ce courrier ou sur les tables de la librairie pour tous les enfants dès 3 ans. Ciseaux, découpages, colle, couleurs, textes, tout est permis même de se faire aider par les grands ! Vous pouvez déposer vos œuvres à la librairie jusqu’à samedi 12h30 au plus tard. Les talentueux invités profiteront de leur pause déjeuner pour se livrer à la délicate tâche du choix des gagnants que nous vous dévoilerons vers 16h45.

Les dédicaces reprendront jusqu’à 18h-18h30 puis nous laisserons nos invités rejoindre leurs vies hors de la bulle de votre librairie avec des rires et des souvenirs plein la tête, tout comme vous, nous l’espérons !

Et qui dit concours, jeux et défis dit bien entendu cadeaux, récompenses et surprises toute la journée ! Ce serait vraiment dommage de rater tout cela ! Tous vos libraires comptent sur vous et vos enfants samedi, venez entre amis, avec les voisins, les copines et les copains, nous allons nous amuser et buller ensemble !

Et pour finir ce courrier nous vous rappelons que nous bullerons avec les grands et les très grands de 15 à 115 ans le samedi suivant, le 9 mars dès 10h30 en présence de cinq autres talents de la BD mais vous imaginez bien que vous aurez un beau petit courrier avec un beau petit programme d’ici là ! En attendant vous pouvez trouver des informations sur les invités des deux samedis et sur leurs bandes dessinées en suivant ce lien : https://autempslire.com/2019/02/au-temps-buller-9-talents-2-jours-dedies-a-la-bd/

À samedi les amis petits et grands !

Vos libraires qui font des bulles,

Mikaël, Virginie, Rémy, Audrey, Mara, Clément, Célia (qui est avec nous pour son stage de 2 mois) et Apple (qui bulle beaucoup plus qu’avant…)

Au Temps Buller deux fois plus !

Au Temps Buller 2019

Bonjour à toutes et à tous,

Si vos libraires vous disent qu’ils sont en train de buller intensément en attendant le mois de mars, les croyez-vous ?

Si vos libraires ajoutent que vous allez aimer l’événement deux fois plus que l’an passé, avez-vous une idée de ce qu’ils vous concoctent ?

Oui, c’est ça ! Bingo ! Bravo ! Le festival de Bande Dessinée AU TEMPS BULLER revient et plutôt deux fois qu’une ! Alors à vos agendas, smartphones ou calendriers  pour cocher de deux énormes croix fluorescentes qui brillent les dates des samedis 2 et 9 mars ! Parce que oui, les 2 et 9 mars, vous n’acceptez plus aucune autre invitation pour la simple et bonne raison que vous serez avec nous à la librairie pour buller dans le bonheur !

AU TEMPS BULLER en 2019, c’est le samedi 2 mars pour les petits et les presque grands de 3 à 14 ans et c’est aussi le samedi 9 mars pour les plus grands et les bien plus grands de 15 à 115 ans au moins !

AU TEMPS BULLER en 2019, c’est l’immense joie de vous annoncer que le génial Alex W. Inker a accepté d’être le parrain de ce festival pour toute sa vie !

AU TEMPS BULLER en 2019, c’est vous offrir la folie de pouvoir rencontrer neuf talents de la Bande Dessinée !

AU TEMPS BULLER en 2019, c’est vous proposer des dédicaces et des dessins bien entendu mais aussi des jeux et des défis dessinés aux côtés de nos invités.

Il est donc temps de vous dévoiler les fameux noms à l’affiche de cette nouvelle édition ! Tadam, tadam, roulements de tambour, montée d’angoisse, cris d’impatience, ouvrez grand vos yeux et lisez ça :

LE SAMEDI 2 MARS, les petits et les presque grands bulleront de joie autour de :

  • MARIE-AGNÈS GAUDRAT qui se cache derrière les aventures d’Adélidélo que tous les petits lecteurs de Pomme d’Api connaissent si bien ! Marie-Agnès Gaudrat est directrice de la collection Petite Enfance chez Bayard Presse et auteure d’albums jeunesse comme Petit ogre veut aller à l’école ou encore Polo, les petites BD sans texte.
  • PAUL MARTIN qui se cache lui, derrière les fameux Kiki et Aliène, héros déjantés de BD Kids et d’Astrapi. Paul Martin c’est aussi l’auteur Des enquêtes du Docteur Enigmus que l’on retrouve aussi dans J’aime Lire Max. Chez Casterman, la série Maudit Manoir, c’est encore lui !
  • BASTIEN QUIGNON, auteur de la très belle série Sacha et Tomcrouz qui traverse les époques de l’histoire des Vikings dans le Tome 1 à la cour du Roi Soleil dans le deuxième Tome.
  • FRANÇOIS DUPRAT que vous avez déjà croisé chez nous aux côtés de la dessinatrice Vanyda. Il a récemment publié 55 minutes avec Xavier Bétaucourt chez Jungle, un thriller rythmé qui ravira les adolescents fans de Cherub.

LE SAMEDI 9 MARS, les plus grands et les bien plus grands seront aussi très gâtés en présence de :

  • PAULINE AUBRY qui a publié dans la Revue XXI un projet traitant de l’adolescence : Les Mutants, ensuite intégralement publié aux éditions Les Arènes BD, maison avec laquelle elle a récemment fait paraitre Les Descendants qui nous invite à la suivre en Amérique du Sud. Des BD personnelles, colorées, bienveillantes, drôles et touchantes.
  • AUDE MASSOT qui publie plusieurs reportages BD. Elle se fait remarquer avec Québec Land (actuellement épuisé) aux éditions Sarbacane. Elle signe chez Steinkis un reportage BD nommé Chronique du 115 puis Une Saison à l’ONU qui a été nommé pour le Prix France Info et que le journal Le Monde a aimé et conseille avec enthousiasme !
  • PAUL BONA qui après Popi Blues nous propose La Guerre des Autres aux éditions de La Boîte à Bulles. Ce roman graphique nous invite à suivre une famille égyptienne installée au Liban dans les années 70 et d’aucun le compare déjà à L’Arabe du futur ou à L’Odyssée d’Hakim, rien que ça !
  • HENRI LEMAHIEU qui apporte une contribution de plus en plus significative à la revue TOPO grâce à la publication de reportages dessinés portant notamment sur les jeux vidéo, les perturbateurs endocriniens et l’ascension de Donald Trump. Un trait et un style reconnaissable entre mille, un univers coloré et un humour qui ne l’est pas moins !
  • NICOLAÏ PINHEIRO qui a brillamment signé chez Sarbacane l’adaptation en BD de La drôle de vie de Bibow Bradley roman de l’écrivaine Axl Cendres et qui vient de publier toujours chez Sarbacane Lapa la nuit, BD haute en couleurs et très personnelle sur sa ville natale Rio de Janeiro, on est sous le charme !

Voilà, rien que ça et tout cela pour vous !

Nous sommes très heureux et très fiers qu’ils aient accepté nos invitations. Vous imaginez, nombre d’entre eux ont participé au Festival d’Angoulême et viennent ensuite nous voir ! Nombre d’entre eux sont connus et adorés par nos chers petits lecteurs et seront présents en vrai, en chair et en os !

En écrivant ce courrier, nous réalisons à quel point nous sommes chanceux de partager du temps avec eux durant ces deux premiers samedis de mars ! Nous préparons un programme plus détaillé que nous partagerons prochainement avec vous. Les deux journées commenceront à 10h30, les invités prendront le temps de reprendre des forces de 13h à 15h et ils resteront avec nous jusqu’à 18h30 avant de reprendre le train… Comme l’an passé, les dédicaces si convoitées seront agrémentées de moments de jeux et défis dessinés, de questions, d’échanges et de confidences et tout cela dans l’ambiance familiale que vous connaissez !

Mais pour que ces journées soient encore plus conviviales, nous vous invitons à jouer avec nous et avec nos neufs talentueux invités. Vous trouverez à la librairie ou en bas de ce courrier deux planches de BD (une pour chaque date) à remanier, découper, colorier, compléter ou tout ce que vous voudrez ! Les seuls mots d’ordre sont liberté et créativité ! Il vous suffit de déposer vos fantastiques créations à la librairie avant les rencontres, elles seront transmises aux invités du jour et des cadeaux seront offerts aux heureux gagnants ! Alors à vos ciseaux et vos crayons, profitez des vacances pour ceux qui en ont, laissez courir votre imagination et surtout pas de complexe, vous avez tous du talent, de l’humour, des idées et l’envie de participer !

Voilà, vous savez tout ou presque concernant la deuxième édition du Festival AU TEMPS BULLER mais vous imaginez bien que nous n’avons pas fini de vous en parlez.

La librairie se met donc doucement aux couleurs de ce festival et nous espérons que vous êtes aussi impatients que nous de vivre ces journées incroyables !

Mais d’ici là, il va falloir patienter un peu et nous en profitons pour vous inviter à différentes rencontres hors les murs.

Ce samedi 9 février au Colysée de Lambersart, nous accompagnerons le lancement de l’exposition Fantaisie Végétale en présence de deux artistes qui proposent aux enfants et à leurs parents une balade végétale et ludique. L’une, Séverine Cadier, est sculptrice, l’autre, Lucie Vandevelde est illustratrice. Cette dernière dédicacera ses albums poétiques et colorés de 17h à 18h30. D’autres ateliers et rencontres sont prévus autour de cette très belle exposition et vous trouverez toutes les informations en suivant ce lien.

Lundi 11 février à 18h30 c’est à la Médiathèque l’Odyssée de Lomme que nous vous proposons de nous retrouver autour de Philippe Meirieu pour un débat démocratique sur l’éducation, plus que jamais nécessaire. La rencontre sera suivie d’une séance de dédicaces de son dernier ouvrage La riposte paru aux éditions Autrement. Vous trouverez des informations complémentaires en suivant ce lien.

Et si vous avez simplement envie de nous voir, nous serons ravis de vous accueillir à la librairie ! Vous pourrez déjà découvrir les bandes dessinées qui seront à la fête pour AU TEMPS BULLER ! Oui, vos libraires ne parlent que de ce festival mais ils sont impatients comme des enfants  et prenez garde, leur enthousiasme est contagieux ! Que vous soyez passionnés de BD, amateurs ou totalement novices, vous allez aimer ces deux jours, c’est certain ! En attendant, venez patienter et vous réjouir avec nous, parlez-en partout autour de vous, ces journées seront exceptionnelles ! Bon allez, calmons-nous un peu, ce n’est pas Angoulême tout de même ! Mais non, c’est encore mieux !

Alors à très bientôt pour buller ensemble dans la bonne humeur et les couleurs !

Vos libraires heureux,

Mikaël, Virginie, Rémy, Audrey, Mara, Clément, Célia (qui est avec nous pour deux mois) et Apple

Jeu n°1 : pour les petits et les presque grands de 3 à 14 ans

Jeu n°2 : pour les grands et les vraiment grands de 5 à 115 ans

Au Temps croire que tout est possible en 2019 même le meilleur !

Bonjour à toutes, bonjour à tous et bonjour 2019 !

Vos libraires de caractère vous adressent leurs vœux les plus sincères pour 2019 !

Si certains trouvent cette tradition d’échanges de vœux un peu désuète ou lancée sans réelle conviction, nous voulons y trouver de vraies envies et de profonds souhaits pour vous, pour nous. Il ne s’agit pas de croire que les vœux sont des baguettes magiques et qu’en 2019, tout va changer, que tout va être dramatique ou fantastique, que le monde va devenir encore plus fou ou qu’au contraire tout va rentrer dans l’ordre. Il ne s’agit pas de croire que nous allons sauver la planète en une année ou que nous allons trouver des réponses aux questions de chacun ou des solutions à chaque problème mais y croire ne serait-ce qu’un peu, c’est déjà croire en une année possiblement belle…

Nous voici donc repartis ensemble pour une nouvelle année, c’est en tous les cas ce que nous souhaitons profondément. Oui, continuer à partager ensemble des moments simples ou exceptionnels, drôles ou difficiles, révoltants ou apaisants, sérieux ou loufoques. Oui et encore oui pour continuer à vivre ensemble cette aventure qui dure depuis douze ans déjà ! Et oui nous le souhaitons et oui nous y croyons parce que nous savons que vous êtes fantastiques et que sans vous rien ne serait possible. C’est grâce à votre fidélité que la librairie peut entamer une nouvelle année, c’est grâce à votre générosité que plus de 150 boîtes à chaussures si soigneusement garnies ont pu être offertes aux plus démunis pour Noël, et c’est encore grâce à vous que nous pourrons remettre une quinzaine de livres-CD aux bénévoles et aux enfants de l’association Solidaires. À la manière du colibri, tous vos gestes mis bout à bout laissent à penser que tout est possible. Alors merci à vous, merci d’être vous, merci d’être avec nous, merci pour vos encouragements, votre patience, vos sourires, vos attentions. Nous sommes infiniment heureux de vous avoir à nos côtés et nous allons essayer d’être à la hauteur cette année encore !

Comme nous le disions, douze années déjà… Et oui, la librairie change, elle grandit, elle se fait un nom comme on dit mais pour rien au monde nous ne changerions notre cap et notre manière d’être. Nous avons la chance inouïe de former une équipe qui ressemble avant tout à une petite famille avec des enfants qui grandissent bien sous les yeux attendris et fiers de leurs parents…

Le petit Rémy est arrivé il y a six ans déjà. Il a grandi, il est toujours aussi patient et attentif, ses goûts ont changé et se sont affirmés dans certains domaines. Il a réussi à se faire un beau nid confortable au milieu des bandes dessinées. Ses lectures en littérature révèlent des coups de cœur qu’il sait transmettre avec une belle et juste conviction et son amour pour le Japon n’est plus un secret pour personne même s’il ne veut pas rester cantonné à ce domaine (qui a trouvé le jeu de mots un peu pourri ?). Rémy vous réserve d’ailleurs un moment d’exception le samedi 19 janvier en lançant « Lire le Japon aujourd’hui » qui se poursuivra durant trois semaines. Pour l’occasion, notre petit nippon lambersartois présentera une sélection de titres liés à ce pays incroyable. Vous pourrez échanger avec lui en partageant un thé et un moment tout en délicatesse. Vous pouvez vous inscrire dès aujourd’hui afin de nous permettre d’organiser au mieux cette parenthèse japonaise qui aura donc lieu le samedi 19 janvier de 17h à 18h. Voilà donc comment Rémy poursuit son émancipation à la librairie et c’est un bonheur !

Audrey quant à elle, semble entamer sa troisième année avec nous avec le même enthousiasme qu’au premier jour, la même bonne humeur communicative sans oublier son petit côté miss catastrophe ou miss gaffe sans lesquels elle ne serait pas notre Audrey ! Quand Audrey aime un roman, c’est une tornade qui déferle, quand Audrey aime un peu moins un roman, elle le dit simplement et clairement ! Quand Audrey lit un roman ado, elle vous en parle comme si vous y étiez et vous avez à nouveau 14 ans ! Quand Audrey lit un album jeunesse, elle peut pleurer de rire ou d’émotion et vous êtes dans le même état qu’elle à la fin de la lecture. Bref, un bonheur là aussi !

Et comment va Mara, la petite dernière par ordre d’arrivée ? Après plus d’un an avec nous, elle a bel et bien trouvé sa place et nous sommes si heureux de la voir chaque jour avec le même sourire et avec très souvent des pains au chocolat pour tout le monde… Quand le bureau et la réserve sont rangés au carré, c’est que Mara est passée par là ! Quand un fou rire éclate, c’est que l’humour décapant de Mara est passé par là ! Quand l’un d’entre nous parle déguisement, c’est forcément que Mara n’est pas loin ! Quand il nous faut un avis expert en album et en littérature jeunesse, nous faisons appel à l’expérience de Mara ! Elle semble bien avec nous et c’est tout ce que l’on souhaitait en l’accueillant. Là encore, du bonheur !

Clément quant à lui, a commencé son stage il y a tout juste quatre mois mais visiblement, il n’a pas trop peur des libraires de caractère et de toutes les drôles d’épreuves du feu que nous lui avons déjà concoctées… Il reste calme, attentif, disponible et curieux de tout. Ce jeune homme est vraiment très bien ! Il faut cependant peut-être mentionner sa réticence à porter des déguisements et notamment ce déguisement de renne prévu pour la période de Noël ! Nous avons fini par céder, Clément ne s’est pas déguisé mais l’année de formation n’est pas terminée… Nous allons y arriver ! Là encore beaucoup de rire et de bonheur en vue !

Et comment vont Apple, Mikaël et Virginie ? Hé bien, ils sont ravis de voir leurs petits grandir, s’épanouir, rire ensemble et revenir chaque matin avec « la même patate » et des envies nouvelles. Vous les voyez peut-être un peu moins dans la librairie mais ils ne sont jamais très loin.

Commençons par Apple qui traverse allègrement sa 14ème année comme en témoigne sa belle barbichette blanche. Elle a besoin de se reposer un peu plus et il est plus difficile de se relever après plusieurs heures roulée en boule sous une table mais ça c’est sans compter sur sa « ba-balle » qui lui fait gagner 10 ans en quelques secondes ! Elle en oublie instantanément ses rhumatismes et autres bobos pour jouer sans limite et faire des dérapages pas toujours contrôlés sur le parquet de la librairie. Bref, elle est bien là et c’est très bien ainsi !

Si vous cherchez un peu, vous pourrez souvent trouver Mikaël enfoui sous d’incroyables quantités de papiers ou documents administratifs et comptables. Il est devenu maître dans l’art du classement des papiers mais il déteste toujours autant cette corvée. Vous pouvez aussi le trouver caché dans le garage jouxtant la librairie où sont chaque jour livrés les cartons de livres. Mikaël dégaine alors son cutter, déplace les colis et s’attaque à leur ouverture (après un petit calcul de coin de table, il aurait ouvert pas moins de 400 tonnes de livres en 12 ans !) C’est un peu Noël tous les jours dans le garage ! Il découvre les nouveautés, voit passer les commandes et s’attarde parfois sur l’un ou l’autre ouvrage. Il est au milieu des livres, des piles de livres, des tours de livres, il est fatigué parce que oui, tout cela est très physique mais il est heureux d’être libraire et pour parfaire son bonheur, il travaille en musique, avec une bande son surprenante dont lui seul a le secret… Et puis parfois Mikaël s’aventure en dehors de la librairie et participe activement aux réunions et manifestations organisées par l’association Libr’aire. Les libraires indépendants ont besoin de cette précieuse structure pour être soutenus et agir collectivement, Mikaël en est un maillon investi depuis de nombreuses années. Mikaël complète ses journées par mille autres tâches mais il reconnaît aussi être vraiment bien quand il peut prendre le temps de rencontrer les clients de la librairie (oui, vous !) et parler de ses lectures ou répondre à des demandes parfois originales et toujours enrichissantes.

Virginie quant à elle est parfois plus difficile à trouver, peut-être parce qu’elle est mieux cachée… Par exemple dans son atelier tout au fond de la librairie où elle imagine et concocte les décors des vitrines. Elle est souvent cachée dans le bureau en train de choisir les nouvelles gammes de papeterie. Elle est chaque jour en discussion avec les représentants des maisons d’édition ou les éditeurs eux-mêmes. C’est ainsi qu’elle initie toutes les rencontres avec les auteurs et autrices invités à la librairie, c’est ainsi qu’éclosent les idées les plus douces comme les plus folles et que s’organisent tous les événements qui vont jalonner l’année ainsi que la communication qui va accompagner le programme ! Virginie est un peu la femme de l’ombre mais elle aime travailler un peu en retrait et un peu plus souvent depuis chez elle parce que c’est aussi comme cela que les idées mûrissent et s’organisent et un peu de calme est souvent nécessaire pour mener à bien tous les projets. Virginie est un peu plus réservée aussi et préfère souvent prendre la plume à la parole et c’est ainsi qu’elle se cache depuis toutes ces années derrière ces courriers que vous lisez régulièrement (oui, oui, c’est moi qui écris là en ce moment…). Comme Mikaël, elle vaque à mille autres petites choses et les journées passent très vite !

Il y a douze ans, Virginie et Mikaël n’auraient jamais imaginé fonder une si jolie famille, jamais ils n’auraient imaginé mener cette petite librairie jusque là, jamais ils n’auraient imaginé être suivis et soutenus par vous tous qui lisez ce courrier.

Nous vous remercions encore et encore d’être là, à nos cotés depuis douze ans, depuis trois ans ou depuis 1 semaine, de partager avec nous cette folle aventure culturelle et humaine avant tout. Vous nous donnez chaque jour l’envie de continuer, d’y croire et d’oser !

Durant toutes ces années, nous avons voulu garder et transmettre une idée, celle de travailler sérieusement sans jamais nous prendre au sérieux, nous espérons y parvenir, en tous cas, c’est promis nous nous entraînons tous les jours et nous nous sommes promis de vous étonner encore et encore ! Les idées arrivent tranquillement, de beaux rendez-vous se profilent et vous pouvez d’ores et déjà bloquer les samedis 2 et 9 mars où le Festival de bandes dessinées Au Temps Buller prendra doublement ses quartiers, tous les âges et tous les styles seront comblés et vous en saurez plus très vite…

Nous voilà donc repartis ensemble pour une nouvelle et belle année. Soyons heureux de ce qui nous arrive, soyons heureux de partager ces moments privilégiés ! Continuez à venir nous voir quand vous voulez, vous êtes à la librairie comme chez vous, c’est vous qui faites vivre ce lieu incroyable.

Que la fête continue ! Longtemps ! Très longtemps !

Belle, douce et folle année à chacun !

Vos libraires de caractère qui vous embrassent affectueusement.
La Petite Famille vous souhaite une bonne année 2019 !Lire le Japon d'Aujourd'hui